RSS
RSS


Forum NC18 - Contient de la violence et de l'érotisme.
 
L'hiver se passe à Kyushu. Il y neige encore, bien que moins qu'après la période des fêtes. Les températures commencent
à s'adoucir et on commencent déjà à sentir le printemps arriver, bien qu'il ne soit pas encore là !
Après pourtant de douces années de tranquillité maintenant par les Justiciers, les inquiétudes planent à nouveau sur la ville.
Des gens disparaissent, des cadavres sont retrouvés. Une nouvelle drogue fait son apparition sur le marché. Plus puissante, elle
mène cependant à la mort. Est-ce le Lycoris Sanglant qui est à l'origine de cette drogue ? Non... Quelque chose de pire se prépare...
Alors ?

 :: Présentation des personnages :: Les fiche des thérianthropes :: Les fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Terminé] Nyan • Haiko Nabeshima

avatar

Race : Chat de gouttière | Léger
Date d'inscription : 14/07/2018
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 9
Localisation : Tu vois la loque couchée là bas sur le sol ?
Emploi : Gigolo au Host Club
Humeur : Léthargique
Dominance : Dominé
Félidé mangeur de croquettes ♫
Voir le profil de l'utilisateur




Haiko Nabeshima
Félidé mangeur de croquettes
Sam 14 Juil - 22:17

Nabeshima Haiko



Prénom : Haiko
Nom : Nabeshima
Surnom : Saloperie de chat ?
Date de naissance : 19 septembre
Âge : 22 ans
Sexe : Masculin
Origines : Japonais
Nationalité : Japonais
Orientation sexuelle : Gay (mais pour le sang tout est bon ~)
Emploi : Gigolo au Host Club (et feignasse le reste du temps)
Groupe : Crépuscule
Race : Félidé - Chat de gouttière noir - Felis silvestris catus - Petit gabarit (Mais si on lui demande, il dira être Le chat-vampire de Nabeshima)

Identification


Goût :
Aime : Le sang, les sucreries, les fringues larges, le bruit des jetons de casino, pioncer dans un coin
Aime pas : Tout ce qui amère, qu’on lui gueule dans les oreilles, quand il fait trop chaud, quand il fait trop froid, la pluie, les légumes

Concrètement, il faut vraiment chercher pour trouver des trucs qu’il n'aime pas… Il aime vraiment beaucoup trop de choses, bien que le verbe « aimer » soit un poil trop fort pour décrire les choses qu’il apprécie. Ce qu’il aime réellement ? C’est simple, le goût du sang, du sucre, le bruit des jetons de casino qui s’entrechoquent quand un pauvre type accro mise tout ce qui lui reste, et dormir. Ces quatre choses-là lui sont essentielles, presque vitales et surtout -en dehors du sommeil- ce sont les seuls trucs capables d’éveiller complètement son attention. Quoi il pas contre quelques contacts plus physiques -et s’il peut y récupérer quelques gouttes de sang de ses partenaires, c’est encore mieux ~


Caractère : Comment décrire le caractère de cette larve ambulante ? Parce que oui, l’Haiko n’est pas un animal spécialement actif. Il passe le plus clair de son temps à roupiller dans un coin -et ce peu importe le coin tant qu’il peut s’y coucher, sortant épisodiquement de sa léthargie pour aller bouffer, bosser.. Ou pour quelques petits extras de plus.

Son état normal oscille entre l’apathie et la léthargie, n’ayant presque aucune volonté mise à part celle de dormir. Il existe pourtant deux ou trois petites choses capable d’éveiller son attention, de le motiver, et même, de le booster tel un chat qui court après le point rouge d’un laser :
• Gourmand. Aussi crevé qu’il puisse être, son estomac aura toujours le dessus sur le reste -et cette bestiole a très souvent faim…
• Joueur invétéré. Il peut arriver au boulot aussi mou et plat qu’un torchon, dès qu'un client va l'emmener faire une balade au casino en l'utilisant comme escort-boy, son attention sera totalement éveillée, captée par le bruit des premiers jetons de casino qui vont s’entrechoquer. Il ira même jusqu'à jouer lui-même après avoir usé sa patience en regardant son client s'amuser et n'hésitera pas à dépenser son dernier yen pour pouvoir jouer.
• Syndrome de Renfield. Alors là, s'il croise du sang, c’est presque le booster ultime. Il ferait n’importe quoi pour un peu de sang, mais vraiment n’importe quoi. Ce point rejoint le premier sur beaucoup d’aspects. Principalement parce que le sang en question, il le bouffe aussi -ou le boit, mais peu importe. Parce que oui, l’Haiko est une bestiole curieuse ayant été diagnostiquée comme « souffrant » du syndrome de Renfield à son stade le plus avancé : le vampirisme clinique.
Le déclencheur fut tout simplement au début, une fascination pour ce liquide vital qui s’écoula d’une coupure faite à son doigt lorsqu’il était enfant. Comme une grosse majorité de la population, son premier reflex fut de mettre son doigt en bouche et c’est là que le déclic eut lieu, il aimait le goût qui se répandait sur sa langue. Suite à cet évènement, il commença à se blesser volontairement, pour le simple plaisir de pouvoir lécher ses blessures avant de passer au stade supérieur, goûter le sang d’un autre humain, pour finalement en arriver à son stade actuel.

Physique : La première impression qu’on a en croisant ce curieux personnage dans la rue, c’est qu’il a l’air d’une loque humaine dans ses vêtements où on pourrait facilement en glisser deux comme lui, qu’il ne ressemble à rien. En effet, on pourrait presque dire que chez cette… chose ? Tout est long.

Que ce soit au niveau des cheveux, longs, les plus longues mèches arrivants sous ses fesses -et imaginez s’ils étaient brossés ! Et s’il fallait parler de leur couleur… On voit bien qu’à l’origine ça devait être noir, mais plus on descend et plus ça tire sur le violet. Alors oui, bien entendu que le violet n’est pas naturel, mais quand on voit à quel point cette tignasse est ébouriffée, on se demande s’il est vraiment capable de prendre soin de la couleur -et visiblement oui.
Que ce soit aussi au niveau de ses ongles longs, vernis et, curieusement, aussi très entretenus -n’aurait-il de loque que l’apparence ?
Et pour terminer cette curieuse trilogie, ses canines supérieures font elles aussi partie de ce qui est « trop long ». Dès qu’il ouvre un minimum la bouche ou qu’il se mette à sourire, elles se dévoilent au grand jour. On pourrait croire que ce sont des implants -certes petits, mais non, elles sont 100% naturelles. Ça aurait pu lui rajouter un côté inquiétant, mais non, ceux qui s’en sont assez approché ont trouvé ça « mignon » …

Mais son physique ne s’arrête pas à ça et heureusement d’ailleurs. Ce machin n’est… définitivement pas imposant. Il mesure à peine 1m76 pour 60kg, n’est pas très musclé non plus -en même temps quand sa principale occupation, c’est de pioncer, ça aide pas à la forme physique. Il est un peu plus pâle que le japonais moyen, ne passant pas spécialement sa vie au soleil non plus, mais surtout, son régime alimentaire n’aide pas à ce qu’il ait vraiment l’air en bonne santé.
Si son allure attire déjà pas mal les regards quand on le croise, ce sont surtout ses yeux qui marquent le plus. Ils sont violets. Nul besoin de lentilles colorées ou autres artifices, ils sont naturellement violets -ce qui démontre qu’il n’y a pas que du japonais dans son arbre généalogique.

Niveau fringues, il ne porte généralement que des trucs larges, informes, trouvant ça bien plus confortable. Ce n'est pas rare de le voir se balader en yukata, et c’est à se demander comment le pauvre machin fait pour tenir fermé vu la façon dont il le porte.


Révélation


Histoire : Pour en savoir plus sur Haiko, il faut faire un bout de chemin vers le passé. En effet, Haiko est l’un des restes de descendance du prestigieux clan Nabeshima, ancré sur l'île de Kyūshū.
Mais bien qu’il en porte le nom, le vulgaire chat de gouttière n’est pas un descendant de la branche principale de la famille. En effet, le clan se divisa en deux il y a bien longtemps, laissant la branche principale en pleine lumière alors que la secondaire, s’enfonça peu à peu dans l’obscurité. Si la branche principale du clan Nabeshima n’était composée que de thérianthropes à 100 % chat, la secondaire, elle, lia son sang à celui d’un chiroptère -bien avant leur quasi disparition- dans l’espoir d’en faire proliférer la race. Malheureusement, ce ne fut pas vraiment le cas et ce furent les gènes félins qui prirent le dessus.

Jalousant la position de la branche principale dans la société, il fut décidé d’y envoyer une des quelques thérianthropes chiroptères ayant naquit dans le clan qui aurait pour but de charmer le prince de la branche principale. Elle se ferait passer pour une thérianthrope chat pour se rapprocher de lui et acquérir le titre de concubine et évincer son épouse officielle, afin de le tuer et faire mettre son réel époux à la place qu’il pensait être la sienne. Permettant ainsi, à la branche secondaire de revenir sur le devant de la scène. Nuit après nuit, la jeune femme se glissait dans les appartements de son époux pour l’empoisonner à petite dose, l’affaiblissant de plus en plus. Mais sa mission ne put être menée à bien, car elle se fit démasquer par un garde qui tenta de la tuer. S’enfuyant dans la nuit noire pour échapper à ses poursuivants, elle n’eut d’autre choix que d’abandonner son déguisement de l’aura de chat, pour reprendre sa forme de chauve-souris et s’enfuir par les airs.

C’est de cette histoire qu’est née la légende du chat-vampire, légende entretenue au fil des ans par la branche secondaire, légende dans laquelle Haiko a été bercé et éduqué. Pour peu, on pourrait croire que son cerveau a été lavé avec. À force d’être traité comme un chat-vampire, pouvait-on réellement espérer que le chaton soit totalement sain d’esprit ? Son seul tort fut de naître sous la forme d’un chat noir, bien trop semblable à son ancêtre et à la légende qui était née de ses actes, d’un père chiroptère.

*****

Haiko est né un 19 septembre à Saga, où il passa toute son enfance et son adolescence. À l’origine, c’était un gamin normal, calme, affectueux même. Sa famille, bien que nombreuse -comparée à celle de monsieur et madame tout le monde, n’était pas si grande que ça, permettant à tous ses membres de vivre sur le même domaine. Il était aimé, choyé par sa famille dans un premier temps. L’apprentissage de son aura se passa relativement bien, chacun y mettant du sien pour apprendre au chaton à se contrôler et surtout à garder le contrôle -même s’il n’était pas rare qu’une paire d’oreilles pointe le bout de son nez sur le sommet de son crâne.
Le gamin était le premier chat noir de leur famille depuis quelques générations, et ça semblait être l’événement de l’année à fêter -pour une obscure raison qui lui avait toujours échappé plus jeune. Qu’est-ce que sa couleur pouvait bien avoir de si spéciale ? Ils étaient tous des chats alors pourquoi lui spécialement ? Il n’apprendrait que quelques années plus tard, lorsqu’il en aurait l’âge, que ce n’était pas vraiment uniquement sa couleur, qui l’avait rendu spécial aux yeux de sa famille.

Son père était l’un des rares représentants encore existant de la famille des chiroptères, un moyen gabarit. Avec les années, les chiroptères avaient petit à petit disparus et le clan Nabeshima, reconnaissant cette rareté grandissante et toujours désireuse de perpétuer la légende du chat-vampire, avait décidé de lier à lui, à tous les chiroptères qu’ils pourraient croiser au fil des siècles, pour donner au clan, de nouveaux vampires. C’est ce qu’il advint du père de Haiko qui, très tôt, fut repéré et adopté par les Nabeshima pour qu’il épouse plus tard une chatte du clan. La mère d’Haiko, de petit gabarit.
C’était donc de cette union incongrue qu’était né le chaton, avec des gènes moitié chat et moitié chiroptère même si, comme dans la majorité des cas, c’était les gênes de chat qui avaient gagné. Mais un chat noir, ce que les Nabeshima n’avaient pas eu depuis longtemps. Alors si on ajoutait à cela qu’il était moitié chiroptère, la famille y avait vu un signe. Alors ils avaient commencé à le couver comme un trésor.

Haiko n’eut donc à cause de ça, pas de réelle scolarité, et n’eut par conséquent, aucun moyen d’apprendre à se sociabiliser avec d’autres êtres humains ne faisant pas partie de la famille. Il eut droit à des enseignements d’un peu tous les membres du clan et lorsque ça ne fut plus assez, un précepteur fut engagé pour lui enseigner les connaissances essentielles manquantes.

*****

On pourrait chercher à raconter sa vie dans les détails, mais est-ce que ça en vaut réellement la peine ? Il n’a strictement rien fait d’extraordinaire de sa vie, se laissant simplement porter par le courant sans vraiment chercher à nager dans le sens contraire.
Pourtant, quelque chose changea en lui. Petit à petit, prenant de plus en plus d’ampleur avec les années. Au départ, ce n’était rien d’alarmant. On lui avait simplement dit de mettre son doigt en bouche pour arrêter le saignement après s’être coupé, rien d’anormal, tout le monde fait ça. Seulement, les coupures commencèrent à devenir plus fréquentes.
D’enfant calme et endormi, il se retrouva catalogué d’enfant maladroit, se blessant avec et n’importe quoi… Mais ce n’est que bien plus tard qu’ils comprirent que ces « maladresses » étaient intentionnelles, que c’était là le seul moyen qu’il avait trouvé afin d’avoir accès à son propre sang dont le goût lui paraissait bien plus agréable que n’importe quelle friandise. Mais est-ce que c’était un réel problème ?
Il s’avéra que oui, lorsqu’il s’en prit au sang d’une autre personne. Arrivé à ce stade-là, sa famille n'eut d’autre choix que de se rendre à l’évidence, ce gamin avait bel et bien un problème. Lui avait-on trop lavé le cerveau avec ces histoires de chat-vampire ? Probablement. Était-il malade ? Très certainement.

Pour les parents, il fallut se rendre à l’évidence, leur fils avait un problème, un sérieux problème et ils allaient devoir consulter. Ils commencèrent naturellement par se tourner vers le médecin de famille, mais ce dernier ne pouvant rien faire, il les redirigea vers un spécialiste et là, le diagnostique tomba : le gamin souffrait du syndrome de Renfield. D’après ses premières constatations, le chat de gouttière en était à un stade relativement avancé, signe que personne ne s’était rendu compte du problème avant d’arriver à ce stade fatidique.
Une fois encore pour les parents, c’était le choc, l’indignation même ! Quelle honte, déshonneur ! Une telle aberration de la nature ! Comment une chose pareille pouvait-elle leur arriver ? Leur nom allait être souillé, traîné dans la boue ! Il fallait cacher cette chose, payer grassement les médecins pour qu’aucun mot de sorte jamais de leur bouche !
À moins que.. Et si c’était un signe ? Une bénédiction ? Si c’était le moyen, envoyé par une puissance divine, pour faire revenir leur nom sur le devant de la scène ? Tout concordait parfaitement, c’est un Nabeshima, un chat noir moitié chiroptère et qui plus est, attiré par le sang humain. Que demander de plus que pour pouvoir prouver à tous que la légende du chat-vampire était belle et bien réelle et que Haiko en était sa plus parfaite incarnation ?

*****

Il passa quelques années comme ça, à se faire presque vénérer comme une divinité. Il n’avait rien à faire, on faisait presque tout pour lui et dans un sens, ça l’arrangeait. Mais ça commençait aussi très sérieusement à le lasser. Sa vie n’avait jamais été passionnante, mais s’enlisait de plus en plus dans l’ennuie… Si bien qu’un jour, à l’aube de sa majorité, il se décida à quitter le panier de crabes familial -grande aventure pour quelqu’un qui n’a jamais mis un pied hors de chez lui. C’est d’ailleurs de cette façon qu’il atterrit à Kyushu, ni trop proche, ni trop éloigné de chez lui. C’est lors de sa première balade, qu'il tomba par hasard sur le Host-club… S’était-il perdu ? Bien sûr que oui, mais de là à le crier sur tous les toits…
Poussé par une curiosité qui jusque-là lui était inconnue, le chat foutu les pattes dans un monde qui l’attira étrangement. Il vint plusieurs fois, tout seul comme un grand, pour visiter comme un touriste -et manqua plus d’une fois de finir à la porte pour ne pas gêner les autres clients, jusqu’à ce qu’on lui propose un boulot. Tant qu’à l’avoir dans les pattes, autant qu’il serve un minimum non ? Mais il refusa. Même si l'idée de gagner de l'argent en se faisant entretenir était alléchante, il ne voyait pas l'intérêt de travailler.

Un soir, par contre, il tomba malencontreusement et totalement par hasard, dans le casino. Attiré par les lumières comme un papillon de nuit vers une lampe bleue, il y entra et se brûla les ailes. Si ses oreilles félines avaient pointé le bout de leur nez à l’instant même où le bruit des jetons retentit pour la première fois à ses oreilles, on les aurait vu se dresser d’attention.
Poussé par une nouvelle curiosité presque malsaine, il joua pour la première fois et se retrouva bien vite à devoir faire face à une nouvelle addiction. Il commença tout d’abord par s’y rendre régulièrement, dépensant de petites sommes. Puis, il vint de plus en plus souvent, dépensant toujours un peu plus d’argent. Gagner ou perdre, il s’en fichait totalement -il ne manquait de toute façon pas d’argent, seul le fait de jouer, de voir et surtout d’entendre les jetons tomber, s’empiler, était devenu une véritable drogue.

Malheureusement, voyant avec quelle rapidité le compte en banque fondait comme neige au soleil, ses parents se retrouvèrent à devoir mettre un frein à ses dépenses. Subvenir à ses besoins en ville, soit. Oui, ils l’acceptaient. Voir leur argent partir en fumée ? Alors là non, même pour leur fils. S’il voulait continuer à s’enfoncer dans la spirale infernale des jeux d’argent, il n’aurait qu’à se trouver une nouvelle source de revenus. Eux, ils coupaient directement l’apport à sa source.
Le problème quand on est une larve doublée d’une feignasse, c’est l’optique de travailler… Bah oui, mais non… C’est fatiguant… Alors il a bien essayé de ne plus retourner au casino, mais si c’était si simple… Tous les établissements feraient faillite. Du coup, s’il voulait continuer, pas le choix, lui fallait un boulot.
L’autre problème quand on n'a rien foutu de sa vie… bah c’est qu’on ne sait toujours rien faire. Alors dans l’idéal, il lui faudrait un boulot pas chiant, pas fatiguant… En gros, être payé à pioncer chez lui, ça serait parfait ! Mais faut pas trop rêver non plus..

C’est alors qu’il se souvint de la proposition qu’on lui avait faite au Host Club, devenue tout à coup très intéressante étant donné son tout nouveau besoin d’argent. Il espérait seulement que la proposition tenait toujours, ça faisait quand même quelque temps qu’il n’y avait plus mis les pieds… Il y traîna sa carcasse et lorsqu’il parla de la proposition qu’on lui avait faite, précisant que finalement, il l’acceptait, il fut surpris de voir qu’on l’y accueillit sans chicaner… C’était vraiment si simple que ça de trouver un boulot ? Avoir su, il aurait bougé avant ! Non… c’est faux.
On est en droit de se demander pourquoi la loque avait eu cette proposition de boulot en tant que gigolo, sachant qu’il ne savait rien faire de ses dix doigts… Mais étonnamment, avec son allure particulière, il attirait pas mal les regards -certains clients étant même venus lui demander s’il était libre pour la soirée, lorsqu'il venait traîner à l'host-club à ses débuts, ce qu’il n’avait pas vraiment compris sur le coup et qui lui avait valu plusieurs « demandes » pour quitter les lieux s’il n’était ni client, ni membre.
Aujourd’hui encore, même s’il ne fait pas grand-chose pour les attirer, les clients viennent d’eux même pour passer une soirée ou plus à ses côtés, intrigués par la créature.


Information


Autre chose : Nyan ~
As-tu bien lu le règlement? : Ouaip !
Comment as-tu découvert ce forum? : J'y étais déjà o/
C'est quoi ton avatar ? : Cheshire OC de Mocchiri Oyaji
As-tu lu les manga Love Pistols ? : Yup ~
Regardé les OAVs ? : Yup² ~
Changerais-tu quelque chose? :

___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : Renard polaire de Sibérie
Date d'inscription : 01/06/2018
Sort avec : Fiancé avec Sko’, une sacrée cohabitation
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Masculin
Messages : 5
Emploi : Profiler et membre des Avengers
Humeur : Symptôme psychopathique
Dominance : Peu importe
Nouveau tout mignon ♥
Voir le profil de l'utilisateur




Skylar T. Dragomirov
Nouveau tout mignon
Sam 14 Juil - 22:21
(RE)BIENVENUE MON CHAT !
Hâte de voir la suite ~ courage pour ta fiche.
Je te kidnapperai après

___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du déguisement de l aura ♥
Race : Félidé ♥ Tigre de la Caspienne (officiellement tigre du Bengale)
Date d'inscription : 06/07/2010
Sort avec : Han, j'en ai tellement ♥ Hein, qui ça ? Akira ? Euuuuh j'appellerai pas vraiment ça comme ça...
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 2092
Localisation : Va savoir ~
Emploi : Médecin thérianthropique & Pollen chirurgien du Lycoris Sanglant
Humeur : Libertine ~
Dominance : Dominant (et parfois ambivalent forcé)
Sexy Carpette♥
Voir le profil de l'utilisateur




Ichiro Kagome
Sexy Carpette
Sam 14 Juil - 22:31
Saloperie de chat ! 8D
Comme tu avais reprit les codages de l'ancienne fiche, je me suis permis de rajouter la partie "Nationalité" dans ta fiche x)
Et pense également à rajouter la couleur du pelage de ton chat de gouttière ! Vu que ça reste un "chat domestique" et pour éviter de bloquer toutes ses variations ^^

Bonne continuation~

___________________

Je vais te manger Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : Chat de gouttière | Léger
Date d'inscription : 14/07/2018
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 9
Localisation : Tu vois la loque couchée là bas sur le sol ?
Emploi : Gigolo au Host Club
Humeur : Léthargique
Dominance : Dominé
Félidé mangeur de croquettes ♫
Voir le profil de l'utilisateur




Haiko Nabeshima
Félidé mangeur de croquettes
Jeu 2 Aoû - 22:11
Hellow ~
Je pourrais avoir une rallonge s'il-vous-plait ? J'ai eu quelques petits soucis techniques m'empêchant d'écrire correctement, mais ça va mieux o/ (cela dit, j'suis pas certaine de réussir à boucler l'histoire en deux semaines, surtout si j'ai des corrections à faire après)


___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du déguisement de l aura ♥
Race : Félidé ♥ Tigre de la Caspienne (officiellement tigre du Bengale)
Date d'inscription : 06/07/2010
Sort avec : Han, j'en ai tellement ♥ Hein, qui ça ? Akira ? Euuuuh j'appellerai pas vraiment ça comme ça...
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 2092
Localisation : Va savoir ~
Emploi : Médecin thérianthropique & Pollen chirurgien du Lycoris Sanglant
Humeur : Libertine ~
Dominance : Dominant (et parfois ambivalent forcé)
Sexy Carpette♥
Voir le profil de l'utilisateur




Ichiro Kagome
Sexy Carpette
Jeu 2 Aoû - 22:47
Délais accordé jusqu'au 14 septembre !
Mais c'pas une raison pour en profiter pour traîner trop ;)

Bon courage pour terminer ton histoire !

___________________

Je vais te manger Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du déguisement de l aura ♥
Race : Félidé ♥ Tigre de la Caspienne (officiellement tigre du Bengale)
Date d'inscription : 06/07/2010
Sort avec : Han, j'en ai tellement ♥ Hein, qui ça ? Akira ? Euuuuh j'appellerai pas vraiment ça comme ça...
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 2092
Localisation : Va savoir ~
Emploi : Médecin thérianthropique & Pollen chirurgien du Lycoris Sanglant
Humeur : Libertine ~
Dominance : Dominant (et parfois ambivalent forcé)
Sexy Carpette♥
Voir le profil de l'utilisateur




Ichiro Kagome
Sexy Carpette
Lun 3 Sep - 13:35
C'est bon, je valide^^


Tu es validé(e).

A présent tu peux aller faire un tour sur le forum pour faire ta fiche de Liens, si l'envie t'en dit, puis ta fiche de Rp, qui te permettra de savoir quels rps sont en cours ou finis ou abandonnés etc.
Tu peux faire une Demande de rang personnalisé aussi, histoire d'avoir un texte différent des autres? Lorsque tu auras au moins 35 messages à ton actif cependant ! Et pense aussi à faire une Demande de logement si tu ne veux pas dormir à la rue~




___________________

Je vais te manger Invité ~
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Pistols RPG :: Présentation des personnages :: Les fiche des thérianthropes :: Les fiches validées-
Sauter vers: