RSS
RSS


Forum NC18 - Contient de la violence et de l'érotisme.
 
Le printemps est là. Il fait encore frai et il ne vaut mieux pas se découvrir malgré les premiers rayons du soleil qui percent derrière les nuages, mais il est possible de commencer à apprécier la douce vision des cerisiers en fleur~
Après pourtant de douces années de tranquillité maintenant par les Justiciers, les inquiétudes planent à nouveau sur la ville.
Des gens disparaissent, des cadavres sont retrouvés. Une nouvelle drogue fait son apparition sur le marché. Plus puissante, elle
mène cependant à la mort. Est-ce le Lycoris Sanglant qui est à l'origine de cette drogue ? Non... Quelque chose de pire se prépare...
Alors ?

 :: Hors - RPs :: Le règlement et autres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

4) Les thérianthropes

avatar

Race : PNJ
Date d'inscription : 22/03/2017
Messages : 373
PNJ super stalkeur ↕
Voir le profil de l'utilisateur




Love Pistols
PNJ super stalkeur
Mar 31 Oct - 21:17


Les thérianthropes


Qu'est-ce que les thérianthropes ?



Les thérianthropes sont des humains descendants d'autres animaux que le singe, faisant que l'on peut répartir les humains en deux groupes : la race des hommes descendant du singe (les hommes-singes) et la race-mêlée (les thérianthropes, ou madararui en japonais). Pendant l'évolution, les gènes d'autres animaux se sont mêlés aux gènes de certains singes, créant ainsi la race-mêlée. Au tout départ, les thérianthropes connaissaient une plus grande diversité de races, mais au fil du temps, certaines espèces vinrent à disparaître, ne laissant que six classes différentes, classées dans les rangs de canidés, serpents, crocodiles, félidés, ours ainsi que les cétacés et ne représentent maintenant que seulement 30% de la population totale du globe. Il arrive cependant de voir, quoi que très rarement, des thérianthropes chiroptères ou rapaces apparaître, bien que ce soient des espèces normalement éteintes. Nous supposons donc qu'ils devaient faire partie des dernières espèces à disparaître.

Les thérianthropes, contrairement aux hommes-singes, sont capables de voir l'aura et âme des autres humains (hommes et thérianthropes) qui est caractérisée par leur forme animale. Cette âme, peut lors d'émotions non-contrôlées, déborder de l'enveloppe charnelle d'un humain, infiltrer ses chairs et ainsi donc laisser apparaître la forme animale qui la constitue, aux yeux des thérianthropes. Elle peut également apparaître lors d'un relâchement total, comme par exemple lorsque le thérianthrope s'évanouit ou s'endort et cela peut arriver même à ceux qui se contrôlent le mieux. Et il est très important de faire la différence entre l'aura, âme et la forme animale. La première est ce qui constitue les informations sur l'humeur (une aura brillante=clairvoyante, sombre=de mauvaise humeur, etc), et les signaux envoyés du thérianthrope (sa race, son gabarit, sa puissance, sa rareté), mais aussi comme un bouclier contre les autres thérianthropes grâce aux phéromones (d'attirance, de répulsion, de peur, etc.) entre autres. Alors que les deux autres sont physiques, le thérianthrope prend réellement, ou partiellement l'apparence de son animal. La forme animale résulte de la fusion entre l'âme et l'enveloppe corporelle.

Cette âme, peut se trouver être partiellement ou totalement visible selon le contrôle qu'arrive encore à exercer son possesseur, sur sa personne. En arrivant à garder un maintien de soi impeccable malgré par exemple son énervement, son âme et aura n'apparaîtront pas, alors que s'il arrive difficilement à contenir sa colère, des brides de son âme arriveront à s'échapper, laissant apparaître des illusions d'écailles, une queue ou des oreilles animales, etc... et s'il ne se contrôle pas du tout et explose de rage, alors là on pourrait assimiler ça au fait qu'il se transforme totalement et ce n'est plus son aura et son âme qu'on verra, mais sa forme animale. Ce contrôle de l'âme est quelque chose que le thérianthrope acquière au fil du temps car à la naissance, les thérianthropes ne savent pas encore se contrôler et naissent donc sous forme animale. Ils gardent ensuite cette forme durant trois-quatre mois, avant qu'ils ne commencent à partiellement emprisonner leur âme leur donnant un aspect semi-humain (avec par exemple tout le bas du corps sous forme animale, avec des oreilles animale) jusqu'à environ leurs seize mois où ils ne vont plus que garder leurs oreilles/queue/écailles de visible, mais se transformeront entièrement au moindre changement d'humeur. Ce n'est vraiment qu'à partir de leurs six ans qu'on peut commencer à entraîner les jeunes thérianthropes à contrôler leur aura et âme, même si ce n'est qu'à partir de l'adolescence qu'ils commencent à ne plus laisser apparaître leur forme animale. Et il arrive que certains théri n'apprennent que tard quel animal ils sont, n'ayant que peu de souvenir de leur enfance et de leur apprentissage. Il arrive même que beaucoup de thérianthropes adultes ne contrôlent encore pas parfaitement leur aura et laissent apparaître des oreilles et une queue au moindre écart d'humeur.

Cependant, du côté des phéromones et des hormones, c'est une période plus compliquée ! Étant donné que les jeunes thérianthropes, tout comme les hommes-singes, commencent à se former sexuellement et que c'est à partir de ce moment-là qu'ils commencent à sécréter et être très sensibles aux phéromones (que ça soit d'attirance, de répulsion ou autre). Le tout se tasse ensuite après la période de l'adolescence. Mais la qualité du contrôle que peut exercer un thérianthrope sur lui-même dépend donc de la formation qu'il a pu avoir dans sa jeunesse pour apprendre à la maîtriser, mais également de son tempérament et de la manière dont il peut gérer ses propres émotions. Les serpents cependant, étant souvent plus précoces, éprouvent plus de facilité à apprendre à contrôler leur aura, et souvent plus tôt que les autres. L'aura, une fois libérée, flotte autour du thérianthrope, sans infiltrer son corps, comme une sorte d'hologramme que seul les races-mêlées peuvent voir. C'est souvent de cette façon-là par ailleurs, que les thérianthropes se dévoilent les uns aux autres, pour montrer leur appartenance (essentiellement la puissance de leur gabarit, espèce et dégager des phéromones), se défendre, attaquer et protéger. Montrer son aura ainsi et donc très souvent associé à un rapport de force, et non à un manque de contrôle de son utilisateur, contrairement à quand un thérianthrope prend forme animale.

Cependant, au sein de la société thérianthropique japonaise, montrer son aura est considérée comme une agression envers les autres, ce qui est politiquement incorrecte. Il est par la même occasion, déplacé de chercher à volontairement voir l'âme d'un autre thérianthrope, sans que celui-ci n'en ait donné son accord et l'ait montrée de lui-même. Un peu comme si quelqu'un vous fixait l'entre-jambe pour essayer de deviner quelle peut-être la taille de votre engin, ou la poitrine pour chercher votre taille de bonnet... Cependant, cela n'est qu'une certaine éthique conformiste de la société moderne chez les thérianthropes asiatiques. Les communautés occidentales sont souvent plus promptes à exhiber leur aura pour montrer à quel milieu elles appartiennent par exemple. Et des sociétés plus primitives laissent leur aura et âme librement prendre le dessus sur leur enveloppe corporelle de façon tout à fait banale, mais cela reste des cas à part, pour des communautés bien à part. Cela dit, il n'est pas rare de voir certains gros gabarits laisser relâchée leur aura, pour montrer leur puissance et leur supériorité afin d'écarter les autres gros gabarits et surtout, attirer les potentiels partenaires à eux.

Parce que contrairement aux hommes-singes, les thérianthropes possèdent une capacité de reproduction particulièrement faible et notamment les gros gabarits, qui sont constamment en train de chercher celles (ou ceux) qui pourront perpétuer leur descendance. Car procréer et faire en sorte que la race-mêlée ne s'éteigne pas et quelque chose de primordial pour les thérianthropes qui sont déjà fort peu nombreux par rapport au reste de la population. C'est pour cela, que les gabarits supérieurs dégagent bien plus de phéromones que les gabarits inférieurs et que les poids lourds sont pratiquement constamment en lutte de pouvoir avec les autres gros gabarits pour obtenir des femelles qui pourront perpétuer leur descendance. Ces derniers ont donc plus ou moins une aisance à utiliser certaines techniques, comme le ''Blind'' qui empêche la femelle convoitée d'aller voir d'autres mâles en bloquant les effets des phéromones que ces derniers peuvent avoir sur elle. Ou encore le ''Locked'' qui emprisonne le cœur et l'esprit d'une personne. Mais ce sont des pratiques qui doivent se faire avec l'autorisation de la personne ciblée, sinon c'est considéré comme un crime de les pratiquer sans consentement. Il n'est d'ailleurs pas rare que certains thérianthropes fassent fi de leur propre orientation sexuelle pour avoir des relations avec des thérianthropes (mâle ou femelles) pour faire subsister la race-mêlée.

De plus, pour pouvoir augmenter les chances de voir naître des nouvelles générations de thérianthropes, certains mâles se sont vu obligés de se faire implanter un utérus artificiel (temporaire ou permanent) pour pouvoir enfanter, et ces substituts de femelles sont appelés des androgynus. Mais de façon générale, même si les gabarits supérieurs ne sont préoccupés qu'à l'idée de pouvoir avoir un maximum de descendants viables, les gabarits inférieurs, quant à eux, ont plus tendance à prôner la qualité à la quantité en cherchant des partenaires de race pure pour donner une descendance de sang-pur. Même si bien sûr, le fait de donner naissance à un gros gabarit est un prestige. Mais cela n'en reste pas moins dangereux si le thérianthrope est de gabarit trop léger, car il pourrait donc succomber à la grossesse, l'être grandissant en son sein ayant une aura trop grande et puissante pour son corps. Les mariages arrangés sont donc encore très courants, ainsi que le marché des mères porteuses et des étalons reproducteurs. Même sur de jeunes thérianthropes pas encore sortis du lycée.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : PNJ
Date d'inscription : 22/03/2017
Messages : 373
PNJ super stalkeur ↕
Voir le profil de l'utilisateur




Love Pistols
PNJ super stalkeur
Mar 31 Oct - 21:18


Les relations hommes-singes/races-mêlées


Les hommes-singes, sont des humains qui ont vu la lignée de leurs ancêtres singes restée pure et ne jamais être mélangée à celle d'autres animaux. Tout comme les thérianthropes, ils possèdent une aura, une âme et une forme animales et à ce titre, ceux-ci appartiennent à la famille des singes et ont une apparence animale en tant que telle. Cependant, contrairement aux thérianthropes, ils sont incapables de voir l'aura et l'âme d'un humain (singe ou thérianthrope) et ne se doutent donc absolument pas de l'existence de la race-mêlée. Ceci est dû au fait que par le passé, ils ont totalement rejeté l'existence de ces derniers. À un tel point, que l'on dit que les yeux et les oreilles de leur aura animale se sont fermés pour ne plus rien percevoir, faisant que maintenant, on les associe aux trois singes : ils ne peuvent pas voir la forme animale, ils ne peuvent pas l'entendre et ne peuvent pas non plus communiquer avec elle. C'est-à-dire que lorsqu'un thérianthrope libère son âme, c'est comme si le cerveau de ce dernier censurait la vision de cette dernière pour seulement voir un corps de sapiens, jusqu'à ce que l'autre refasse rentrer sa forme animale à l'intérieur de son enveloppe corporelle. La mémoire des hommes-singes fonctionne donc une ''coupure'' dans la mémoire, de façon à ce que le moment subit lorsque l'aura animale d'un thérianthrope est libérée, s'efface de cette dernière. Et cette ''coupure de mémoire'' s'applique également, lorsque l'on parle de thérianthropie, d'où le fait qu'ils ''ne peuvent pas entendre''.

Les hommes-singes sont donc une espèce plus ou moins méprisée par les thérianthropes, du fait de leur incapacité à reconnaître l'existence des autres espèces. Incapacité, qui rend pourtant le contrôle de leur aura inné, chez eux. En effet, le ''refus'' de reconnaître l'existence des thérianthropes est tellement fort que leur aura de singe se retrouve emprisonnée à l'intérieur de leur enveloppe charnelle avant même leur naissance, dans le ventre de leur mère. On peut observer leur âme qu'en cherchant à la voir volontairement, ce qui est incorrect. Il en va de même qu'ils n'utilisent pas des phéromones à leur guise contrairement aux thérianthropes, même si ils restent tout de même très sensibles à ces derniers ! Ils sont donc prompts à se jeter sous tous ceux qui en dégagent, sans même comprendre ce qui leur arrive. Même s'ils ne sont pas sensibles qu'aux phéromones d'attirance, mais également à ceux de répulsion. Ce qui fait qu'ils ne s'approchent inconsciemment pas de certains bâtiments, spécialement protégés avec des phéromones de répulsion pour ne pas que les hommes-singes y rentrent. Ils sont considérés comme une race primitive sans aucune manière et bon nombre de thérianthropes les jugent inférieurs à eux. Cependant, ils sont également une espèce très jalousée par les thérianthropes, du fait qu'ils sont particulièrement fertiles, contrairement à eux.


C'est pour cela par ailleurs, que si un homme-singe vient à avoir un enfant avec un thérianthrope, il y a 90 % de chance que ce dernier soit lui aussi un singe, car le rejet inconscient de la race-mêlée par son parent singe influence aussi les gênes et viendra fatalement inhiber les gênes thérianthropes. Toutefois, il arrive que certains de ces enfants (ou un individu de leur descendance) voient les gênes de thérianthropes prédominer en eux, naissant avec un contrôle inné comme leur/s parent/s singe/s et ne découvrant donc qu'après un choc émotionnel violent (leur faisant perdre ce contrôle inné) être des thérianthropes entièrement nus, sans âme animale apparente. Ce sont des thérianthropes de type atavique, qui allient la capacité de reproduction des hommes-singes et les caractéristiques des thérianthropes, les rendant très convoités, en plus d'être particulièrement rares. N'ayant plus aucun contrôle sur leur aura et âme animales lorsqu'ils se ''révèlent'' (n'ayant pas passé leur enfance à apprendre à se contrôler, contrairement aux autres enfants thérianthropes), ils se mettent à voir l'aura animale des hommes-singes et des thérianthropes, ne contrôlent aucunement leurs transformations, ni les diverses phéromones qu'ils peuvent dégager. S'ils ne sont pas très vite pris en charge par un autre thérianthrope plus expérimenté, il se peut que cela soit le gouvernent lui-même qui s'occupe de leur éducation ou alors ils termineront à l'asile, s'ils refusent d'accepter l'existence de la société thérianthropique, au point d'en devenir fou.


Particularité de la relation singe/thérianthrope sur Love Pistols RPG : Le forum prenant tout de même conscience que jouer un homme-singe limite grandement les possibilités de jeux face aux thérianthropes à cause de ce ''blocage'' dans leur subconscient par rapport à l'âme, il a été décidé que les humains singes pourraient voir les thérianthropes sous leur forme animale. Mais toutes les conversations tournant autour de la thérianthropie, (quand elles ne sont pas spécifiquement adressées à l'homme-singe en question) ainsi que les débordements d'âme (écailles, oreilles, queue, ect...) seront quand même omis par le cerveau qui censura à ces moments-là. Et bien sûr, la société thérianthropique reste un sujet secret pour les hommes-singes. Ces derniers devront donc en avoir aucunement conscience, sauf si un thérianthrope avec lequel ils ont un lien profond leur en a parlé. Alors amis thérianthropes, ne commencez pas à crier sur tous les toits que vous êtes des thérianthropes, ou alors les grosses têtes dirigeant la société thérianthropique vous feront vite taire, vous et les singes au courant...

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : PNJ
Date d'inscription : 22/03/2017
Messages : 373
PNJ super stalkeur ↕
Voir le profil de l'utilisateur




Love Pistols
PNJ super stalkeur
Mar 31 Oct - 21:22


Les thérianthropes scellés


Il existe des membres de la race-mêlée qui vivent une vie paisible sans jamais n'avoir aucun lien de près ou de loin avec la société thérianthropique. En effet, ces personnes ont une âme animale, mais qui a été enfermée à l'intérieur de leur corps et qu'ils sont incapable de faire ressortir ou bien même d'en reconnaître l'existence, au même titre que les hommes-singes. En effet, ces thérianthropes se sont vu sceller leur aura à l'intérieur de leur corps, exactement de la même façon que celle des hommes-singes. A la seule différence que les singes naissent ainsi, contrairement à ces thérianthropes, qui sont nés sous forme animale avec une aura et une âme bien apparentes comme tous les thérianthropes et que c'est par la suite, grâce à l'hypnose que peuvent utiliser certains thérianthropes, que leur aura a été verrouillée à l'intérieur de leur corps. Sous l'emprise de ce sortilège, un thérianthrope va, en plus d'enfermer son aura à l'intérieur de lui, faire un déguisement de l'âme ressemblant à un singe et totalement oublier sa forme animale et ses souvenirs liés à cette dernière, et aux thérianthropes en général. Il vivra ainsi dans la douce quiétude des hommes, se comportant comme n'importe quel homme-singe en ne pouvant voir, entendre ou parler avec la forme animale des thérianthropes, dont il a oublié l'existence. Cependant, il n'en devient pas amnésique, vu qu'il conservera tous ces autres souvenirs, n'étant pas en lien avec la thérianthropie.

Son aura ainsi bloquée et l'âme déguisée, le thérianthrope passera aux yeux du monde entier pour un simple homme-singe, étant donné qu'ils sont les seuls à posséder un verrou sur leur forme animale, aussi solide. Car, comme dit précédemment, même en ayant un contrôle parfait de son aura, un thérianthrope peut tout de même laisser échapper des brides de son aura, ou parfois se transformer. Ce qui n'est plus le cas pour un thérianthrope scellé, étant donné que cette aura est enfermée à l'intérieur de lui, incapable de sortir, comme l'aura des singes. Les seules personnes étant donc susceptibles de deviner l'existence des thérianthropes scellés, sont donc les ataviques nouvellement révélés, qui ne se contrôlent pas encore parfaitement et qui voient l'âme de tout le monde, humains comme thérianthropes, sans le faire exprès, ainsi que les cétacés qui sont plus puissants et n'ont pas les mêmes notions du politiquement correct.

De façon générale, il est rare que les membres de la société thérianthropique utilisent cette technique étant donné que leur race est déjà en déclin et qu'ils n'ont guère besoin de voir leurs rangs encore plus diminués. Le scellement se fait donc surtout pour des questions de protection, comme par exemple si un thérianthrope ne peut pas contrôler son aura et que cette dernière devient bien trop agitée pour la sécurité des autres. Certaines familles utilisent cette technique parce qu'eux-mêmes ne pourront pas élever leurs enfants et qu'il est donc plus simple que leur progéniture vivent comme des singes, s'ils doivent être pris en charge par des familles de singes. Les thérianthropes ne constituent que 30 % de la population après tout, et la plupart des adoptions ou placements en foyer se font dans des organismes principalement gérés par des hommes singes. Qui ne pourront donc pas apprendre aux jeunes thérianthropes à contrôler leur aura, âme et plus tard, leurs phéromones. De façon plus discrète également, d'autres utilisent le scellement pour protéger leur progéniture d'un avenir dont ils ne veulent pas pour eux. Les derniers représentants d'une race quasi-éteinte par exemple, dont ils ne souhaitent pas qu'ils se retrouvent voués à jouer les mères pondeuses pour préserver l'espèce, désirant qu'ils vivent heureux, sans les pressions de la société thérianthropique.

Si le scellement est bien fait, par des thérianthropes maîtrisant très bien les techniques d'enfermement de l'aura, un madararui peut passer sa vie entière comme un homme-singe, sans jamais prendre conscience de sa véritable nature et de la société thérianthropique. Mais si l'hypnose n'est pas parfaite, elle peut au fil du temps s'effriter bien que sans jamais réellement disparaître. Le scellé va alors entrevoir de temps en temps l'aura des autres races-mêlées, sans comprendre réellement ce qui lui arrive et ses phéromones peuvent se libérer de temps à autres, lançant des signaux auxquels font être sensibles les autres madararui, sans réellement comprendre pourquoi. Par exemple, un canidé scellé pourra attirer à lui les thérianthropes 100 % reptiles, sans que ces derniers ne comprennent pourquoi ils sont attirés par un singe. Cela peut aussi se traduire par des lieux réservés aux thérianthropes (avec une barrière de phéromones de répulsion contre les singes) que les scellés peuvent franchir sans s'en rendre compte, ou autre… Hormis ces défauts dans le scellement, un thérianthrope à l'aura et âme bloquées ne pourra être libéré que par une personne ayant les compétences nécessaires pour lever l'hypnose (la personne qui a pu le sceller ou bien une personne avec des compétences égales ou supérieure) à moins que la personne ayant créé le blocage, n'ait ajouté des conditions pour libérer l'aura du scellé et l'âme du déguisement. Ces conditions peuvent être diverses, comme être libéré une fois qu'on a trouvé l'amour véritable, qu'on a atteint l'age adulte, ou autre…

Et une fois l'hypnose annulée, le thérianthrope voit son déguisement de l'âme disparaître (et donc ne plus avoir l'air d'un singe aux yeux des autres) et son aura libérée. A partir de ce moment-là, il retrouve également tous ses souvenirs de thérianthrope, ce qui fait que contrairement aux ataviques, ils ne tombent pas dans un monde qui leur est totalement inconnu (à moins d'avoir été scellé à un âge où il n'étaient pas capable de se souvenir de quoi que ce soit). Ils reprennent donc également leur apprentissage du contrôle de l'âme là où ils s'en étaient arrêtés avant qu'ils ne soient scellés. Et les madararui, la plupart du temps, ayant été scellé dans leur jeunesse, ont souvent tout à reprendre de zéro ou presque et ne peuvent donc être lâchés comme ça dans la nature, devant faire l'objet d'un minimum d'apprentissage, au moins pour les gabarits les plus importants pour ne pas causer de problèmes. Pour les autres, cela sera simplement une vérification pour voir s'ils se contrôlent toujours aussi bien, voire devront faire quelques rajustement. Mais les thérianthropes dans ce cas-là sont rares, vu qu'il n'y a que peu d'utilité à appliquer un scellement sur un thérianthrope adulte. A moins qu'il ne fut scellé car il ne savait se contrôler et en devenait dangereux, mais ces scellements ne sont pas programmés pour être annulés un jour.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : PNJ
Date d'inscription : 22/03/2017
Messages : 373
PNJ super stalkeur ↕
Voir le profil de l'utilisateur




Love Pistols
PNJ super stalkeur
Jeu 2 Nov - 21:28


Les différentes espèces de thérianthropes


Canidés [ 11 MEMBRES – 2 SCELLÉS - 7 PRÉDÉFINIS – 0 EN COURS ]
(15% de la population - Canidae)
Dog Deity - Ce sont les thérianthropes ayant une température corporelle très élevée lorsqu'ils sont de sang pur, ce qui fait qu'ils sont souvent très appréciés par les thérianthropes 100 % reptiles. Ils sont l'espèce la plus commune et peuvent être classés dans toutes les catégories de poids. Ils sont généralement des personnes au caractère assez sociable, bien que cela varie également en fonction de leur animal, un renard pouvant être rusé et un gros chien, souvent calme. Les canidés sont également connus pour être des thérianthropes très conservateurs, portés sur la pureté de la race, surtout dans les anciennes familles. Les loups japonais sont extrêmement rares, ayant quasiment disparus.


Serpents [ 4 MEMBRES – 2 SCELLÉS - 5 PRÉDÉFINIS – 0 EN COURS ]
(3% de la population - Serpentes)
Snake Eye - Ils n'ont pas bonne réputation chez les thérianthropes, étant pour la plupart, des êtres sournois et violents. On se méfie d'eux car ils sont très calculateurs et ne ratent pas l'occasion de tenter de manipuler les gens s'ils peuvent en tirer profit. Ceux étant né de deux parents reptiles ont plus de chance d'avoir d'importants problèmes de thermorégulation et supportent très mal les températures extrêmes ou brusques variations. Au point de pouvoir mourir si leur température corporelle descend en-dessous des 32°C, ou si elle monte trop. Ils passent donc leur temps à trouver des occupations leur permettant de se réguler, les relations sexuelles plaisant à bon nombre d'entre eux. Et inversement, les douches froides sont de bons moyens de faire baisser leur température, lors des périodes de rut. Les ''femelles'' sont réputées pour avoir des rapports avec de nombreux partenaires durant leurs chaleurs et les serpents sont très sensibles du bout de la langue. Ils maîtrisent les techniques d'hypnoses appelées ''Snake Eyes'', marchant sur les thérianthropes au gabarit inférieur ou égal au leur, ainsi que sur les singes, à l'exception des cétacés et des ataviques. La rumeur raconte cependant que les mangoustes sont insensibles à leur hypnose...


Crocodiles [ 5 MEMBRES – 2 SCELLÉS - 1 PRÉDÉFINI - 0 EN COURS ]
(3% de la population - Crocodilia & Varanus)
Rain Dragon - Ils adorent l'eau et sont de très bons nageurs. Comme les serpents, lorsqu'ils ont des parents tous les deux de sang-froid, ils peuvent avoir beaucoup de mal à supporter les changements de température, les chaleur et fraîcheur extrême, pouvant même mourir des chocs thermiques. Ils doivent donc constamment faire attention à la régulation de leur température. Ils possèdent une résistance aux dégât mineurs (coupure, éraflure, ...) qui se trouve supérieure à la moyenne. Ils ont généralement un caractère froid et colérique ainsi que quelque peu asocial. Ce sont des personnes impulsives, ce que fait que les autres races se méfient, à cause de ce côté imprévisible. Pourtant, de façon très contradictoire, ils peuvent aussi être très patient et ils sont plus fiables que peuvent l'être les serpents.

New Les varans sont également considérés comme des crocodiles et ne sont pas rejetés par les Crocodilia, qui sont beaucoup moins sectaire que les ours vis-à-vis de la race. Cependant, contrairement à eux, les varans ne sont pas tous aussi à l'aise dans l'eau, étant des espèces majoritairement terrestres comparé aux Crocodilia. Mais quelques espèces aquatiques existent, le varan du Pacifique ou le varan de Mertens en sont des exemples possibles parmi ces espèces de très bons nageurs. À moins bien sûr, que les thérianthropes de type varan terrestre aient dans leur code génétique, des gènes d'animaux aquatiques. Et pas forcément des crocodiles, mais également des serpents marins, loutres, chiens nageurs...


Félidés [ 6 MEMBRES – 1 SCELLÉ - 5 PRÉDÉFINIS – 0 EN COURS ]
(3% de la population - Feliformia)
Cat Sorcerer - Classés dans toutes les catégories de forces, les félidés sont une population très diverse aux caractéristiques très variées. De façon générale, ils ont un sens de la délimitation du territoire très développé. Parmi eux, les félins sont souvent des solitaires qui sont de grands chasseurs, passant leur temps à se battre pour la convoitise des femelles. Au contraire des hyènes, qui  sont des communautés très matriarcales avec des femelles (très) dominantes. Et les rumeurs racontent que les mangoustes, qui vivent en communauté, peuvent résister à l'hypnose des serpents, qui sont leurs ennemis naturels. Les viverridés sont souvent des personnes très méfiantes, mais particulièrement douées en escalade, comme certains félins. La très grande majorité des félidés ont peur de l'eau et ne savent pas nager, à moins d'être croisés avec un thérianthrope aquatique (ou allant dans l'eau, comme les Terre-Neuve, loutres, chat pêcheur…).
Nous rappelons donc qu'il n'y a pas que des félins dans la famille des félidés, mais également des eupléridés, hyénidés, viverridés et autres ! Pensez donc à aller jeter un coup d’œil à leur bouille (Wikipédia n'est pas forcément votre meilleur ami à ce sujet, montrant souvent des photos d'animaux empaillés !), avant de vous jeter sur des chats et des tigres~


Ours [ 4 MEMBRES – 3 SCELLÉS – 2 PRÉDÉFINIS – 0 EN COURS ]
(3% de la population - Ursidae & Mustelidae)
Bear Oak - Doté d'une force supérieure à la moyenne, les ours se répartissent seulement dans la catégorie des moyens et gros gabarits, les rendant assez rares. Ils ont des caractères assez variés en fonction de leur gabarit en général, pouvant aller de dociles et timides pour les poids moyens, à violents, orgueilleux et territorials pour les poids lourds, sachant qu'ils sont tous en majorité très gourmands. Ils sont une espèce très soudée entre eux et ont même une journée annuelle durant laquelle ils organisent une grande réunion pour tous se rencontrer. Cette réunion changent chaque année d'endroit, étant organisée par les diverses grandes familles ours du monde.
Les mustélidés sont également considérés comme des ours, mais pas de pure souche. Ils sont de petits et semi-moyens gabarits et les ours véritables ne les reconnaissent  pas comme appartenant à leur grande famille. Ils ne sont donc jamais conviés aux réunions annuelles des ours. Leurs caractères sont beaucoup plus variables, n'étant pas forcément de grands gourmands.


Ataviques [ 0 MEMBRE – 1 NON-RÉVÉLÉ – 2 POSTES LIBRES - 0 EN COURS ]
(0,5% de la population)
Premium - L'une des espèces les plus rares et la plus recherchée de toutes, les ataviques sont des thérianthropes nés de deux parents singes et ayant hérités leurs gênes thérianthropiques d'ancêtres madararui et étant aussi fertiles que les hommes-singes. L'appellation ''d'atavique'' qui leur est attribuée vient donc de gênes de ces ancêtres, qui ressortent dans leur code génétique par atavisme. Comme les hommes-singes, leur aura est refoulée à l'intérieur de leur corps, mais les gênes de singe qu'ils ont dans le sang ont le dessus sur les gênes de thérianthropes, faisant que leur âme à la forme d'un singe. Ils peuvent vivre toute leur vie comme des singes, sans jamais se révéler en tant que thérianthrope. Cependant, leur aura et âme peuvent-être débloquées lors d'un choc émotionnel très fort (négatif comme positif) laissant leur part thérianthrope prendre le dessus. Leur âme les montrera comme des êtres humains nus, alors que leur forme animale prendra peu à peu la forme finale, passant par plusieurs stades chimériques entre singe et leur véritable animal, jusqu'à ce que le côté thérianthrope prenne totalement le dessus.

Une fois libéré, les thérianthropes de type atavique doivent être rapidement pris en charge, car ils ne contrôlent en rien leur aura, leur âme et leurs transformations. Et ne pas contrôler leur aura peut s'avérer particulièrement dangereux, vu qu'elle constitue la puissance d'un thérianthrope (ses phéromones de rejet, qui peuvent servir de bouclier, etc.), et que les ataviques sont par nature, plus forts que les autres thérianthropes, quelque soit leur gabarit. C'est pour cela que, même s'ils sont des familles de canidés, serpents, crocodiles, félidés ou ours (en fonction de l'animal que leur a transmis leur ancêtre thérianthrope), ils ne rentrent dans aucune catégorie de force et ne peuvent pas être classés dans les petits, moyens, gros, etc. gabarits étant au-dessus tout cela au même titre que les cétacés. Associé à leur manque de contrôle de leur aura, c'est pour cela qu'il possède un fort sex-appeal. Cependant, même s'ils sont insensibles à l'hypnose des serpents, ils peuvent rester sensibles aux autres techniques, telle que le Blind ou le Freeze.


Cétacés [ 0 MEMBRE – 0 CHIMÈRE – 3 POSTES LIBRES ]
(0,5% de la population - Cetacea)
Fish-Man - Ils sont tout en haut de la société thérianthropique, étant au-delà des différentes catégories de force et au-delà des ataviques, ils sont l'espèce la plus crainte, de par leur puissance, leur marginalité qui les classe au-dessus des règles et le fait qu'ils n'ont pas de d'enveloppe physique. En effet, contrairement aux thérianthropes et aux hommes-singes, ils ne sont pas faits de chair et de sang et possèdent donc uniquement une aura et une âme animale, faisant qu'ils vivent donc sous leur forme animale dans l'océan. Ils ont le pouvoir de manipuler l'eau, créer des illusions à partir de son reflet et de voir tout ce qui se passe là où il y a de l'eau. Il se servent donc de ce contrôle pour se créer un corps d'eau et d'écume pour y enfermer leur âme et leur aura afin de marcher sur la terre ferme (où plus souvent, sur les bateaux qui servent pour les réunions de passage à l'âge adulte ayant lieu tous les 100 ans, l'un des rares moments où les autres thérianthropes peuvent les rencontrer). N'ayant donc pas de corps défini, ils ''volent'' le visage d'inconnus pour se fondre dans la masse humaine sans que personne ne les repère.

A cause de cette particularité, il leur est quasiment impossible d'avoir une descendance viable avec les autres membres de la race-mêlée. Les enfants que des thérianthropes non-cétacés (de poids lourds, étant les seuls à pouvoir supporter l'aura aussi puissante de l'enfant) mettent au monde de cette union seront alors des chimères, à l'aura et l'âme animale qui seront la fusion de l'aura de leurs deux parents. Ils posséderont les pouvoirs de leur parent cétacé, mais contrairement à eux, auront un corps semi-physique entre chair et écume particulièrement instable et très difficile à contrôler et à stabiliser. Pour cela, il leur faut souvent un point d'ancrage physique très imposant, tel qu'une maison, avec laquelle leur âme fusionne. Ils deviennent en quelque sorte le bâtiment lui-même et il leur faut apprendre à s'en détacher, ne prendre qu'une infime partie de leur âme et de leur aura, pour les mettre dans un corps physique qu'ils se sont constitués.


Chiroptères [ 1 MEMBRE – FERMÉ ]
(>0,5% de la population - Chiroptera)
Vampire - Plus rares que les cétacés, les chiroptères sont une espèce en voie de disparition, qui ne se compte plus que par dizaine, sur la totalité du globe. Étant principalement des animaux nocturnes, ces thérianthropes se révèlent très peu à l'aise en étant exposés au Soleil, bien que cela n'ait aucune répercussion sur leur organisme, hormis peut-être des coups de soleil étant donné que leur peau est rarement habituée à subir les rayons du Soleil sur une longue période. Ils préfèrent donc vivre de nuit, choisissant souvent des boulots nocturnes. On ne trouve pratiquement aucune femelle parmi eux.


Rapaces [ 1 MEMBRE – FERMÉ ]
(>0,5% de la population - Rapace)
Tengu - C'est l'espèce la plus rare que l'on puisse trouver chez les races-mêlées. Ayant disparu il y a de cela plusieurs siècles, il arrive cependant qu'un oiseau naisse au sein d'une famille de thérianthropes appartenant à une autre espèce et plus fréquemment chez les familles de serpents. Mais généralement, les enfants nés oiseaux se révèlent avoir une malformation génétique (ou du moins sous leur forme animale). Leur capacité à donner naissance à un autre oiseau est nulle, donnant toujours naissance à un animal appartenant à la même race que l'autre géniteur, ce qui fait qu'ils apparaissent généralement par atavisme avec plusieurs lignées d'écart. Ce sont uniquement des rapaces. Ils aiment la liberté et le ciel plus que tout.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : PNJ
Date d'inscription : 22/03/2017
Messages : 373
PNJ super stalkeur ↕
Voir le profil de l'utilisateur




Love Pistols
PNJ super stalkeur
Ven 3 Nov - 18:04


Les catégories de thérianthropes


La société thérianthropique fonctionne par niveau, classée par ordre de force qui comporte tout en haut les gros gabarits, puis les gabarits moyens, et tout en bas les petits gabarits. Cette société de la race-mêlée a vu ses bases ancrées sur le système de la puissance des thérianthropes. Ainsi, il semble normal que, du fait de leur rareté en plus de leur force, les gros gabarits soient parfois considérés différemment, adulés, voire supérieurs aux autres gabarits, se retrouvant souvent dans les hautes sphères parmi les plus fortunés. Cependant, plus la force de l'aura est grande, plus leur taux de fécondité est faible, expliquant ainsi le fort pouvoir attractif des poids lourds, ainsi que des techniques plus puissantes (locked, blind, etc), qui cherchent sans arrêt à trouver des femelles à féconder pour ne pas voir leur espèce s'éteindre. Alors qu'au contraire, on peut chercher à abuser, profiter des gabarits légers, étant les plus fertiles.

Bien que les poids lourds représentent la crème de la crème des madararui, les trouvant majoritairement dans les célébrités, que ça soit la politique, la culture, les entreprises, et bien d'autres. Il ne faut pas oublier que tout ce beau monde est dominé, surveillé par les rares cétacés qui existent. Même si ces derniers sont devenus abstraits, presque des légendes pour les êtres lambda, car instables et asociales à cause de leurs puissances. Puis êtres tout aussi rares, les ataviques ont une aura plus puissante que les gros gabarits, bien qu'ils soient sensibles aux phéromones, ils ne peuvent pas être victimes des techniques (blind, binding,etc) contre leur grès, au risque de renvoyer  l'attaque sur la personne qui l'a lancée.

C'est l'aura animale qui définit le gabarit du thérianthrope et non la forme animale. Bien que souvent pour les gros gabarits, ne voulant pas perdre leur statut, ne vont se mélanger avec les gabarits inférieurs que par nécessité de descendance, donc les gros gabarits sont presque toujours des gros animaux. Mais il est possible de trouver un gros prédateur dans les cinq catégories de gabarit, s'il a un parent gros gabarit et l'autre petit gabarit. Et inversement, un renard peut se retrouver semi-gros gabarit selon ses parents. Par exemple, l'union entre un semi-gros gabarit et un semi-moyen gabarit, peut donner naissance soit à un semi-gros, soit un moyen ou soit un semi-moyen gabarit.

Comment nous les gérons sur le forum : Les gabarits étant de plus en plus rares au fur et à mesure que les gabarits sont importants, nous veillons à ce que les effectifs des membres respectent toujours ce principe de proportionnalité. Nous bloquerons donc les différents gabarits en fonction de si nous estimons qu'il y en a trop par rapport aux autres catégories de gabarit qui sont inférieur audit gabarit ! Et les gros gabarits étant très rares en raison de leur manque de fertilité, nous les autorisons tous les cinq thérianthropes validés afin d'être sûr de ne pas en abuser, tout comme les thérianthropes rares ! Nous nous réservons cependant le droit de refuser des poids lourds, malgré les postes libres, si leur nombre dépasse celui des autres catégories de poids (Notamment si votre personnage n'a pas de raisons particulières à être un poids lourd, hormis celui d'être un GrosBill).



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : PNJ
Date d'inscription : 22/03/2017
Messages : 373
PNJ super stalkeur ↕
Voir le profil de l'utilisateur




Love Pistols
PNJ super stalkeur
Ven 3 Nov - 18:10


Lexique



Androgynéité : Les thérianthropes mâles peuvent prendre des médicaments qui leur permettent de modifier leur corps de façon à pouvoir tomber enceint et accoucher. Cette technique peut-être temporaire, en apposant directement les verres de grossesses dans le rectum pour former l'utérus et ainsi garder ce dernier jusqu'à ce que l'enfant naisse, comme cela peut-être permanent, en formant directement tout un appareil sexuel féminin au niveau du périnée, grâce à l'application de patch ou de pommade cette fois-ci.

Blind : Technique utilisée pour empêcher son partenaire de voir d'autres mâles. Elle agit sur le nerf optique, ce qui veut dire que les femelles subissant le Blind se retrouvent insensible aux phéromones des possibles prétendants autre que celui qui le leur a appliquées. Les poids lourds maîtrisent particulièrement bien cette technique.

Déguisement de l'aura : Il s'agit de contrôler son aura et de lui faire prendre la forme d'un autre animal. Cette technique ne marque de manière efficace que si l'on se déguise en un animal proche de son aura de départ et qui doit être du même gabarit que sa forme d'origine.

Enveloppe : Le corps matériel d'une personne par opposition à sa forme animale, il s'agit de sa forme humaine.

Freeze : Technique qui consiste à empêcher l'âme d'un thérianthrope de sortir de son corps et donc de se retrouver sous sa forme animale. C'est une méthode qui peut se révéler particulièrement douloureuse pour celui qui la subit, ressentant comme un immense déchirement à l'intérieur de lui tant que son aura cherche à sortir de son corps. Seuls les poids lourds peuvent l'utiliser.

Gay mix : Enfant né de parents de même sexe, leur naissance est difficile et leur éducation un peu compliquée.

Vers de grossesse : Ces vers se collent aux parois du ventre et tissent un utérus artificiel. Ils permettent aux hommes d'avoir des enfants. Il existe plusieurs systèmes pour pouvoir appliquer les vers : En comprimés, patch ou pommade.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : PNJ
Date d'inscription : 22/03/2017
Messages : 373
PNJ super stalkeur ↕
Voir le profil de l'utilisateur




Love Pistols
PNJ super stalkeur
Ven 3 Nov - 18:15


Bonus



Et pour ceux ayant toujours du mal à intégrer le concept de la thérianthropie, nous vous offrons ici la vidéo des bonus de l'OAV 1 de Sex Pistols, qui résume très grossièrement ce qu'est un thérianthrope, mais qui est toujours ludique à regarder~

Bonus 01

Et bien sûr, il existe des OAVs et même un manga, mais dont le nom original du manga a été changé lors de la traduction française de ce dernier en "Love Pistols" par rapport à quelques petits problèmes avec le groupe de musique pourtant le même nom.

OAV 01
OAV 02


Et voici l'extrait du premier tome en français, ainsi que les scans anglais du manga !

Extrait chapitre 01
Scans anglais

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Pistols RPG :: Hors - RPs :: Le règlement et autres-
Sauter vers: