RSS
RSS


Forum NC18 - Contient de la violence et de l'érotisme.
 
Le printemps est là. Il fait encore frai et il ne vaut mieux pas se découvrir malgré les premiers rayons du soleil qui percent derrière les nuages, mais il est possible de commencer à apprécier la douce vision des cerisiers en fleur~
Après pourtant de douces années de tranquillité maintenant par les Justiciers, les inquiétudes planent à nouveau sur la ville.
Des gens disparaissent, des cadavres sont retrouvés. Une nouvelle drogue fait son apparition sur le marché. Plus puissante, elle
mène cependant à la mort. Est-ce le Lycoris Sanglant qui est à l'origine de cette drogue ? Non... Quelque chose de pire se prépare...
Alors ?

 :: Présentation des personnages :: Les fiche des thérianthropes :: Les fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kenji Akami...pour vous desservir

avatar

Race : Serpent de mer à anneaux noirs (Hydrelaps Darwiniensis)
Date d'inscription : 27/01/2013
Sort avec : None
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Masculin
Messages : 134
Localisation : Juste là *clin d'oeil*
Emploi : *clin d'oeil*
Humeur : Viens et tu verras *clin d'oeil*
Dominance : Hmmm... tout dépend de qui tu es *clin d'oeil*
Serpent coureur de jupons ♦
Voir le profil de l'utilisateur




Kenji Akami
Serpent coureur de jupons ♦
Dim 27 Jan - 13:27

Kenji Akami


Prénom : Kenji
Nom : Akami
Surnom : Ken', foutu rouquin, lézard libidineux... (et ouais les gens m'aime qu'est-ce que vous voulez...)
Date de naissance : 15 septembre
Age: : 24 ans (et dire qu'il en avait 22 quand il a débarqué...)
Sexe : Masculin
Origines : Japonaises et Australiennes
Nationalité : Japonaise
Orientation sexuelle : Tant que t'as un beau cul le reste je m'en fout...
Emploi : Apôtre (si si je vous jure...)
Groupe : Aube
Race : Serpent de mer à anneaux noirs, Hydrelaps Darwiniensis; petit gabarit

Identification


Goût : Que dire de Kenji... C'est un personnage atypique, il aime toutes les formes de plaisir en général. Il n'est jamais contre une bonne beuverie et se retrouve parfois (voir souvent) dans le lit d'un ou une inconnue de la veille pas plus frais que lui. Son amour du plaisir se retrouve dans son amour de la nourriture, son appétit peut-être colossal, et il peut parfaitement apprécier à sa juste valeur un repas dans un restaurant étoilé des quartiers chics qu'un plat du terroir fait avec amour. Tant que c'est bon il ne va pas se plaindre mais ça peut être aussi beau que vous le voulez si le goût ne suit pas il ne finira pas son assiette. Fondamentalement il n'y a rien qui le dégoûte particulièrement, pour lui si un plat est mauvais c'est la responsabilité du cuisinier, pas des ingrédients. A part pour UNE chose... les radis! Il n'a jamais supporté çà, mettez lui un radis dans son assiette et il vous l'enfoncera dans les trous de nez après l'avoir écrasée sur votre visage. C'est sa kryptonite et ne vous avisez pas de vouloir le taquiner avec. Il aime boire mais il a comme règle de ne pas aller plus loin que sept verres. Quel que soit l'alcool qu'il boit il est systématiquement ivre au bout d'exactement sept verres mais jamais avant. Et une fois ivre lui-même ne sait ce qu'il est capable de faire mais cela inclus systématiquement du sexe avec des personnes choisies au hasard dans un lieu insolite suivi ou précédé par du vandalisme et de l'exhibition. Bref, rien de bien reluisant pour un membre des Justiciers.
C'est un serpent marin, il a donc un attachement très fort pour l'eau... il adore l'eau. Que ce soit la regarder, la toucher, s'y baigner et même la boire, l'eau l'apaise systématiquement. Il essaie de passer à la piscine toutes les semaines, surtout quand il a beaucoup de boulot. Nager l'aide à se vider la tête et une fois chez lui ou de retour au bureau il a les idées plus claires et l'esprit plus vif.
Une autre activité qui le calme et l'apaise c'est la musique... Kenji est un excellent bassiste. Lorsqu'il saisit sa basse tout se vide dans sa tête et c'est l'un des rares moment où il est serein et où tous ses problèmes, ses responsabilités et toutes les questions qui le hantent s'estompent lentement dans une mélodie tranquille. Il tient énormément à sa basse et chaque fois qu'il la sort de son étui il la nettoie et vérifie son accord avant et après en avoir joué pour ensuite la ranger à nouveau.
Il aime aussi la bonne chair. Homme, femme, dessous, dessus, tout lui va tant que c'est bon... Des petits mamours de collégiens aux claquements de fouet autoritaires, tout lui convient. Il est d'ailleurs assez pour le fouet en général: la morsure ardente d'un épais fouet qui s'abat fermement sur une peau nue alors qu'il est ligoté au barreau du lit avec rien d'autre à faire qu'attendre palpitant que la langue de cuir vienne à nouveau le faire tressaillir jusqu'aux tréfonds de son... hum..heu... il a des tendances sado-maso vous l'aurez compris. Et là encore il apprécie autant tenir le fouet qu'être fouetté. Mais il n'est pas contre de la tendresse de temps en temps, sentir les battements de son cœur s'accélérer lentement, jouer avec une mèche de cheveux de son amant/e en le/la caressant du regard. Ces émois sont tout aussi appréciable pour le serpent dont la philosophie est qu'en sexe et en amour il n'y a pas de "mauvaise pratique" c'est seulement une question de consentement. Tant que le partenaire n'est forcé à rien, leur façon de se faire plaisir n'a aucune appartenance seul compte le plaisir.
Il aime les sports extrêmes et l'adrénaline en général. Rouler à toute vitesse avec sa moto sur une autoroute bondée de préférence, voilà qui lui procure un plaisir presque orgasmique. Cet attrait pour l'extrême explique aussi sa passion pour ce qui est du combat, il ne refuse jamais une bonne rixe dans les bars malfamés et se moque bien de perdre ou gagner, ce qui compte pour lui c'est le frisson et l'excitation. Cependant il n'est pas idiot pour autant, il réfléchit toujours avant de se lancer dans quoique ce soit de risqué et s'il se permet certaines folies c'est parce qu'il s'entraîne beaucoup que ce soit en arts martiaux ou en conduite. Si t'es un pro et que tu prends des risques tu peux le faire en connaissance de cause mais se jeter tête baissée dans quelque chose de dangereux sans avoir les connaissances les plus basiques de son sujet c'est uniquement de la bêtise, voire du suicide. Et Kenji aime trop la vie pour s'en séparer par bêtise.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il a une grosse intolérance face au désordre... Kenji est un homme très organisé et son appartement est toujours d'une propreté étincelante. Son temps est également parfaitement aménagé pour lui permettre d'être efficace au travail tout en ayant ses petits moments de distractions, des hobby et bien entendu qu'il puisse s'accorder des petits plaisirs. D'ailleurs toutes ces excentricités ne l'empêche pas d'apprécier les plaisirs simples: une matinée ensoleillée, un verre avec des amis, une bière et un match de foot (ou un film porno çà varie en fonction du programme télé et de ses envies). C'est justement parce que sa vie est ponctuée d'extrêmes qu'il a besoin d'une routine et de petits moments du quotidiens pour se ressourcer.
Attention, ne lui parlez surtout pas de drogue, pour lui c'est un des pires vices possibles. Bien qu'il aime tout ce qui produit du plaisir et de l'adrénaline il a toujours formellement exclu la drogue de ses passe-temps, il peut boire autant que vous voulez, bien qu'il ait déjà une tolérance très basse pour la cigarette dont l'accès en libre-service est déjà presque une aberration en soi pour lui. Si vous lui proposez de la drogue vous finirez votre soirée au quartier général des Justiciers où il vous passera l'envie d'en reprendre... Soyez-en sûrs.

Mais il y a une chose en ce Monde qui est comme addiction pour Kenji; une chose pour laquelle il est prêt à tout les sacrifices... sa collection de figurines édition limitée... Figurine de quoi? Personne ne le sait, le dernier à y avoir toucher a faillit perdre ses dix doigts et Kenji la cache jalousement... seul ses proches amis savent de quoi il s'agit (des figurines hello kitty //POUTRE//)


Caractère : Aux premier abord Kenji n'est pas quelqu'un de difficile. Un peu insolent par moment, il n'en est pas moins sympathique et très fêtard. Mais il ne force jamais une personne à faire ce qu'elle n'a pas envie de faire car quand il prend du bon temps il aime que ce soit le cas pour les autres personnes avec lui. D'ailleurs si lors d'une fête il voit quelqu'un sur le côté, triste, ou simplement réservé, il fera tout pour que cette personne se détende et fasse la bringue avec tous les autres. Généralement les gens qui l'ont rencontré vous diront que c'est un mec vraiment sympa, attentionné avec ses amis, qui veut simplement passer du bon temps et avec qui il est bon de traîner. Et si cette description n'est pas fausse elle reste par contre très incomplète. Kenji, sous sa façade de fêtard invétéré, n'en est pas moins un serpent et un Justicier en prime. Son joli minois et son air de jeune homme un peu inconscient mais très amical est une façon pour lui d'approcher les autres et de les forcer à lui dire ce qu'il veut savoir. L'amitié est un moyen bien commode pour tirer les vers du nez de certaines personnes et quand lesdites personnes se croient plus futées que vous c'est encore plus facile.
Kenji n'est pas méfiant par nature mais s'il estime qu'il ne veut pas vous connaître il ne le fera pas. Il ne s'embarrasse pas de détail et encore moins de relations inutiles, tout est toujours calculé et si jamais il vous fréquente c'est que vous êtes utile à ses yeux. Il peut très bien prendre une personne en pitié et l'aider, mais si cette personne n'est ni indic', ni un bon coup alors il l'oubliera dès qu'il en aura terminé. Aussi dur que cela puisse paraître il faut savoir que pour Kenji faire le bien n'est pas une option, agir pour le bien-être de la communauté est un devoir. Par conséquent venir en aide à son prochain est une attitude naturelle pas, besoin d'être attaché à l'autre pour venir à son secours, c'est tout simplement du bon sens.
Si jamais vous faîtes partie du cercle de ses amants réguliers (et non pas de la foule de ses coups d'un soir) prenez garde! Il y a certaines choses à ne pas faire:
1.ne pas toucher à ses cheveux sauf s'il a déjà couché au moins 3 fois avec vous et même-là demandez pour être sûr.
2.ne pas salir ses fringues sauf si vous voulez ne plus avoir de dents auquel cas donnez-vous-en à cœur joie.
3.si jamais il vous ouvre le sésame qu'est son appartement (ce qui est aussi probable que de voir un éléphant en tutu danser le limbo) ne jamais, au grand Dieu jamais le salir... Cela vaut pour toutes les personnes qui ont l'inestimable chance de pouvoir entrer chez lui, si vous voulez voir Kenji fou de rage, salissez son appartement puis comptez vos abattis car il probable que vous n'ayez plus de doigt pour pouvoir le refaire après. Rien que le désordre chez les autres manque de le faire sortir de ses gonds, il fera d'ailleurs demi-tour si jamais il estime que c'est insupportable.
Kenji se souvient rarement des personnes avec qui il couche à part si ces derniers lui ont particulièrement fait bonne impression. Il est assez cinglant avec ceux qui ne le satisfont pas et s'il ne vous rappelle pas n'essayez pas de le harceler car il peut se montrer particulièrement méchant quand on s'en prend à sa tranquillité. Si vous tentez d'envahir son espace alors qu'il ne vous y pas invité où qu'il vous a déjà rejeté il ne lui faudra pas longtemps pour s'introduire dans la vôtre et déterrer des choses gênantes pour les placarder dans la cafétéria de votre boulot. Il a peu recours à la violence pour se débarrasser des gens collants sauf dans le cas où la personne l'a ligoté et enfermé dans un placard (ce qui lui est arrivé deux fois). Pourrir la vie d'une autre personne de façon insidieuse en le menaçant avec des petites confessions faîtes sur l'oreiller est une technique suffisante et bien moins contraignante. Il aime séduire et ne s'envoie pas systématiquement ceux qu'il drague. Parfois il aime juste le jeu de la "conquête" le trophée qui s'ensuit est secondaire. Il aime particulièrement s'en prendre aux personnes qui le dénigre: les hétéros confirmés, les vierges effarouchées, les femmes au foyer méprisantes et les hommes d'affaire surbookés sont ses cibles de jeu préférées... Les voir perdre leurs moyens, remettre en cause leur propre moral et lui lancer des regards désespérés et avides après qu'il les ait simplement effleurés du bout des doigts est un sentiment grisant, mais une fois qu'ils lui ont cédé le jeu est fini et ce qui suit dépend de son envie du moment. Il n'a aucun scrupule pour ce qui est des personnes qu'il veut conquérir, que vous soyez marié ou non si vous tombez dans ses filets malgré tout c'est VOTRE décision.
Il y a peu de personnes capables d'entrer dans son cercle privé, des personnes qu'il considère comme des proches et à qui il peut réellement se confier. Il est d'ailleurs beaucoup plus protecteur avec eux, parfois même un peu moralisateur lorsqu'ils font des choix qu'il n'approuve pas. Il n'est pas du genre collant pour autant mais il n'aime pas quand ses proches lui cache des choses, il exige d'eux qu'ils lui racontent tout et fait de même... pour lui c'est la moindre des choses. Mais attention...! Faites du mal à ses proches et plus aucun Dieu ne vous protégera. Lorsqu'on s'en prend à quelqu'un à qui il tient la sécurité physique du coupable ne tient plus qu'à un fil. Et s'il ne peut pas atteindre cette personne physiquement, il utilisera toutes les relations et les moyens à sa disposition pour transformer sa vie en cauchemar, et Kenji a beaucoup de relations.
Même s'il a tendance à se conduire comme un gamin, le serpent est en fait très mature et conscient de l'univers dans lequel il évolue. Son côté "je-m'en-foutiste" et son allure de playboy font qu'on ne pense pas tout de suite à se méfier de lui ce qui est une grave erreur. Kenji est un adversaire redoutable. Un Apôtre qui appartient à la cause des Justiciers, ou plutôt à "Marie" à qui il est dévoué corps et âme et cela sans qu'aucune notion sexuelle ne soit mise en jeu, ce qui, vous vous en doutez, est un exploit non-négligeable. Obtenir le respect de Kenji n'est pas chose facile, il est du genre à tester les limites des autres pour les pousser dans leurs derniers retranchements afin qu'ils se révèlent tels qu'ils sont vraiment. Il peut vous offrir de folles nuits de plaisirs comme de terribles soirées d'angoisses dans l'unique but de vous forcer à vous montrer sous votre pire jour et si malgré ses efforts vous ne cédez pas à ses tourments, là seulement vous aurez le droit à son admiration.


Physique : Pour Kenji le physique est crucial, il entretient le sien tous les jours avec des exercices de musculation, du jogging, du renforcement musculaire et va au dojo ou à la piscine deux à trois fois par semaine. Pas question de passer une journée sans entretenir son corps, même les jours où il n'est pas spécialement d'humeur il court minimum 1 heure. Sa charpente d'un mètre soixante-dix-huit est parcourue par des muscles fins et ciselés, ses abdominaux dessinés à la perfection sont sa plus grande fierté. Il aime chaque occasion qui lui permettent d'exhiber sa plastique la soulignant par des vêtements près du corps ou des chemises entrouvertes, le tout accompagné de jean faisant ressortir le galbe de ses fesses fermes et appétissantes. En semaine il porte souvent ce qu'il appelle sa "tenue de travail": un costard avec une chemise ouverte parfois aux trois quart, une veste noire qu'il ne ferme jamais et un pantalon en tissus noir qu'il accompagne de chaussures italiennes en cuir noir. Il complète sa tenue avec des lunettes de soleil qu'il porte sur le front et qui servent davantage à maintenir ses cheveux en place qu'à protéger ses yeux. Sa longue chevelure est naturellement rousse, et, bien qu'il ignore quasiment tout de ses parents il sait que c'est un trait de son père, sa mère étant japonaise. Bien qu'il les attache la plupart du temps il ne rechigne pas à les laisser tomber le long de ses épaules de temps à autre. Il en prend grand soin et c'est pourquoi ils sont d'un lustre et d'une douceur quasi-incomparable malgré leur apparence un peu hirsute, mais pas touche! Il faut une autorisation pour çà. Sa peau prend un léger hale dès qu'il y a un peu de soleil, si bien que même en hiver il a toujours une légère teinte qui font ressortir ses yeux vert olive. Ces derniers sont marron autour de l'iris voir noisette au soleil et accompagne parfaitement son teint presque méditerranéen qui lui donne une petite note exotique. Mais si vous regardez Kenji il y a une raison pour laquelle quoi qu'il arrive il marquera votre esprit, c'est pour ses marques rouges tatouées sous ses yeux. Ces marques ont un sens, elles sont le signe de sa dévotion à la cause des Justiciers, ou plutôt à Bonaelia ou "Marie", qu'il respecte profondément. C'est pour montrer sa détermination en dépit de son jeune âge qu'il s'est fait faire ces marques, pour qu'à chaque fois qu'il se regarde dans un miroir, à chaque fois que quelqu'un pose les yeux sur lui la première chose que l'on voit c'est la marque de sa dévotion à celle qu'il sert presque religieusement. Il peut arriver que son corps soit marqué par des cicatrices, des bleus ou divers autre marques faites par des assaillants lors de combat ou des amants dominateurs... Ou parce qu'il s'est cogné sur le comptoir de sa cuisine... Mais rassurez-vous, ces marques-là partent très vite pour votre plus grand plaisir.


Révélation


Histoire :
_Wouah... Il fait sombre ici...

Une lumière vive s'allume droit dans ses yeux.

_WOUAH!!! MAINTENANT Y A TROP DE LUMIÈRE!!!

Une voix masculine retentit.

_Assieds-toi Kenji...

_Z'êtes qui vous? Et je suis où d'abord... Merde il se passe quoi-là sérieux...?

_Assis Kenji. Si tu veux rejoindre les Justiciers, il faut que tu apprennes la discipline.

Kenji se retourne vers la voix féminine qui vient de s'élever.

_Qu'est-ce que... Attendez çà fait partie des épreuves pour entrer chez les Justiciers???

La voix masculine revint.

_Disons que çà fait partie de TES épreuves.

_Mais putain mec t'es qui...?

_Tu es toujours debout Kenji.

Kenji s'assoit sans se faire prier davantage.

_Cet homme sera ton supérieur, si tu parviens au bout des épreuves qui t'attendent. Tu lui devras le respect... Autant que possible.

_Autant que possible!!? Oh tu te fous de moi...

_Mon supérieur ??? Pfff... un conseil fais gaffe si tu veux pas que je te botte le cul...

_Alors çà petit je demande à voir...

_Çà suffit vous deux. Il a presque trente ans de moins que toi tu es donc prié de montrer l'exemple. Quand à toi Kenji, reste tranquille.

La femme soupire un instant avant de reprendre.

_Bien... Kenji je veux que tu nous raconte ta vie jusqu'ici.

_Quoi!!?? Mais je l'ai déjà racontée à Bionaelia-sama ma vie pourquoi je dois le faire devant LUI!!??

La femme s'approche de lui.

_Kenji, ton plus gros défaut est ta difficulté à accorder ta confiance aux autres et les Justiciers ne peuvent se permettre d'avoir un membre incapable de se fier à ses coéquipiers... Voit çà comme une preuve de bonne volonté.

Kenji grommelle.

_ C'est bon j'ai pigé.... Hey ouvre bien tes oreilles le vieux je vais pas répéter.

Kenji prend une petite inspiration avant de commencer.

_Bon... Je ne sais que très peu de choses sur les conditions de ma naissance et pendant longtemps les seules infos à ma portée étaient que j'étais né un 15 septembre à Kyoto... Pour trouver j'ai dû engager un détective... J'ai rencontré la sage-femme qui s'occupait de ma mère... Elle m'a dit qu'elle était arrivée seule un beau jour enceinte de 6 mois. Elle avait fugué pour cacher sa grossesse à ses parents... Croyez-le ou non mais elle-même n'avait rien remarqué avant six mois... Elle lui parlait de mon père, de comment il l'avait séduite avec ses cheveux rouges et ses yeux vert olive... Apparemment pour elle s'était un peu le prince charmant, mais ils s'étaient rencontrés un jour pendant les vacances sur je-ne-sais-qu'elle-plage et elle n'aurait jamais cru tomber enceinte pour sa première fois... La sage-femme m'a révélé qu'elle parlait de mon père avec une telle passion dans les yeux qu'elle fut choquée de la facilité avec laquelle ma mère décida de m'abandonner. Quand je lui ai demandé si elle lui avait dit pourquoi elle préféra se taire et je dus la harceler des jours entiers... Au final elle me révéla les derniers mots de la mère à mon attention "cet enfant était une erreur... Un accident... Si je le ramène chez moi ma famille risque de m'envoyer toute une série de représailles et il est hors de question que ma vie pâtisse d'un... Coup du sort"... Un coup du sort, voilà ce que j'étais... Le détective que j'ai payé m'a révélé que ma famille maternelle dirigeait une école réputée dans l'Ikebana... Un enfant illégitime aurait été une tâche dans leur réputation et ma "mère" ne voulait pas sacrifier son petit confort... À l'époque elle devait avoir 17 ans je crois... Vous savez avant de partir, elle ne m'a même pas donner de nom... C'est la sage-femme qui a marqué Kenji dans la case "prénom" de mon acte de naissance et comme ma mère refusait que je porte son nom elle m'en inventa un de toute pièce... C'est pour ça qu'il y a "rouge" (aka) dans mon nom, elle ne pouvait détourner les yeux de singe de mes cheveux tellement ils étaient rouges. J'ai gardé le contact avec elle, je lui envoie un petit truc à Noël et elle prend de mes nouvelles. Elle n'est pas ce que j'appellerai une "mère" mais elle est très importante pour moi.
Bon après çà j'ai été déposé à l'orphelinat, un orphelinat pas trop craignos dans un petit quartier de Kyoto. Là rien de spécial à part qu'on me jugeait trop "turbulent" pour être adopté... Hmpf... comment vous justifiez qu'un bébé soit jugé trop turbulent...? J'ai pas cramé de bagnole que je sache! Là je me suis retrouvé au milieu d'autres gamins, tous n'étaient pas des thérianthropes, mais pour les adoptions, en fonctions de la famille qui venait on séparait les candidats, les singes étaient mis ailleurs quand le couple était thérianthrope et vice-versa. Je n'étais qu'un tout petit garçon, je ne contrôlais pas mon aura et l'orphelinat avait surtout pas mal de canidés et quelques félidés. Je ne me souviens pas trop de cette période, mais je me souviens de Yuri. C'était la responsable de mon dortoir, elle nous apprenait à maîtriser l'aura. A l'époque je ne me transformais jamais vraiment complètement, mais j'étais presque en permanence partiellement transformé. D'après ce que j'ai compris j'avais déjà une capacité assez inouïe pour maîtriser mon aura et j'essayais de copier les adultes en la dissimulant du mieux que je pouvais. Du coup même pour les adultes il y avait une incertitude quant à savoir si j'étais un crocodile ou un serpent. J'aimais beaucoup Yuri, elle était le visage que j'aurais voulu donner à ma mère... Belle, douce, patiente. Je ne l'ai jamais vu vraiment en colère et elle ne criait jamais sur personne. Elle avait ce ton apaisant que je me remémore même aujourd'hui pour me calmer ou qui me sert de bonne conscience quand... Je m'apprête à aller trop loin. Je voulais qu'elle m'aime, je le voulais vraiment... je le voulais tellement. Je voulais qu'elle me regarde et qu'elle soit fière de moi. C'est peut-être pour ça que j'ai fini par me persuader que j'étais comme elle et que du coup j'ai, sans le réaliser, modifier ma propre aura pour qu'elle corresponde à la sienne. J'étais devenu comme elle, un caïman nain. Je ne sais pas si c'est pour çà ou si c'est parce qu'elle avait bon cœur mais elle a toujours été d'une infinie bienveillance avec moi, en fait je ne vois pas ce qu'une mère aurait pu faire de plus qu'elle. Avec le recul, je pense que j'aurais dû m'en contenter. Au final j'étais heureux, et les autres enfants m'acceptaient peu à peu.
Bonne ou mauvaise nouvelle avec le temps il y avait de moins en moins de monde dans l'orphelinat. Avec l'effondrement de la natalité et l'obsession grandissante pour les thérianthrope de propager leur lignée à tout prix, l'adoption était devenue un compromis intéressant pour pas mal de monde. Mais je restais laissé de côté. M'enfin, au fond je m'en foutais, je voulais pas de ces gens désespérés à la recherche d'un gosse. Je voulais retrouver ma propre mère. A cette époque je n'avais pas encore retrouvé la sage-femme et une part de moi pensait encore naïvement que peut-être que si je la retrouvais elle voudrait de moi. Il y avait un détective dans mon quartier alors j'ai bossé pour pouvoir me payer ses services. Des petits boulots tout bête: promener des chiens, faire des courses pour les personnes âgées et Yuri m'aidait aussi à me faire un peu d'argent de poche en me donnant du travail à faire à l'orphelinat. Rien de bien compliqué. Au final je n'avais pas grand chose mais le gars était sympa et il a bien voulu m'aider.
Il m'en apprit un peu plus sur ma mère, et les circonstances de ma naissance. Qu'elle ne connaissait pas vraiment mon père et qu’apparemment c'était un gars en spring break qui venait d'Australie. Le fait que ma mère était à présent à la tête de la prestigieuse école d'ikebana que possédait sa famille et que c'était très certainement pour çà qu'elle ne pouvait pas me garder. Je venais d'avoir 13 ans quand j'ai eu le papier avec son adresse. Vous pouvez pas savoir l'effet que çà m'a fait... Je voulais tellement la voir, lui dire que je ne lui en voulait pas, que je ne serais pas un poids pour elle, que j'étais indépendant et que je voulais juste... Juste... juste une petite place, dans son foyer... Même dans un placard, même dans l'ombre, même caché de tous... tout pourvu qu'elle me reconnaisse. Qu'elle m'accepte. Je me souviens que ce jour-là, avant que je parte, Yuri m'avait serré très fort contre elle, je pensais que c'était pour me donner du courage mais peut-être était-ce pour que je me souvienne que quoiqu'il arrive elle serait là pour moi. Le détective m'avait dit que je ne devais rien espérer, il m'avait même fortement déconseillé d'y aller mais j'avais insisté comme un fou pour qu'il me donne l'adresse et je comptais bien la rencontrer. Je suis arrivé à sa porte, j'ai frappé et elle a ouvert. Je savais qu'elle m'avait reconnu, elle avait ouvert ses grands yeux noisettes comme s'ils allaient rouler hors de leurs orbites... Je la voyais pour la première fois, je l'ai trouvée très belle et elle avait le même nez que moi, de long cheveux noirs, elle portait un kimono bleu nuit avec des branches de cerisier qui fleurissaient jusqu'à sa ceinture. À ce moment-là j'entendis une voix masculine à l'intérieur et des rires d'enfants... La voix masculine demanda "qui c'est ?" et elle prononça le mot le plus dur de toute ma vie... "Personne..." puis elle ferma la porte... Je suis resté quinze bonnes minutes sur le perron... Incrédule... Le mec que j'avais payé me proposa de continuer ses recherches sur mon père... Mais je l'en ai empêché... Je l'ai remercié et je me suis excusé. J'aurais dû l'écouter mais je n'en avais fait qu'à ma tête. Et je me retrouvais plus seul que je ne l'avais été. A partir de là je me suis renfermé sur moi-même, je n'ai plus fait aucun effort pour qu'on m'adopte et j'ai commencé à traîner un peu plus dans les rues. Yuri a bien compris ce que je traversais et elle a essayé comme elle a pu de me réconforter, de me rassurer et de me remonter le moral... Mais j'étais devenu un sale con qui n'en avait plus a rien péter. Malgré tout je ne voulais pas lui faire de peine, je me suis éloigné d'elle autant que possible. Je quittais l'orphelinat à l'aube et revenait quand tout était éteint. Elle m'attendait le soir, vérifiait que j'allais bien et retournait dormir. Un jour je suis parti et je ne suis revenu que trois jours plus tard. Après cela elle ne m'a plus attendu le soir. Elle me regardait de loin avec ce regard inquiet et triste, puis elle retournait s'occuper des plus jeunes. Son regard rempli de compassion ne m'a jamais quitté... et je savais que je me comportais comme le dernier des... bref. Je me suis isolé de tout ceux qui m'ont tendu la main et j'ai commencé à me renfermer sur moi-même.
À 16 ans j'étais émancipé, les trois années précédentes j'étais devenu un gosse amer et violent mais à 15 ans j'ai découverts un défouloir autrement plus intéressant... Le sexe. Ma première fois c'était avec une des responsables de l'orphelinat, pas Yuri bien évidemment, d'ailleurs si elle avait su elle aurait probablement fait une attaque. Une autre je ne sais plus son nom... Honnêtement la seule raison pour laquelle je me souviens à peu près de son visage c'est parce que c'était la première. Mais bon pendant un moment elle a été ma partenaire exclusive, puis j'ai rencontré des gens au hasard de certaines rues qui m'en ont appris davantage... Mon premier mec c'était un gars de l'orphelinat... Il était pas mauvais... J'appris que j'étais doué et parfois des gens me donnait de l'argent après... Seulement quand la crise d'ado a débarqué je sautais dans le lit du premier venu, c'est à cette période d'ailleurs que j'ai connu les ardents plaisirs du SM... Brûlant souvenir! J'ai eu des marques pendant une semaine, j'ai eu du mal à croire que j'avais pu aimer çà. Une fois émancipé j'ai quitté l'orphelinat et j'ai marché vers le sud du pays. Toujours plus au sud. Je vivais via des boulots de coursiers, des petits boulot journaliers et quand les temps étaient durs je me prostituais. C'était pratique, ça me permettait d'être au chaud quand je pouvais plus payer ma chambre d'hôtel. Et puis un beau jour j'ai atterri ici. Je me suis fait un petit-ami qui vivait dans les quartiers malfamés et c'est là que je l'ai rencontrée... Bonaelia-sama... J'avais assisté à un règlement de compte entre dealers, mon mec était un des clients réguliers et il avait une grosse dette. Pour la régler il a décidé de dire à un autre dealer où et quand buter son rival. Ce gars j'aurais jamais dû me le taper, j'ai tout fait pour tenter de le sortir de la merde que la drogue avait fait de sa vie et il avait faillit me faire plomber. Ce sombre connard espérait que si ça tournait mal il pourrait me revendre pour effacer sa dette. Autant dire que je m'étais bien fait baiser! Evidemment son plan a échoué, le dealer qu'il avait rencardé avait pas l'intention de laisser le moindre témoin et c'est là qu'elle est sortie de nul part, belle et étincelante et qu'elle m'a sauvé... et là, j'ai su que c'était un ange descendu du ciel pour me remettre dans le droit chemin.


Kenji reçoit un coup derrière la tête.

_WOOOOH!!!! Qu'est-ce qui t'arrive le vieux???

_Rien çà me démangeait... Mais continue.

Kenji reprend après s'être frotté l'arrière du crâne.

_Pffff... De toute façon y a rien de spécial à ajouter, j'ai stalké Boenalia-sama des semaines avant qu'elle ne m'accorde son attention et vous avez fini par me prendre sous votre aile. Vous m'avez donné du travail en tant que coursier, puis a finalement accepté que je passe les épreuves pour devenir un véritable Justicier et maintenant je suis là et mon objectif c'est de devenir un Apôtre.

La femme s'essaya sur le bord de la table.

_Et ta vie sociale? Les cours?

Kenji savait plus ou moins où elle voulait en venir.

_Ouais bon sûr que pendant un an où j'étais en vadrouille j'ai pas tellement été à l'école... Mais comme vous aviez dit que sans çà vous ne vous occuperiez pas de moi... Je me suis inscrit au lycée du coin... Putain... Je déteste l'école... Rien que d'en parler çà me file des boutons! J'avais qu'un an de plus que mes camarades de classe et pourtant j'avais l'impression d'être au jardin d'enfant. Bon j'avoue que de me retrouver avec des gens dans ma tranche d'âge c'était pas mal mais bon... Les profs çà me gonflait, une fois y en un qui m'a surpris en train de traîner dans les couloirs il m'a sorti un truc du genre "aux vues de votre situation je ne vous permet de sécher les cours!" Alors depuis je squatte les cours des autres classes. Un jour il m'a demandé "je ne vous avez pas demandé d'arrêter de sécher les cours?" Et je lui ai dis "je sèche pas LES cours je sèche VOTRE cours et sachez-le pendant votre cours j'étais en cours" il m'a regardé avec une tête j'en ai ris pendant 2 semaines... Y avait pas mal de bon coups, mais aussi des très mauvais... D'ailleurs j'ai donné quelques leçons à bon nombre d'élèves. Puis j'ai rencontré...

Kenji marque un arrêt.

_Mon... meilleur ami... Takeshi... Takeshi Yanase. J'ai rencontré Takeshi au lycée... J'avais débarqué depuis 2 ou 3 mois et je m'étais déjà fait une belle réputation... Il faut dire que j'ai un charme assez ravageur... Que voulez-vous...

Kenji esquive le deuxième coup qui menaçait l'arrière de son crâne.

_Trop prévisisble le vieux!!! Bon... La première fois qu'on s'est rencontré je traînais dans je-sais-plus-quel-couloir près des casiers et il m'avait foncé dedans à toute vitesse, j'allais le traiter de tous les noms d'oiseau possible mais quelque chose m'en à empêché... Ses yeux... Vous voyez jusque là j'étais sûr d'avoir les plus beaux yeux du Monde, d'après mes nombreuses conquêtes c'était le cas... Mais là, j'avais jamais rien vu de tel. Il m'est arrivé de me demander ce que pouvait bien ressentir les gens la première fois qu'il me rencontrait, c'était probablement un sentiment dans ce genre-là. Son visage m'a hanté toute la journée et j'ai parcouru toute l'école à la recherche de sa classe... Quand je l'ai trouvé c'est lui qui est venu à moi. On a commencé à causer et c'était comme si on se comprenait déjà l'un l'autre, mais bon pendant un moment on a pas tellement approfondi les choses et puis le regarder de loin avait ses avantages, je pouvais fantasmer tranquille. Seulement voilà un beau jour, et sans que je m'y attende un gars du club de basket m'invite à une beuverie avec d'autres membres du club, dont Takeshi bien sûr. Le mec était pas franchement motivé. En général les gars évitaient de m'inviter à des fêtes, s'ils voulaient pas rentrer chez eux bredouilles c'était mieux... d'ailleurs certaines filles aussi évitaient de le faire. Mais bon... J'étais saoul et je me frottais contre une des filles du bar quand Takeshi, probablement encore plus saoul que moi, m'avait choppé par le col et m'avait fourré sa langue dans la bouche... et quelle dextérité mes amis ! J'avais rarement autant accroché sur une première impression. Après c'est assez flous j'avais vidé une bouteille de tequila et j'avais du mal à me souvenir de mon propre prénom. Je me souviens avoir descendu mes mains sur ses fesses avant que deux mecs nous séparent pour nous balancer dans une voiture. Après mes souvenirs sont comme des flashs... j'y revois ses soupirs, sa peau, ses gémissements, son corps brûlant sous le mien... Jamais personne ne m'avait rendu aussi dingue même jusqu'à maintenant. A mon réveil j'arrivais pas croire ce qui s'était passé, et le mec à qui appartenait la caisse non plus d'ailleurs, on a foutu en l'air sa banquette, il m'a harcelé pendant 3 mois pour que je la rembourse avant de comprendre qu'il pouvait se brosser. Après çà parler avec Takeshi était devenu naturel, on passait de plus en plus de temps ensemble et je venais même le voir à son club. Un beau jour on est devenu ce qu'on pourrait appeler, des meilleurs amis. Mais je vous avouerais que cette situation me laissais un peu perplexe. Le poste de "meilleur ami" est frustrant à certains égards et il avait clairement dit qu'il ne voulait plus qu'on couche ensemble. Puis, après un tournoi que lui et son équipe avait joué à l'extérieur il a commencé à fréquenter un autre type, Akira... A la base il n'y avait rien de sérieux entre eux, et puis petit-à-petit il en a parlé de plus en plus souvent. Et un beau jour il a eu ce regard, cet éclat dans les yeux
alors qu'il prononçait son nom. Le même que j'avais à l'époque en pensant à lui... et là j'ai réalisé. J'était amoureux de Takeshi et lui était amoureux d'Akira... Bordel. J'étais le gars le plus proche de lui mais je ne pourrais jamais être autre chose que çà. Parfois je me disais que peut-être que si on s'éloignait un peu il verrait ce que je ressentais sur lui, mais j'avais tort. Et puis il était si heureux avec ce mec, c'était dur mais quelque part, ça me rendait heureux aussi. Le véritable amour, c'est devenir tellement con que même si ce n'est pas avec vous tant que la personne que vous aimez est heureuse alors vous pouvez tout supporter... même un coeur brisé. Le lycée a pris fin, et j'ai été sincèrement heureux pendant ce temps. Takeshi a eu une proposition pour intégrer une grosse équipe aux Etats-Unis... de même qu'une proposition de mariage. J'ai cru que la je l'avais perdu pour toujours, mais il m'a assuré qu'il ne me lâcherait jamais... parce que j'étais, je suis son meilleur ami. Je me suis senti comme un con et pourtant j'avais rarement été si heureux. Le mariage était cool, j'étais son témoin et c'était plutôt émouvant. On se revoit trois ou quatre fois par an, soit je fais le voyage soit eux viennent ça dépend des disponibilités. On s'appelle, on se voit via le net assez régulièrement et bien entendu il m'envoie les billet pour tout ses matchs. Je suis vraiment super heureux qu'il ait été mon premier amour. Moi qui jusque là avait toujours été déçu ou trahi par ce sentiment. Même si au final je suis toujours un play-boy célibataire je me dis que ces trucs un peu à l'eau de rose ce ne sont pas QUE des conneries pour ados.  Mon meilleur ami... je n'ai jamais aimé personne comme lui. Mais... peut-être... que j'aimerai autant à nouveau... J'ai avoué mes sentiments à Takeshi il y a quelque temps en lui expliquant que tout allait bien et que ça ne changerait rien, et il m'a regardé avec ce regard chaleureux, ni mal à l'aise, ni frustré, ni en colère. Juste infiniment doux. Et il m'a dit que si j'avais pu me confier à lui c'est que j'étais prêt à ouvrir de nouveau mon cœur à quelqu'un d'autre et qu'il avait hâte de me voir heureux comme il l'est aujourd'hui.


Kenji eut un silence puis un petit rire nerveux. Il se balança légèrement en arrière, fixant le plafond pensif.

_L'amour... pourquoi pas. Mais pour le moment ma vie telle qu'elle me va. Tout ce que je veux c'est une cause pour laquelle me battre. Chaque fois que je dis à cet idiot que je vais intégrer un corps d'élite de la police il est si fier et si impressionné... pourtant quelque part je n'ai pas l'impression de faire grand chose. Je suis juste ma propre voie.

Il se redresse puis soupir lourdement.

_J'ai recontacté Yuri, je suis allé la voir avec un beau bouquet de fleurs. On a parlé pendant des heures. Elle n'a pas changé du tout. Elle s'est marié, a ses propres enfants et pourtant elle est toujours aussi merveilleuse avec les gamins de l'orphelinat... et avec moi. Elle a eu l'air si soulagée de me voir. Son regard m'a réchauffé des pieds à la tête et j'ai eu l'impression de... rentrer... à la maison? Je suis en paix avec moi-même et avec ma vie. Prêt à la mettre au service de quelque chose plus grand que moi, à avoir un but.

Un silence envahit la pièce.

_Pffff... bon j'ai plus rien à dire là!

La femme se leva.

_Très bien c'est terminé!

L'homme se redressa aussi.

_Hum...? Moi je suis sûr qu'en insistant un peu on pourrait en apprendre un tout petit plus.

_T'es pas dans un putain de feuilleton l'ancien!!!

Une fois Kenji sorti l'homme interrogea la femme près de lui.

_On va vraiment accepter un phénomène dans son genre...?

_Oh que oui...

L'enregistrement s'arrêtait là, Kenji n'arrivait pas à croire que cela faisait déjà deux ans qu'il était entré parmi les Justiciers. Il ignorait un peu la raison pour laquelle on lui avait remis l'ensemble des documents concernant ses épreuves d'admission, pour voir sa progression depuis sans doute... Il était assis à son bureau et avait gardé ses écouteurs même si plus aucun son n'en émanait. Il refit le tour de sa vie depuis. Il s'était complètement dédié à son travail en tant qu'Apôtre et sa résolution à servir Bonaelia n'avait jamais été aussi forte. Il avait fait quelques rencontres intéressantes mais beaucoup avaient finis par quitter la ville pour mener leur propre vie et il n'avait pas jugé utile de garder contact. Lui et Takeshi... rien n'avait changé. Cet idiot vivait heureux pendant que lui enchaînait les relations d'un soir de plus en plus persuadé qu'une vie de "couple" ne serait pas possible pour lui. Et pourtant quelque part il aimerait. Mais ça ne lui manquait pas particulièrement, à part peut-être ce sentiment d'être "amoureux", çà ça lui manquait un peu. Mais il s'en remettrait. Il regarda la pile de rapport qu'il avait à faire parmi eux l'interrogatoire de Xue... Un "ami"? Une "connaissance"? Peu importe. Il relisait ce qu'il avait écrit  pour s'assurer que tout était conforme et en reposant le dossier fit tomber un papier qu'il aurait voulu oublier. Il le relit avec un air franchement contrarié, tout çà l'ennuyait plus qu'autre chose mais pire encore était le fait que la seule personne au monde qu'il était certain de connaître sans l'ombre d'un doute avait visiblement encore des surprises pour lui... et ce n'était nul autre que lui-même. Il jeta le papier sur la table, il s'agissait d'un courrier envoyé par ses supérieurs sur lequel on pouvait lire "ordre de consultation". Il allait devoir voir un psychologue spécialisé dans les troubles de l'aura. Dernièrement le doute augmentait sur la loyauté de certains membres des Justiciers. De nombreux Apôtres avaient été interrogés et l'un d'eux l'aurait désigné comme un traître "potentiel". Il avait été interrogé, et toutes ses affaires fouillées. Lorsqu'il découvrit qui était celui qui avait colporté cette fausse accusation son sang n'avait fait qu'un tour, jamais le caïman n'avait été aussi en colère. Mais ce n'était plus l'aura d'un caïman qui avait été visible mais celle d'un serpent. Et c'était d'autant plus problématique que quelque soit l'espèce qu'il était elle était extrêmement venimeuse et que le "mouchard" avait faillit le payer cher. Kenji n'avait pas eu de grosse répercussion pour cela; celui qui l'avait accusé avait agi pour lui nuire personnellement, et le jeune Apôtre n'aurait jamais pensé être "quelqu'un d'autre". Mais il devait consulter ce psy et prendre des mesures pour contrôler sa véritable aura. L'ensemble des thérianthropes membres des Justiciers gardait un oeil sur lui, comme s'il allait exploser à n'importe quel moment. Il a aussi été décidé qu'un membre plus expérimenté lui serait attaché comme partenaire particulier afin de garder un oeil sur lui et sur sa thérapie. Une thérapie, il n'arrivait pas à le croire. Tout ça à cause d'un misérable idiot. Mais il n'avait pas d'autre alternative, il pourrait être un danger non seulement pour ses coéquipiers mais aussi pour toute personne qui le fréquente. Il reprit le papier pour le lire à nouveau, sa première séance était dans l'après-midi. Il rembobina l'audio de son interrogatoire d'admission parmi les Justiciers et relança la bande. Il la réécouta sans dire un mot, attentif, comme si la réponse à la question "qui je suis vraiment" était dissimulée quelque part dans ses propres mots.


Information


Autre chose : Ouais... VIVE LA SODOMIIIIE //coup de fouet// Owiiiii *-*
As-tu bien lu le règlement? : Yep... je crois... peut-être... c'est possible... je sais plus...
Comment as-tu découvert ce forum? : Via une humaine et une fennec x)
C'est quoi ton avatar ? :  Reno de Final Fantasy VII *-*
As-tu lu les manga Love Pistols ? : Ouiiiiiiiiiiiiii~
Regardé les OAVs ? : OWIIIII *-*
Changerais-tu quelque chose ? : ...Ben justement //POUTRE//
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : Scellée, mamushi japonais
Date d'inscription : 22/07/2010
Sort avec : Letty... Si je te mets la main dessus tu vas entendre parler du pays.
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Féminin
Messages : 282
Localisation : A la Grotte d'Aphrodite
Emploi : Gérante de maison close
Humeur : Mélancolique ...
Dominance : En étant une ancienne prostituée, on doit savoir être ambi
X Pervert Goddess X
Voir le profil de l'utilisateur




Anna Masami
X Pervert Goddess X
Dim 27 Jan - 13:41
Rebienvenue =3

___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ex scellé
Race : Ex scellé (canidé - labrador crème - petit gabarit)
Date d'inscription : 19/01/2012
Sort avec : Hagi <3
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Masculin
Messages : 274
Localisation : Toujours chez un loup <3
Emploi : Serveur au host-club la nuit.
Humeur : Changeante~
Dominance : Domin... <3 à vous de voir ~
♥ sugar angel ♥
Voir le profil de l'utilisateur




Nathaniel Agachi
sugar angel
Dim 27 Jan - 13:45
Rebienvenu ^^

code bon, préviens un admin quand tu as fini.
Et aussi si tu as besoin d aide pour finir ta fiche =3

___________________
c'est parce que l'on ne renait qu'une fois que je suis ici<3
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : Serpent de mer à anneaux noirs (Hydrelaps Darwiniensis)
Date d'inscription : 27/01/2013
Sort avec : None
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Masculin
Messages : 134
Localisation : Juste là *clin d'oeil*
Emploi : *clin d'oeil*
Humeur : Viens et tu verras *clin d'oeil*
Dominance : Hmmm... tout dépend de qui tu es *clin d'oeil*
Serpent coureur de jupons ♦
Voir le profil de l'utilisateur




Kenji Akami
Serpent coureur de jupons ♦
Dim 27 Jan - 14:05
Merci merci merci tout le monde *salut comme pour une ovation* oui je sais moi aussi je vous aime *fais comme si il avait un bouquet de roses dans les mains* c'est trop merci...

(Sérieusement maintenant: remercie pour la rebienvenue ^^ je vous préviens d'office dès que j'ai fini *-* )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du déguisement de l aura ♥
Race : Félidé ♥ Tigre de la Caspienne (officiellement tigre du Bengale)
Date d'inscription : 06/07/2010
Sort avec : Han, j'en ai tellement ♥ Hein, qui ça ? Akira ? Euuuuh j'appellerai pas vraiment ça comme ça...
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 2094
Localisation : Va savoir ~
Emploi : Médecin thérianthropique & Pollen chirurgien du Lycoris Sanglant
Humeur : Libertine ~
Dominance : Dominant (et parfois ambivalent forcé)
Sexy Carpette♥
Voir le profil de l'utilisateur




Ichiro Kagome
Sexy Carpette
Dim 27 Jan - 14:18
Rewelcome 8D
Un petit soucis : Ton nom c'est Kenji ou Akami ? Parce que soit tu t'es gouré dans ta fiche, soit dans ton pseudo xP
Et le poisson des sable n'est pas classé en tant que crocodile... >< Des liens ont été rajouté sur l'explication des races, a y jeter un coup d’œil pour trouver une bestiole qui convienne ^^

Edit : Si tu cherches un croco de petit gabarit, tu as le Caïman de nain ou le Caïman hérissé ^^

___________________

Je vais te manger Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : Serpent de mer à anneaux noirs (Hydrelaps Darwiniensis)
Date d'inscription : 27/01/2013
Sort avec : None
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Masculin
Messages : 134
Localisation : Juste là *clin d'oeil*
Emploi : *clin d'oeil*
Humeur : Viens et tu verras *clin d'oeil*
Dominance : Hmmm... tout dépend de qui tu es *clin d'oeil*
Serpent coureur de jupons ♦
Voir le profil de l'utilisateur




Kenji Akami
Serpent coureur de jupons ♦
Dim 27 Jan - 18:58
Mince je m'ai gouré >_< je vais changer au plus vite (même si poisson des sables çà m'arrangeai pas mal mais bon...) Oui pour mon pseudo mon prénom c'est Kenji je voulais te contacter pour changer mais j'ai eu des trucs à faire et bla bla bla...mais du coup j'ai pas réussi à inverser ma bourde... >_<

Edit: Mon dieu mais cette fiche est interminable Oo

___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du déguisement de l aura ♥
Race : Félidé ♥ Tigre de la Caspienne (officiellement tigre du Bengale)
Date d'inscription : 06/07/2010
Sort avec : Han, j'en ai tellement ♥ Hein, qui ça ? Akira ? Euuuuh j'appellerai pas vraiment ça comme ça...
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 2094
Localisation : Va savoir ~
Emploi : Médecin thérianthropique & Pollen chirurgien du Lycoris Sanglant
Humeur : Libertine ~
Dominance : Dominant (et parfois ambivalent forcé)
Sexy Carpette♥
Voir le profil de l'utilisateur




Ichiro Kagome
Sexy Carpette
Mar 29 Jan - 10:34
C'est bon, tout est ok^^

Tu es validée.
A présent tu peux aller faire un tour sur le forum pour faire ta fiche de Liens , si l'envie t'en dit, puis ta fiche de Rp , qui te permettra de savoir quels rp sont en cours ou fini ou abandonnés etc.
Tu peux faire une Demande de rang personnalisé aussi, histoire d'avoir un texte différent des autres? Lorsque tu auras au moins 35 messages à ton actif cependant. Va également faire un tour dans le Recensement afin qu'on sache de quel groupe tu fais partie et pareil pour le recensement des avatars pour pas que tu te retrouves avec une image de même origine que celle d'un autre membre.
Et pense aussi à faire une demande de logement si tu ne veux pas dormir à la rue~


___________________

Je vais te manger Invité ~
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Pistols RPG :: Présentation des personnages :: Les fiche des thérianthropes :: Les fiches validées-
Sauter vers: