RSS
RSS


Forum NC18 - Contient de la violence et de l'érotisme.
 

 :: Présentation des personnages :: Les fiche des singes et scellés :: Les fiches abandonnées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

San Aishani, la jeune pousse!

avatar
Invité
Invité
Mer 28 Mar - 18:44
Invité

San "Nyx" Aishani


Prénom : San
Nom : Aishani
Surnom : Nyx
Date de naissance : 6 aout
Age: : 24 ans
Sexe :
Origines : Inconnues
Orientation sexuelle : Hétéro mais bisexuelle parfois
Emploie : Glandeuse officiellement, officieusement comment dire qu'on est une criminelle? Feuille du LS peut-être?
Ascendances : Humaine avec des restes de serpents ? Ha ha.

Identification



Goût :
J'aime l'argent, la vie de luxe, les bonnes bouteilles d'alcool ou les cigarettes mais jamais de drogue, bien que je sois tombée dedans par le passé. J'aime le combat, mais pas les combats amicaux, ceux à mort, ceux dans lesquels je peux infliger un maximum de douleur et de souffrance avant d'achever ma victime. J'aime le sang et surtout la mort, enfin quand je la donne évidemment.
Je n'aime pas les machos, en général ils finissent mort. Je n'aime pas les branleurs non plus, ils finissent mort avant d'avoir pu commencer à me titiller, et je n'aime pas les livreurs qui sont en retard, ils finissent... Mort.

Caractère :
Pourquoi tu es comme ça? Parce que c'est bien plus drôle d'être méchante

Au sein des criminels, il y a deux types de profils qui dominent. Les fous schizophrènes et ceux qui veulent se venger de la société. Sauf que San n’appartient à aucun de ces deux groupes. Cette jeune femme brillante est saine d’esprit diront nous. Son esprit cherchant toujours de nouveaux plans, de nouvelles idées et bien d’autre à parfois besoin d’aide pour tout mettre à plat. Dotée également d’une prestance et d’une autorité sans égale elle n’est satisfaite que lorsque ce qu’elle veut est fait au moment où elle le veut. Son comportement est plutôt… impulsif mais elle se débrouille très bien pour manipuler les gens, qu’ils soient de simples humains ou des thérianthropes . Très peu aimable envers ceux qu’elle considère comme ses inférieurs, seuls ceux qui ont fait leurs preuves peuvent espérer un peu plus de gentillesse de sa part. Figurez-vous que lorsqu’elle est de mauvaise humeur, ou tout simplement contrariée (Ce qui est le cas bien trop souvent d’après ceux qui la fréquente qui prétendent que dans 80% des cas elle est à prendre avec des pincettes) elle n’hésite pas à faire souffrir les autres. Ne connaissant aucune limite mis à part celle de son « clan » elle ne ressent aucun remord, aucun gêne à ôter la vie d’un humain, que ce soit d’une balle dans la tête, ou d’un coup de couteau bien placé, car depuis plusieurs années, elle ne sort plus sans ces deux armes là.
Ses deux seuls défauts sont son ancienne addiction, après des années dans la rue, il y a plusieurs possibilités. Personne n’en ressort jamais intacte et ce que San a adopté, c’est fumer. De la cigarette à d’autres substances plus ou moins légales suivants les pays, mais se faisant parfois des raids ou des injections suivant ses humeurs. Depuis sa rencontre avec son ex mari, elle a réussi à s'en sortir mais sait très bien qu'elle ne doit pas recommencer ne serait ce qu'une seule fois pour ne pas replonger et ceci est bien plus facile qu'à faire. Le second est sa cupidité, appréciant le simple fait de posséder des objets rares ou uniques, elle n'hésite pas à cambrioler des œuvres d'arts d'une valeur exorbitante pour les exposer dans son manoir. Son compte en banque bien garnis est le parfait alibi pour que les gens ne se demandent pas comment elle fait pour obtenir toutes ces magnifiques reproductions aussi vraies que nature... Comme vous l’aurez compris, il est préférable de la croiser quand elle ne cherche pas un objet, qu’elle ne s’est pas disputée avec ses subordonnés… oui en fait il ne faut pas la croiser c’est plus simple.
Physique :
Sono kissaki ni yoku nita sonata no Yokogao

Âgée de 24 ans, la belle brune ne passe pas inaperçu, qu’importe l’endroit où elle va. Ce n’est pas à cause de sa taille car elle est dans les normes pour une jeune femme du haut de son mètre soixante-dix. Ce n’est pas non plus avec sa corpulence puisqu’elle a le physique d’un « model » comme diraient les américains. Ce physique cependant n’est pas arrivé par magie et c’est le cas de le dire. La jeune demoiselle suit un régime plutôt strictes qu’elle s’impose elle-même, ainsi que de longues heures d’entrainement, après tout on a jamais rien sans rien. Pour en revenir au principal c’est-à-dire pourquoi attire-t-elle l’attention ? Simplement un mot, un seul et unique mot. Attirance. Oui, la seule chose que vous ne connaissez pas de son physique, c’est son visage. Une chevelure brune et lisse, une bouche fine et délicate, appelant autant les baisers que demandant l’autorisation d’en donner, mais surtout ses yeux. Si vous voulez garder toute votre tête, votre raison et votre lucidité ne la regardez jamais dans les yeux ô grand jamais. D’un couleur plutôt originale, ses yeux sont d’un bleu gris remarquable. Merci maman se dit-elle, bien qu’elle ne l’ait jamais connu, et si elle était née pendant la période de l’antiquité grecque, croyez moi que beaucoup auraient pensé qu’elle était une fille d’Aphrodite. Elle est belle et elle le sait, n’hésitant pas à porter des tenues plus ou moins osées sans aucune gêne. Les bijoux qu’elles portent changent au fil des jours mais seules ses boucles d’oreilles varient peu, la plupart du temps, c’est un soleil pendant qu’elle porte à une oreille et une lune pendante un peu plus longue à l’autre.
Révélation



Histoire :
Tu es née seule et tu finiras seule. Tu es une erreur, une abomination. Tu ne devrais pas exister.

Toute sa courte vie elle avait entendu ces phrases. Formulées ainsi ou différemment. L’idée principale était la même. Elle ne devait pas vivre. Était-ce pour cette raison qu’elle n‘a jamais connu ses parents ? Aussi loin que remonte ses propres souvenirs ? Pas de souvenir d’une mère ou d’un père aimant, pas de souvenir d’une enfance heureuse ou malheureuse, rien, le néant. Jusqu’à ses 9 ans. Comme un réveil après un long sommeil réparateur, elle émergea, sortit de son sommeil, en compagnie d’autres personnes vivant dans la rue. Un squat, voilà où elle dormait, et où elle dormirait pendant encore de trop courtes semaines avant de sombrer. Le plus étrange pour elle, c’était qu’elle ne se souvenait d’absolument rien, comme si elle venait de naître ce jour-là, avec pour seule certitude de s’appeler San. Enfin, certitude plus ou moins « naturelle » puisqu’elle avait une photo dans la main, avec marqué au dos « A San. Avec tout notre amour, ton père et ta mère qui t’aimeront quoi qu’il arrive »
Cinq ans plus tard. Du haut de ses quatorze ans, les choses avaient changées à présents, des fréquentation étranges, des soirées ou drogue et alcool circulaient sans arrêts, des courses poursuites avec les forces de l’ordre mais également une surprenante révélation. Dès le début, elle trouvait étrange que tout le monde ou presque exécute ses 4 volontés. Vu son jeune âge et son adorable tête brune, elle avait mis ça sur le compte de la compassion ou de la pitié, deux sentiments aussi abjectes l‘un que l’autre. Seulement au fil du temps, l’effet continuait, si on ne pouvait pas dire qu’il s’amplifiait et un jour l’explosion. San repoussa un jeune homme d’une vingtaine d’années, voulant se servir d’elle et de son corps pour faire vivre les autres. Elle le repoussa avec ses mains et sortit son arme à feu qu'elle s'était procurée "Au cas où". D'une main tremblante elle lui ordonna de reculer mais rien à y faire, il ne bougea pas. Alors elle tira. Une fois, deux fois et le regarda tomber, du sang s'écoulant de ses blessures. Il agonisait, l'insulta brièvement avant de rendre son dernier souffle. Elle venait de tuer pour la première fois de sa vie, mais ne ressentait rien. Pas de remord, de regret ou de désolation, rien, rien du tout mais elle n’était pas sotte. Elle savait très bien qu’elle ne sortirait pas indemne de cet accident et décida donc de fuir, allant même jusqu’à changer d'endroit pour être en paix.
Prendre le bateau, fuir, pour aller ou? Elle ne le savait pas mais pour recommencer une vie, l'inconnu n'était-il pas mieux ? Arrivée à Kyushu, elle déchanta très vite. Tout le monde se connaissait dans les quartiers plus… mouvementés et se faire une place dans le milieu n’était pas chose facile, mais étrangement avec un révolver et des notions avancées de combat au corps à corps, les choses se passent tout de suite beaucoup mieux. Après avoir montré à plusieurs personnes qu’elle n’était pas une jeune fille frêle et incompétente malgré son âge, elle fit un jour un pari stupide, cambrioler la maison d’un très célèbre avocat. C’est fou le nombre de chose stupide qu’on peut faire après avoir bu et fumé… Le fait est qu’elle s’y est rendue, dans cette vaste demeure et elle entra dans le bureau de cet homme de droit plus que célèbre. Sa mission, voler un dossier, rien de plus facile, surtout qu'elle pourrait également faire un repérage dans le but de voler un ou deux objets de valeur. Tout se serait bien déroulé si elle ne s’était pas fait surprendre. Mais pas par n’importe qui, l’une des personnes assez influente sur le groupe des mafieux de Kyushu comme ils aimaient se surnommer. Malgré son jeune âge, car à vu d’œil il ne semblait pas beaucoup plus vieux que la jeune cambrioleuse il était là, comme s’il l’attendait. Était-il venu surveiller sa mission ? Voir si elle ne faisait pas tout cafouiller ? En tout cas autant dire que cela n’a pas vraiment plu, pour ne pas dire pas du tout, San travaillait seule, jamais en équipe, on ne pouvait pas faire confiance aux autres.

« Qu’est-ce que tu fais là ? J’ai pas besoin d’être surveillée tu sais ? »

Soudain la révélation. C’était chez lui. La brune n’était pas en terrain inconnu bien chez cet adolescent qui s’amusait bien de voir sa surprise sur son visage. Depuis cette première expédition, elle avait été mise en quelque sortes sous sa tutelle, mais en réalité c’était pour la surveiller, elle en était certaine, les rumeurs vont vite dans le milieu et tout le monde était au courant de l’accident provoqué dans le bâtiment, San attisait la crainte et l’admiration Après s’être rendu mutuellement un service l’un l’autre, Kyo et San établirent un semblant de relation de confiance, personne ne connait la nature exacte des services qu’ils se sont rendu mais ils n’étaient absolument pas anodins.
Quand on est jeune on croit que le monde nous appartient, lorsque l'on a que 17 ans, on pense que tout est réalisable, même si on ne sait pas tout.

Braquer une bijouterie, un grand classique, une mission habituelle pour les deux récidivistes. Tout avait été préparé avec attention, aucune faille dans le plan, ils devaient entrer, récupérer le butin et s'enfuir en voiture comme prévu. Sauf qu’ils n’étaient pas deux mais trois, un troisième membre participait à leur descente et s'il n'avait pas été là tout aurait été différent. Au début, tous se passa comme sur des roulettes, aucun imprévu, le trio était dans les temps, ou du moins c'est ce qu'ils pensaient. En un instant la situation s'inversa et la police arriva. Ils sortirent en trombe, Kyo d'un côté avec le butin, le traitre et San de l'autre. Oui le traitre car il ne fallait pas s'appeler Einstein pour comprendre qu'ils avaient été trahis, ça non. Ils n'étaient que trois à savoir précisément le plan et seul lui avait pu prévenir la police. La jeune femme regarda une voiture s'en aller au loin avec à l'intérieur la seule personne pour laquelle elle avait de l'estime. Elle se retourna lentement vers le parjure, un sourire carnassier aux lèvres en sortant son revolver.

« A genoux, immédiatement » dit elle en tirant une balle dans sa rotule. « « Tu me crois suffisamment conne pour ne pas avoir compris ? » dit elle en tirant une autre balle dans son autre rotule. Elle s’avança vers lui, il était à genoux et elle lui donna un coup de pied dans le thorax pour le mettre sur le dos avant de s’agenouiller près de lui « « Tu connais la sanction aussi bien que moi pour ton acte mon cher ami » l’arme caressa la joue baignées de larmes du jeune homme qui la suppliait de le laisser en vie « Oh voyons, on aurait pu trouver un arrangement si … Kyo n’avait pas été la victime, mais c’est le cas alors non ? Salut mes parents de ma part d’accord ?» Elle se releva et pointa son arme sur son cœur, avant de descendre vers son ventre et de tirer à cet endroit tout d’abord. Elle lui écrasa le visage avec sa chaussure et tira à nouveau, vers le cœur cette fois ci, elle ne voulait plus jouer. Elle devait retrouver Kyo coute que coute. Durant des semaines elle le chercha, toujours et encore jusqu'à finalement apprendre sa mort, en hôpital psychiatrique. Il n'avait pas supporté et cela ne la surprit pas des masses, pour ne pas dire pas du tout.
Pour terminer, un ultime flash de son passé, passé moins lointain pour cette fois ci, car il remonte à plus ou moins un an. Devenue une habituée des soirées chics à à peine 18 ans, c'est lors d'un gala qu'elle rencontra sa première victime. Après tout pourquoi un homme plutôt vieux et sénile s'inquiéterait d'une jeune femme comme elle? Et bien pourtant c'est ce qu'il aurait du faire et c'est grâce à ses talents de manipulation et à ses charmes, six mois plus tard elle devint une jeune mariée, et 8 mois après cette rencontre, elle devint veuve, un tragique accident, un cambriolage qui avait mal tourné, des cambrioleurs qui dans leur fuite tirèrent au hasard visant malencontreusement le pauvre homme et faisant de San une multimillionnaire. Ne vous étonnez pas si vous les voyez cependant trainer à nouveau autour de la demeure de la jeune femme, c'est chez elle et ce ne sont que des amis, des amis juste particuliers....

Parlons-en de ces amis d'ailleurs. Une riche qui traîne avec des gens qu'elle appelle ses Épines, étrange peut être? Non, pas pour elle, bien au contraire. Quand on est au sein d'un grand... groupe plus ou moins fréquentable, on a toujours des employés, plus particulièrement quand on est la Feuille. Sa demeure fraîchement acquise lui sert à entreposer certaines choses et c'est grâce à son passé avec Kyo qu'elle a pu intégrer le groupe. Leurs aventures n'étaient pas restées dans le silence et leur réputation n'était plus à faire. Lorsqu'ils formaient encore un duo, il était impossible qu'ils rejoignent le Lycori Sanglant, mais une femme est toujours plus vulnérable lorsqu'elle perd son seul proche. Gravissant les échelons et faisant ses preuves sans soucis, la jeune orpheline compte bien devenir une personne importante et le rester.


Information


Autre chose : Hum, non rien du tout :D
As-tu bien lu le règlement? : Non j'ai rien lu
Le forum est ... Un petit chaperon rouge pas si innocent 8D
Comment as-tu découvert ce forum? : J'ai ouvert mon grimoire magique et paf j'suis arrivée ici.
Changerais-tu quelque chose? : Je changerais le monde si vous votez pour moi, je rendrais la vie des prostitués plus... Non rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ichiro Kagome
Sexy Carpette
Maître du déguisement de l aura ♥
Race : Félidé ♥ Tigre de la Caspienne (officiellement tigre du Bengale)
Date d'inscription : 06/07/2010
Sort avec : Han, j'en ai tellement ♥ Hein, qui ça ? Akira ? Euuuuh j'appellerai pas vraiment ça comme ça...
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 1919
Localisation : Va savoir ~
Emploi/loisirs : Médecin thérianthropique & Pollen chirurgien du Lycoris Sanglant
Humeur : Libertine ~
Dominant ou dominé ? : Dominant (et parfois ambivalent forcé)
Mer 28 Mar - 19:18
Ichiro Kagome
Yop ! Rien à redire, je te valide et te réserve la Feuille 8D

Tu es validée.
A présent tu peux aller faire un tour sur le forum pour faire ta fiche de Liens , si l'envie t'en dit, puis ta fiche de Rp , qui te permettra de savoir quels rp sont en cours ou fini ou abandonnés etc.
Tu peux faire une Demande de rang personnalisé aussi, histoire d'avoir un texte différent des autres? Lorsque tu auras au moins 35 messages à ton actif cependant. Va également faire un tour dans le Recensement afin qu'on sache de quel groupe tu fais partie.


________________

Je vais te manger Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Pistols RPG :: Présentation des personnages :: Les fiche des singes et scellés :: Les fiches abandonnées-
Sauter vers: