RSS
RSS


Forum NC18 - Contient de la violence et de l'érotisme.
 

 :: Présentation des personnages :: Les fiche des thérianthropes :: Les fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gaël Ashley Cray.

avatar
Vipère péliade commune (petit gabarit)
Race : Serpentes - vipère péliade commune (petit gabarit)
Date d'inscription : 16/12/2017
Sort avec : Euuuh
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 15
Localisation : C'est gentil de vouloir venir me voir, mais... non
Emploi/loisirs : Barman à temps partiel au Chien Hurlant
Humeur : Hm...
Dominant ou dominé ? : Ambivalent
Serpent coureur de jupons ♦





Gaël Cray
Serpent coureur de jupons ♦
Sam 16 Déc - 20:03

Gaël Ashley Cray

« Whatever doesn't kill me had better start running. The snake will always bite back. »

Prénoms : Gaël Ashley (Ashley étant son deuxième prénom).
Nom : Cray (prononcer [kʁa’j] ou [kʁe’]).
Surnom : Simplement Gaël pour les amis, Ash’ ou Ashley pour les intimes. Il impose à ceux qui ne le connaissent pas personnellement de l’appeler par son nom de famille.
Date de naissance : 15 Février.
Age : Vingt-huit ans.
Sexe : Masculin.
Origines : Coréennes et françaises.
Orientation sexuelle : Homosexuel refoulé - ambivalent.
Emploi : Barman à temps partiel au Chien Hurlant (week-end).
Groupe : Ombre.
Race : Serpentes, vipera berus berus (vipère péliade commune) - petit gabarit.

Identification

Goûts :

Expressions préféréesIl a tendance à souvent rajouter ce qui ressemble à un "hm" à la fin de ses phrases lorsqu'il parle. Ce n'est pas vraiment une expression, il s'agit plus d'un tic de langage qu'autre chose.
Addictions• La cigarette qui, pour lui, est une sorte d'anti-stresse et lui permet de se détendre.
Aime / adore• Le calme et a tranquillité qui lui offrent un réconfort et qui sont, pour lui, son moyen d'échapper au stresse et à l'agitation permanente des villes.
• La chaleur, l'été, qui lui permettent de garder une température corporelle normale et plus ou moins stable.
• Il est plutôt carnassier, ce qui signifie qu'il a une préférence accrue pour la consommation de viande animale plutôt que de végétaux.
• La musique, qui est une autre façon pour lui de fuir le stresse et l'agitation.
• Il préfère la nuit au jour. D'ailleurs, il est - en général - plus actif pendant la nuit et s'endort dès que le matin arrive.
N'aime pas / déteste• L'agitation qui l'angoisse et le fait stresser.
• Les trop gros bruits (armes à feu, cognements d'un marteau...) ou bruits irritants (tic-tac d'une horloge, tapotement des ongles sur une surface...).
• Le froid, l'hiver qu'il supporte très mal s'il n'est pas couvert comme il se doit.
• Être dérangé lorsqu'il estime être occupé - abstenez-vous, même si en apparence, il n'a l'air de rien faire.
• Les personnes excentriques et surexcitées qui lui donnent rapidement mal à la tête.
• Le contact physique qui l'angoisse, à la limite de la frayeur (c.f. phobies).
• Se faire prendre en photo, il craint toujours que ça finisse entre de mauvaises mains.
PhobiesHaptophobe, il a une peur - qu'il prétend irraisonnée pour ne pas parler de son passé - du contact physique, qu'il s'agisse d'une simple poignée de main ou la perspective d'un geste plus intime. Il n'hésitera pas à repousser, plus ou moins brutalement, ceux qui le touchent de n'importe quelle façon que ce soit.
AllergiesAucune de connue, jusqu'à ce jour.
ParticularitésPyromane, il a un goût très prononcé pour le feu et les incendies. Il lui arrive souvent de brûler des bouts de papier ou tout autre objet qui ne lui sert pas pour ressentir cette satisfaction de voir quelque chose brûler.

Caractère : Il n'a pas besoin de mots pour te faire comprendre de ne pas le déranger, un simple regard suffirait à te tenir à distance. Pour sûr, Gaël n'est pas un enfant de chœur et tu n'as même pas besoin de le connaître pour le savoir ; son air froid et méprisant en dit long dès le premier abord ; distant, introverti, discret, arrogant sont les principaux traits de caractère que tu pourras très rapidement discerner - si tu as le courage d'engager la conversation avec lui. Peut-être penses-tu simplement qu'il te montre une fausse image de lui, qu'il ne te fais pas voir qui il est réellement, mais tu te trompes. Et lourdement.

Si tu veux aller lui parler, tu te rendras bien vite compte que monsieur n'est absolument pas bavard, il se contentera de te dire ce que tu veux savoir sans entrer dans les détails. Pose-lui autant de questions que tu veux, mais s'il pense que tu ne vaux pas la peine qu'il s'intéresse à toi, il ne fera aucun effort pour daigner faire ta connaissance et, dans le pire des cas, il te fera clairement comprendre que tu le déranges et qu'il n'en n'a rien à foutre de toi.
Néanmoins, il est capable de rendre service aux autres, tant qu'il peut tirer une part de profit pour lui. Tu ne veux pas le récompenser ? Alors démerdes-toi et ne compte plus sur lui pour te filer un coup de main quand tu en auras besoin, même s'il t'est le dernier recours possible. C'est comme ça qu'il pense, Gaël ; pour lui, toute action mériterait d'être récompensé à partir du moment où il estime avoir fait des efforts. Malheureusement, nous ne partageons pas tous cette façon de voir les choses, n'est-ce pas ?

Leader et manipulateur, il sait imposer ses décisions et faire respecter ses ordres, quitte à devoir menacer ou faire peur aux autres pour se faire obéir. Parallèlement, il ne se laisse pas marcher sur les pieds sans conséquences et n'hésitera pas une seule seconde avant de te faire comprendre - plus ou moins brusquement - que tu ne dois pas jouer au petit chef avec lui et si tu t'obstines, il n'hésitera pas à préparer son briquet.
Peut-être que Gaël nous fait preuve d'un véritable complexe d'infériorité, peut-être est-ce juste sa façon d'agir avec tout le monde et tu as parfaitement le droit de penser qu'il a un comportement de gamin capricieux, de vieux grincheux ou d'une raclure qui ne changera jamais et pourtant, il est loin d'être le plus cruel des hommes sur Terre.

Il n'est pas du genre à montrer facilement sentiments et émotions à quelqu'un mais, aussi surprenant que cela puisse le paraître, il est très empathique, capable de se mettre à la place d'une personne afin de ressentir et comprendre ce qu'elle a pu endurer, ses expériences, ses souffrances et pourtant, il ne versera pas la moindre larme, n'exprimera pas la moindre étincelle de rage qui pourrait brûler en lui, ayant trop de fierté pour être considéré comme un fragile qui se mettrait à pleurer devant le malheur dont tu pourrais être la victime.
Et ce n'est pas, là, le seul aspect positif de Gaël au niveau de sa personnalité : le jeune homme est également très débrouillard et autonome ; la plupart du temps, il préfère agir seul et n'a pas besoin d'être soutenu dans toutes les circonstances contrairement à certaines personnes. Il lui arrive même parfois de refuser l'aide d'autrui - quitte à se montrer têtu s'il le faut - lorsqu'il estime être en mesure de pouvoir maîtriser une situation par ses propres moyens. Calme et responsable, il s'exprime quand il le faut, mais n'hésite pas à enfreindre les règles et la loi s'il venait à en avoir besoin.





Physique : "Gaël, c'est le p'tit gars avec les cheveux violets" telle est la façon dont on pourrait te le décrire et, en effet, le reptile se démarque bien des autres de part sa taille légèrement inférieure à la moyenne (aux alentours du mètre soixante-neuf), mais aussi par la couleur peu commune de ses cheveux. Naturellement châtains, il se les teint en violet. Ne me demande pas pourquoi, même moi je ne saurais t'expliquer ce qu'il lui est passé par la tête pour en arriver là. Peut-être est-ce juste sa folie du moment, une passe dont il finira certainement par se lasser - ou pas.

Si ses cheveux sont ce qui lui permet de se démarquer facilement des autres, son air méprisant le rend d'autant plus unique. Il ne sourit quasiment jamais, même sur les photos. Ses yeux azur et son regard de glace soutiennent sa personnalité froide et distante ; c'est presque comme s'il était possible de prendre instantanément conscience de sa mentalité et de son caractère à travers ses iris de la couleur du ciel.
Son corps est peu sculpté ; ses maigres muscles ont fini par s'estomper avec le temps. Encore peu visibles à l'heure actuelle, ils ne cessent de progressivement disparaître et laisseront bientôt place à une maigre corpulence. Plusieurs traces de brûlure peuvent être aperçues au niveau de ses parties génitales et de multiples cicatrices sont visibles sur son dos, son ventre, à peu près n'importe où sur son corps, mais la plus imposante restait la marque en forme de croix sur son torse, une marque gravée au couteau qui le rend quelques peu honteux de ce qu'il a autrefois vécu. Son passé entier est resté gravé dans sa chair, un lourd fardeau dont il n'est plus en mesure de se défaire.

Pour cacher ses blessures, il s'habille de façon descente, très souvent en noir, sans jamais laisser la moindre parcelle d'épiderme à la vue de tous, excepté son visage et ses mains qu'il laisse constamment à découvert, puisqu'il s'agit des seules parties de son corps épargnées des marques qui témoignent d'atroces sévices.



Révélations

Relations actuelles :

David Cray (vipère péliade commune)Mort à 52 ans, franco-coréen, ancien PDG d'une multinationale - père - Gaël a toujours été proche de son père. Très complices, c'est lui qui s'est engagé à élever son fils et à lui apprendre à contrôler son aura. Cependant, leur relation se dégrade lorsque Gaël lui avoue son homosexualité. Ancien PDG d'une multinationale, il s'est attiré des ennuis avec plusieurs de ses salariés lorsque ces derniers se sont retrouvés endettés, ne percevant pas un salaire assez élevé pour leur permettre de subvenir à leurs besoins.
Il finira froidement assassiné chez lui alors qu'il parlait affaire avec l'un de ses employés.
Soo Mee Lim, Soo Mee Cray avant son divorce (vipère péliade commune)Coréenne - mère - Gaël n'a plus jamais revu sa mère depuis que celle-ci a divorcé et quitté le domicile familiale pour s'installer avec un autre homme. Il ne lui reste que très peu de souvenirs d'elle. Tout ce qu'il sait, c'est que ses origines coréennes viennent d'elle et qu'elle était de la même espèce et race que son père.
* Eunji Jun (singe)29 ans, coréen, mécanicien (travaillant au black) - ami - Il sait que Gaël ne le considère pas plus que comme un simple ami, mais il sait aussi qu’il a une certaine influence sur lui et, d’ailleurs, il ne se prive pas d’utiliser cette influence pour le pousser à plonger dans une facette plus obscure de l’existence ; c’est lui qui l’a incité à consommer sa première cigarette, lui qui l’a incité à sniffer sa première - et dernière - ligne de coke et ce, toujours en ne prétendant que les bienfaits que ces gestes pouvaient avoir sur son quotidien sans jamais mentionner les effets néfastes. Et tant pis si son ami y devient accroc.
Têtu, spontané et entêté, il aime entraîner son entourage dans des jeux et des activités dangereuses, quitte à devoir les forcer un peu en usant de son charisme, sans toujours se rendre compte du danger qui le guette au coin de la rue.
* Min-Jae Han (pungsan)25 ans, coréen, informaticien sans emploi - confident & colocataire - Gaël l'appelle simplement "'Jae". Ils sont souvent d'accord entre-eux, plus rarement avec les décisions qu'Eunji leur impose la plupart du temps. Ensemble, ils ne se privent pas pour parler dans son dos quand ils en ont l'occasion (et quand ils en ont envie, surtout). Min-Jae est un peu la tête pensante du groupe ; il ne gobe pas facilement la parole des autres et préfère se faire son propre avis sur telle ou telle situation.
Calme, discret et songeur, son visage ne traduit aucune émotion particulière et son trop grand sérieux lui cause parfois des soucis au sein du groupe, menant parfois à des disputes entre Eunji et lui.
* Nishi Nakamura (singe)27 ans, japonaise, barmaid (employée) - collègue - Il s’agit là de la petite amie d’Eunji et de la collègue de travail de Gaël. Cependant, bien qu’ils soient amis, ils ne s’entendent pas vraiment. Nishi lui reproche sans cesse de ne jamais sourire, de ne jamais se montrer chaleureux envers les clients et malgré les efforts que Gaël fait pour suivre les conseils qu’elle lui donne, ce n’est jamais assez, il en lui en faut toujours plus.
Fière, charismatique et droite, elle semble plus tenir à son poste qu’à son amitié avec Gaël, quitte à se montrer exécrable envers lui et tant pis s’il la déteste.
* Aiko Nakamura (singe)22 ans, japonaise, étudiante - relation avec tensions - Elle croyait que Gaël avait de réels sentiments pour elle, qu'il était sincère et qu'il n'a pas accepté de coucher avec elle juste pour son apparence. La chute a été rude lorsqu'elle a appris que celui pour qui elle avait des sentiments était en réalité homosexuel. Elle a, depuis, rompu tout contact avec le reptile, mais ne se prive pas de lui lancer un regard assassin lorsqu'elle le croise dans la rue, ne serait-ce que pour lui faire comprendre qu'elle ne lui pardonnera jamais son attitude et sa mentalité.

Les personnages précédés d'un astérisque (*) sont des PNJ qui seront susceptible d'apparaître dans les RP, les autres ne pourront qu'être mentionnés.

Histoire :

- De toutes façons, même si tu m’épargnes, ce n’est pas moi qu’ils recherchent à l’heure actuelle... c’est toi.
Gaël pouvait se remémorer ces paroles comme si elle dataient d’hier ; il y a neuf ans, il avait commis l’irréparable en assassinant un homme. Pourtant, encore à ce jour, il ne parvenait pas à savoir s’il avait agi par instinct ou s’il en avait été contraint. Dans les deux cas, il avait de bonnes raisons d’avoir œuvré de la sorte, mais la crainte de mourir peut-elle justifier un tel passage à l’acte ? Et dans ce cas-là, pouvait-il prétendre une quelconque légitime défense ? Il ne le savait pas.
- Ton père… ce radin frimeur m’a tellement cassé les pieds avec ses dettes. Il n’a eu que ce qu’il méritait, tout comme toi. Tu n’es peut-être pas mort psychologiquement comme je l’avais espéré, mais je vais me montrer gentil pour une fois et je peux t’affirmer sans peine que tu es loin d’être tiré d’affaire. J’ai attendu le bon moment pour te kidnapper…
L’expression du serpent s’assombrissait à mesure que les dernières paroles de son tortionnaire résonnaient dans sa tête. Il avait beau essayer de les oublier, de les effacer, elles revenaient sans cesse, le harcelant parfois même jusque sur son lieu de travail. Ses souffrances justifiaient la froideur dont il fait preuve envers tous ceux qu’il ne connaissait pas, mais son manque de réaction face à ces tortures psychologiques ne faisait que l’enfoncer encore plus. Cette voix qu’il haïssait tant, il n’arrivait pas à s’en défaire, il avait beau s’efforcer de ne plus y penser, d'aller de l’avant, ce mauvais souvenir revenait sans cesse lui ronger l’esprit.
- Oui… j’ai attendu qu’une dispute éclate entre toi et ton père. La veille de ton rapt, tu t’étais disputé avec lui parce qu’il n’a pas apprécié que tu lui avoues ton homosexualité… pauvre chou. Après ça, c’était un jeu d’enfant pour moi, de te faire porter la casquette du parfait coupable. Pendant que tu étais encore sous l’emprise du chloroforme, j’ai recouvert le manche du couteau que j’ai utilisé pour tuer ton père avec tes empreintes digitales et je me suis invité chez lui pour discuter un peu autour d’une tasse de café. Ça aurait été bête de laisser des traces d’effraction alors que tu fais partie de sa famille, non ?
Gaël pouvait sentir un frisson lui parcourir l’échine. Aux yeux de tous, c’était lui le suspect numéro un et assassin présumé de son propre père et cet homme, celui qui l’avait kidnappé pour le torturer physiquement, moralement, psychologiquement et sexuellement, avait tout fait pour lui faire porter le chapeau ; il l’avait détruit, démoralisé, souillé. Trois mois avaient suffi pour que le reptile se retrouve dans un état où il ne pouvait plus revenir en arrière, trois mois et le bonheur n’était plus qu’une notion étrangère pour lui. La joie ne se lisait plus sur son visage depuis longtemps.
- Mais j’ai pas tenu plus de quinze minutes. Tout ce que j’ai eu à faire, c’était de lui trancher la jugulaire pour le voir se vider lentement de son sang. Après, j’avoue que le couteau… sur le coup je ne savais pas trop où le mettre, alors je l’ai mit dans sa main pour faire croire à un suicide, mais ne t’en fais pas pour moi, j’avais des gants ce jour-là, pour éviter de laisser des traces, et à en croire ce qu’ils disent à la radio… tu es le suspect numéro un, Gaël. Tu es recherché. Si tu retournes là-bas, ça reviendrait à un suicide. Tu sais ce qu’on fait aux meurtrier, non ?
- Espèce de… sale…
- Tu peux m’insulter, mais ça ne changera rien au fait que celui que tout le monde croit être le meurtrier… c’est toi. Et inutile d’essayer de trouver des preuves à ma charge : je me suis débarrassé de tout ce qui pouvait retourner l’enquête contre moi, comme la tasse dans laquelle j’ai bu, par-exemple. Ton père n’a eu que ce qu’il méritait et toi aussi : tu es brisé, détruit, et tout ce que tu attends, c’est que quelqu’un t’achève. N’est-ce pas… jeune reptile ?
Ce furent les dernières paroles de celui qui avait abusé de lui. Le serpent pouvait se souvenir du premier endroit où il avait planté la lame qui lui servait d’arme : droit dans l’épaule, juste derrière la clavicule. En temps normal, il n’aurait jamais fait une telle chose, mais il était dans un état second, trop obsédé à l’idée de retrouver la liberté à laquelle il a été arraché pendant trois mois, trop obsédé à l’idée de se venger. Il avait agi sans réfléchir aux conséquences qu’il pouvait y avoir et, en fin de compte, rendu fou par ces longs mois d’abus, il avait commis l’irréparable et, pour couvrir son crime, avait volontairement mis le feu à la maison dans laquelle il était retenu prisonnier. Les dernières images de ce souvenir se résumaient à un torrent de feu et de cendres devant lequel Gaël était resté en admiration pendant plusieurs minutes, comme hypnotisé, envoûté par le spectacle de danse que lui offraient les flammes de l’incendie.





Et alors qu’il se remémorait cet instant si plaisant, un léger sourire se dessina sur son visage ; oui, le feu, élément destructeur, était ce qui le passionnait plus que tout au monde. De son point de vue, il ne s’agissait pas que d’une simple source de lumière ou de chaleur, mais également d’un moyen pour lui de mettre un terme à bon nombre de problèmes qui s’imposaient à lui. Seulement, il était bien conscient qu’il ne pouvait pas se débarrasser des fausses accusations dont il est la victime aussi facilement.
- Tu es bien silencieux, Ashley. Encore perdu dans tes pensées ?
- Hm, ouais...
- Laisse-moi deviner… le meurtre ? L’incendie ? Il n’y a que quand tu repenses à ce moment-là que tu es aussi calme. Même si te voir sourire pour si peu… honnêtement, ça me fout les jetons.
Le rictus du reptile s'agrandit aux paroles de son ami. Il tourna son regard vers ce dernier et le dévisagea un court instant. Min-Jae était un jeune adulte de deux ans de moins que Gaël, ses cheveux blond platine, mi-long, dont les racines brunes trahissaient la décoloration, encadraient son fin visage asiatique qui lui donnait un air plus jeune qu’il ne devrait l’être ; il est très facile de lui donner à peine la vingtaine lorsqu’on le voit pour la première fois. Seules ses épaisses lunettes noires lui donnaient un air plus vieux, plus strict, quoiqu’un poil intello.
- C’est peut-être parce que tu es un sang chaud. Les sangs chauds n’ont pas besoin de chaleur extérieure.
- Je ne pense pas vraiment que la thérianthropie ait un lien quelconque avec la pyromanie, tu sais. Tout dépend de ton état psychologique et de ton passé. Dans ton cas… je dirais que c’est plutôt normal, après tout tu étais mentalement affaibli et tu n’agissais plus que par instinct. Il est très probable que ta fascination pour les flammes ait prit le dessus quand tu as provoqué l’incendie… et ce genre d’événement laisse des traces indélébiles dans ton esprit.
- Donc tu penses que si je n’avais pas foutu le feu à sa maison, je ne serais pas devenu pyromane ?
- Peut-être. Après je me demande pourquoi tu l’as… incinéré. Le tuer ne t’a pas suffit ?
Gaël avait soudainement perdu son sourire et une mine sombre s’était affichée à la place. Certes, il aurait pu s’arrêter à l’égorgement, mais quelque chose l’avait poussé à aller encore plus loin, ce jour-là, comme si une entité extérieure avait pris possession de son corps, comme s’il était manipulé par un marionnettiste, abandonnant sa raison à son instinct de survie. Ou peut-être que son désir de vengeance était tout simplement trop important pour être maîtrisé.
- Non.
Min-Jae se contenta de hausser un sourcil à sa réponse fermée, mais il ne chercha pas à insister. Il savait très bien que le reptile n’était pas bavard, surtout en ce qui pouvait concerner son passé, mais il se considérait plutôt chanceux d’être vu comme un confident, puisqu’il en savait sûrement plus que n’importe-qui d’autre avait réussi à entrer en relation avec Gaël.
- Et donc… comment s’est passé ta journée ? Nishi t’as pas trop mis la pression cette fois ?
- Tu rigoles ? Elle était pire que toutes les autres fois réunies. Il y a des moments où je me demande comment Eunji peut sortir avec elle… et comment il arrive à la supporter, hm.
Eunji était, avec Min-Jae, un autre ami proche de Gaël, mais également son “sauveur”, celui qui avait tendu la main au plus démuni pour lui proposer son aide, le ramener en lieu sûr et lui redonner goût à la vie. C’était une fois le trio arrivé au Japon que celui aux cheveux violets avait fait la connaissance de Nishi, la petite amie d’Eunji, qui avait eu la gentillesse de lui trouver un travail honorable afin de subvenir à ses besoins pour qu’il ne dépende pas trop de ses amis.
- Ne le prend pas mal, mais disons qu’Eunji est beaucoup moins coincé que toi. Elle essaie sûrement de te faire sourire un peu. C’est vrai quoi : on devine difficilement à quoi tu penses tellement t’as toujours l’air perdu dans ton monde. Et puis il ne faut pas oublier que c’est elle qui t’as permis d’avoir ce travail.
- Tu me l’as déjà répété cinquante fois. Et puis de toutes façons, c'est pas comme si j’avais vraiment eu envie de travailler, quand je suis arrivé ici, hm. Je crains toujours que les clients soient au courant en ce qui concerne les fausses accusations.
- Ash’, tu sais très bien que tu es protégé, ici. Eunji te l’a dit, tu es en sécurité et ce pour deux raisons : la première est que les autorités locales sont trop occupées à vouloir mettre fin aux activités du Lycoris Sanglant, ce n’est pas le premier criminel venu qui sera sur la liste de leur priorités. La deuxième raison est que cette ville est assez hostile, mine de rien… qui voudrait y vivre ? La police coréenne ne se doutera pas une seule seconde que tu es ici, crois-moi, elle te croira parti dans un endroit plus tranquille. Et de toutes façons, il faudrait plusieurs mois avant de retrouver ta trace jusqu’au lieu où tu as été retenu prisonnier. Ne commence pas à regretter de nous avoir suivi jusqu’au Japon ; si tu retournes en Corée du Sud, tu te mettras en danger tout seul. Et puis... j'ai risqué gros en mettant mes talents d'informaticien en œuvre pour te trafiquer un visa travail, mais aussi pour falsifier ton casier judiciaire de sorte à ce que tu n’aies pas d’ennuis en allant au Japon, tout comme j'ai pu le faire pour Eunji et moi.
- Je ne comptais pas retourner là-bas. De toutes façons, je n’aurais nulle-part où aller. Cependant tu sembles oublier que je ne suis pas un simple dealer de drogues comme Eunji et toi, mais le meurtrier présumé de mon propre père... hm. Sachant que c’était un homme assez haut placé dans la multinationale où il travaillait… sa mort a fait du bruit. J'ai eu de la chance que vous étiez tous les deux présents pour m'aider à m'échapper sans me faire pincer... je vous le revaudrai jamais assez, hm.
- Et tu n’avais personne d’autre à part lui… ?
- Mon père était orphelin, donc pas de grands parents, et ma mère… elle se fait sûrement plaisir avec un autre homme, elle est partie quand j’avais quatre an, hm.
Min-Jae pouvait clairement comprendre que son ami ne souhaitait pas parler de sa mère. Il pensait qu’elle devait sûrement être abusive envers son propre fils, mais la réalité était bien loin de ce dont il pouvait s’imaginer ; Gaël n’avait pratiquement jamais connu sa mère, cette dernière ayant été trop rarement présente pour qu’il puisse se rappeler de qui elle était réellement. Le reptile n’avait que deux ans lorsque sa progénitrice avait commencé à se montrer de plus en plus distante envers son mari et son propre enfant - ce qui ne semblait pas déranger le père bien que ce dernier était conscient de la double vie que menait sa conjointe. Et ce n’est que deux ans après cette pseudo-colocation que la mère de Gaël décida de divorcer par consentement mutuel. Il n’y eut ainsi aucun problème en ce qui concernait la séparation des biens en commun et la garde de l’enfant ; la majorité en était revenue au père et depuis ce jour, le serpent n’avait plus jamais revu sa propre mère.
- Je vois… juste par curiosité, elle aussi était une vipère péliade ?
- Hm, ouais… Du moins, de ce que j’en sais. J’ai pas vraiment eu le temps de bien la connaître.
- Et ta mémoire d’enfant a sûrement presque complètement disparu de toutes façons. J’imagine que, du coup, c’est ton père qui t’a le plus élevé et aidé à contrôler ton aura.
- C’est cela… comme la majorité des thérianthropes, j’imagine, mais ça n’a pas servi à grand chose en ce qui concerne mon kidnapping, hm.
- Comment ça ?
- Je me suis fait battre et violer tous les jours et la douleur et la violence des coups m'a fait perdre connaissance à plusieurs reprises et c’est sûrement pour ça qu’avant que je ne le tue, il m’a surnommé "jeune reptile"… Parce qu’en m’évanouissant, je perds le contrôle de mon aura et il y a de fortes chances pour qu’il ait déjà vu ma véritable nature sans que je le sache, hm.
- Ce qui prouve que c’était lui aussi un thérianthrope s’il pouvait voir te voir ainsi “dénudé”. Je doute qu’on donne ce genre de surnom juste “par hasard”...
- C'était un thérianthrope, un gros chien... un Mastiff peut-être. Mais on s'en fiche de ça, j'en ai rien à faire de sa thérianthropie, hm.





Min-Jae ne s’attarda pas plus longtemps sur ce sujet. Il savait que Gaël n’appréciait pas particulièrement ressasser son passé. Pourtant, en neuf ans, il avait eu le temps de se faire largement oublier, mais celui aux cheveux violets craignait plus que tout que toute cette affaire ne refasse soudainement surface, non pas à l’échelle nationale, mais internationale et c’était pour cette principale raison qu’après avoir suivi Min-Jae et Eunji jusqu’au Japon, il voulait rester caché aux yeux de tous malgré qu’il soit en quelque sorte protégé par le Lycoris Sanglant - mais si ce dernier venait à s’écrouler du jour au lendemain, la justice locale allait-elle s’intéresser aux cas plus isolés ?
Le barman baissa les yeux, reportant son attention sur le briquet posé sur la table face à lui et commença à se remémorer la raison pour laquelle il était ici ; il s’était libéré de ses chaînes après que son geôlier, suite à leur affaire personnelle au lit, soit sorti de la pièce en oubliant la clé des menottes sur la table de nuit, juste en face de ses yeux. Il s’était ensuite arrangé pour tuer son tortionnaire et s’échapper de la maison qui le retenait prisonnier, errant longuement près d’une route après cela. Pour couvrir son t-shirt parsemé de taches de sang, il avait enfilé une veste et il marchait en la tenant fermement, comme si toute sa vie en dépendait, jusqu’à ce qu’un parfait inconnu lui agrippe le bras.
- Hey, gamin. T’en fais une tête d’enterrement. Tout va bien ?
- … Euh… oui…
- Menteur. Tes yeux sont rougis, tu as des cernes, tes cheveux sont dans un sale état et puis…
A ce moment-là, l'homme avait remonté une de ses manches, dévoilant alors les cicatrices présentes sur les poignets de Gaël, causées par les menottes : à force de tirer dessus, celles-ci avaient fini par lui graver deux entailles parallèles dans sa chair, deux entailles dans chacun de ses poignets, ce qui l’avait fait saigner à plusieurs reprises.
- Je le savais. En plus de ça, tes habits sont trop grands pour toi, comme s’ils ne t’appartenaient pas. Tu as typiquement l’allure de quelqu’un qui vient de passer une sale journée.
- … Si ce n’était qu’une journée…
Il s’agissait là de sa première rencontre avec Eunji et il avait eu de la chance d’être tombé sur quelqu’un d’aussi impulsif et spontané que lui. Après quelques minutes de discussion, l’homme l’avait invité à passer la nuit dans le logement qu’il avait loué pour la semaine et c’est là qu’il fit la connaissance de Min-Jae qui, à cette époque, ne lui faisait pas confiance même si, au fil du temps, il avait fini par accepter sa présence à ses côtés et ils étaient désormais des amis proches.
Mais la principale raison pour laquelle Gaël se considérait aussi chanceux était le fait que son évasion n’avait été possible que grâce à une série de purs hasards. Le fait que son tortionnaire se montrait relativement plutôt attentionné en le couvrant s’il avait froid, en lui donnant des douches chaudes ou en le nourrissant avec de la viande pour lui maintenir une température corporelle au-dessus de trente-sept degrés de sorte qu’il ne meure pas de froid alors qu’il aurait pu simplement le priver de chaleur rien que pour le rendre fou, le fait que ce même homme avait oublié les clés des menottes alors que, d’habitude, il payait attention au moindre détail, le fait qu’Eunji se trouvait là pile au bon moment alors que si le reptile avait attendu deux jours de plus pour s’enfuir, il n’aurait jamais eu l’occasion de pouvoir quitter la Corée du Sud… toute une série de coups de chance lui avait permis de rester en vie et de ne pas finir tué à cause de fausses accusations.
Eunji et Min-Jae, lorsqu’ils avaient rencontré Gaël pour la première fois étaient encore en vacances dans leur pays d’origine. Tandis que le plus jeune était encore étudiant, le plus vieux travaillait au black en tant que mécanicien et c’est sûrement pour les mêmes raisons qui ont poussé Gaël à les suivre jusqu’au Japon qu’il s’est lui-même retrouvé à vouloir déménager à l’étranger : être protégé par une justice aveugle et négligente. Min-Jae l’avait sans-doute accompagné pour les mêmes causes, puisque tous les deux étaient de grands consommateurs de cocaïne et de weed - même si le blond y allait de plus en plus de main morte à l’heure actuelle - contrairement au reptile qui, après avoir sniffé de la cocaïne pour la première fois sous les recommandations d’Eunji qui prétendait que cette simple poudre blanche pouvait lui remonter le moral en un rien de temps, avait eu des saignements de nez, la sensation d’avoir la gorge enflée et des crampes suivies de tremblements. Bien qu’il avait eu l’impression d’être le roi du monde pendant l’espace d’un instant, il s’était juré de ne plus jamais toucher aux drogues que le plus âgé de la bande pouvait lui proposer.
Mais même en déménageant, tous les deux avaient gardé contact avec leur fournisseur qui, quant à lui, avait préféré rester dans son pays d’origine, contrairement à Eunji et Min-Jae qui avaient déjà eu affaire avec la police locale de Gwangju, notamment pour des histoires de consommation de substances illégales, mais aussi pour des affaires de petits délits, à commencer par des vols ou des dégradations de locaux. Eunji avait même fait de la prison, une condamnation de trois ans pour vol, peine réduite à deux ans et demi pour cause de bonne conduite. Mais la prison ne l’a pas empêché de continuer à consommer de la drogue et c’est suite à sa libération qu’il a pris son envol vers le Japon. Cependant, plusieurs fois par an, quand ça lui chante, il lui arrive de prendre une semaine, voir deux, de repos et c’est dans ces moments-là qu’il retourne au Japon avec Min-Jae - quand il le peut - non-seulement pour faire le plein de drogues, mais aussi pour retrouver leurs proches, leurs amis et leurs familles.
Mais Eunji et Min-Jae ne sont pas les seuls amis de Gaël ; il a aussi connu Nishi Nakamura, sa collègue de travail actuelle et celle qui lui a proposé de l’accompagner au comptoir du bar où elle travaille afin de l’empêcher de prendre exemple sur Eunji qui vivait dans l’illégalité la plus totale bien que, depuis son déménagement, il ne se soit pas encore fait pincer. Evidemment, les premiers mois au Japon étaient compliqués pour le reptile, notamment en ce qui concernait la communication, car malgré le fait qu’il ait appris le japonais en tant que première langue vivante et qu’il s’en sortait plutôt bien dans la maîtrise de cette dernière - il faisait des études littéraires - son vocabulaire était encore trop limité ; suffisamment vaste pour entretenir une conversation normale avec une personne lambda, mais pas assez pour tout ce qui touchait des domaines plus sophistiqués, tels que la science ou la politique, deux domaines qui ne l’intéressaient pas spéccialement de toutes façons. A force de communiquer avec les clients du bar où il travaille, il avait finit par développer un vocabulaire plus vaste, mais son accent franco-coréen - qu'il tient de son père, ce dernier lui ayant appris à parler coréen avec son accent français -, lui, n’est jamais parti.





- D’ailleurs Ash', vu que t'as l'air de vouloir parler d’autre chose, Aiko t’en veut encore pour cette histoire de coup d’un soir ?
- Hm, ouais, je pense.
- Peut-être que tu n’aurais pas dû lui dire que tu avais couché avec elle rien que parce qu’elle avait les cheveux courts et quasiment pas de poitrine. Enfin… parce qu’elle ressemblait à un garçon quoi, vu que je sais que tu es hom…
- La ferme.
Aiko était la petite soeur de Nishi et elle avait pu rentrer en contact avec Gaël lorsque la jeune fille, qui était à l’époque âgée de dix-huit ans, était venue rendre visite à sa soeur sur son lieu de travail. Le reptile, qui était présent au comptoir ce jour-là, lui avait immédiatement tapé dans l’oeil et cela semblait être réciproque bien que le reptile était conscient qu’il ne s’agissait pas d’un homme, mais d’une fille ayant simplement adopté le style tomboy et c’était sûrement ce pourquoi celui au cheveux violets s’était senti attiré par la demoiselle. C’est ainsi que, au bout d’une semaine après leur rencontre et alors qu’ils se connaissaient à peine, ils avaient fini par faire leur première fois ensemble.
- Quoi qu’il en soit, tu t’es quand même tapé une fille malgré ton orientation, et la petite sœur de Nishi en plus ! D’ailleurs, elle t’a pas trop lynché par la suite ?
- Si. Mais pour elle, l’incident est clos… même si Aiko ne veut plus m’adresser la parole depuis que je lui ai dis que je n’ai accepté de coucher avec elle que parce qu’elle ressemblait à un garçon. Je ne sais même pas si j’avais réellement des sentiments de toutes façons, hm.
- Tu regrettes ?
- T’es bête ou quoi ? Je viens de dire que je sais même pas si j’étais vraiment amoureux, comment je peux regretter si je suis même pas sûr de mes propres sentiments ?
- Désolé, désolé. Mais si tu m’avais dis oui, j’aurais eu du mal à te reconnaître, je suis trop habitué à ton côté froid et presque-sans-coeur pour te voir accablé par le remord.
- Hm, pendant un instant, j’ai cru que tu te payais ma poire.
- Je n’oserais pas, enfin.





Aujourd’hui, Gaël vit en colocation avec Min-Jae, au troisième étage d’un appartement. Il a conservé son poste de barman à temps partiel et il est donc possible de le voir travailler le week-end dans un bar du centre-ville, mais il ne se montre pas très chaleureux avec les clients et ne semble même pas tenter de faire d’efforts pour installer une bonne ambiance, bien qu’il lui arrive parfois de discuter un peu avec certains habitués. En-dehors de ses horaires de travail, il préfère rester chez lui, là où il se sent le plus à l’abris et le moins menacé. Cependant, s’il venait à sortir, ce serait aux heures sombres, tard le soir ou tôt le matin. En ce qui concerne ses relations, il n’a jamais vraiment tenté quoi que ce soit, préférant qu’on vienne l’aborder plutôt que d’aller vers les autres. Pourtant, et ce malgré les neuf années passées, il n’est jamais parvenu à laisser son passé de côté, il aimerait prouver son innocence, mais cela pouvait-il être encore possible quand deux preuves accablantes montées de toutes pièces étaient à sa charge ?



Information

Autre chose : Joker. ~
As-tu bien lu le règlement ? : Oui ou non, vous ne pouvez pas vérifier, n'est-ce pas ? Alors... Joker. ~
Comment as-tu découvert ce forum ? : C'est sa faute. *pointe Ayame du doigt* Maintenant vous allez devoir me supporter.
C'est quoi ton avatar ? : Mishakuji Yukari - K-Project.
As-tu lu les manga Love Pistols ? : Joker (et en plus, il y a une faute dans la question What a Face). ~
Regardé les OAVs ? : Joker. ~
Changerais-tu quelque chose ? : Joker. ~


___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : Thérianthrope Serpent, Couleuvre Faux-Corail, Semi-Moyen Gabarit
Date d'inscription : 01/02/2013
Sort avec : </3
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Masculin
Messages : 111
Localisation : Avec ses plantes adorées~
Emploi/loisirs : Herboriste
Humeur : Calme
Dominant ou dominé ? : Disons que ça dépend des fois~
Serpent coureur de jupons ♦





Ayame Shiro
Serpent coureur de jupons ♦
Dim 17 Déc - 3:50
Ce blâme! Même pas un merci.
Bienvenu quand même!


___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : Alligator américain - moyen gabarit
Date d'inscription : 22/05/2013
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Masculin
Messages : 479
Localisation : Dans un lit si ce n'est pas dans un bar
Emploi/loisirs : Étudiant/ Musicien free-lance
Humeur : A se divertir
Dominant ou dominé ? : Et toi ?
Crocodile grande gueule ♠





Matthew Anderson
Crocodile grande gueule
Sam 6 Jan - 13:20
Bonjour et bonne année petit reptile~

Est-ce que ça va? Tu as encore un peu moins de deux semaines pour finir ta fiche. Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas à aller voir le staff.

Bonne journée~

___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vipère péliade commune (petit gabarit)
Race : Serpentes - vipère péliade commune (petit gabarit)
Date d'inscription : 16/12/2017
Sort avec : Euuuh
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 15
Localisation : C'est gentil de vouloir venir me voir, mais... non
Emploi/loisirs : Barman à temps partiel au Chien Hurlant
Humeur : Hm...
Dominant ou dominé ? : Ambivalent
Serpent coureur de jupons ♦





Gaël Cray
Serpent coureur de jupons ♦
Mer 10 Jan - 11:53
Bonjour et bonne année !

Pour le délais, je sais qu'il me reste un peu moins d'une semaine pour finir, juste que l'histoire me prend énormément de temps à écrire. J'essayerais de me presser un peu pour la finir le plus rapidement possible, mais la qualité ne sera pas au rendez-vous par contre (sachant qu'en plus j'ai des horaires de cours plutôt moisies et une recherche de stage à faire, j'ai pas forcément le temps de me consacrer pleinement au forum, même si je fais de mon mieux pour poster un petit paragraphe chaque jours).

Je ferais ce que je peux pour terminer ma fiche à temps. ~~

___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : Alligator américain - moyen gabarit
Date d'inscription : 22/05/2013
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Masculin
Messages : 479
Localisation : Dans un lit si ce n'est pas dans un bar
Emploi/loisirs : Étudiant/ Musicien free-lance
Humeur : A se divertir
Dominant ou dominé ? : Et toi ?
Crocodile grande gueule ♠





Matthew Anderson
Crocodile grande gueule
Sam 13 Jan - 13:18
Il n'y a pas de soucis, si tu pense ne pas pouvoir tenir le délai, tu peux nous demander un mois supplémentaire!
Courage pour tes cours.~

___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vipère péliade commune (petit gabarit)
Race : Serpentes - vipère péliade commune (petit gabarit)
Date d'inscription : 16/12/2017
Sort avec : Euuuh
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 15
Localisation : C'est gentil de vouloir venir me voir, mais... non
Emploi/loisirs : Barman à temps partiel au Chien Hurlant
Humeur : Hm...
Dominant ou dominé ? : Ambivalent
Serpent coureur de jupons ♦





Gaël Cray
Serpent coureur de jupons ♦
Lun 15 Jan - 18:06
Re-bonjour,

je pensais pouvoir finir ma fiche à temps, mais je me rend compte qu'il ne me reste plus beaucoup de temps et j'ai encore trop de choses à écrire dans mon histoire... du coup, serait-il possible d'avoir un délai supplémentaire ? Je pensais ne pas avoir à en arriver là, mais j'ai plus trop le choix.

Si oui, merci d'avance. ~

___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du déguisement de l aura ♥
Race : Félidé ♥ Tigre de la Caspienne (officiellement tigre du Bengale)
Date d'inscription : 06/07/2010
Sort avec : Han, j'en ai tellement ♥ Hein, qui ça ? Akira ? Euuuuh j'appellerai pas vraiment ça comme ça...
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 1985
Localisation : Va savoir ~
Emploi/loisirs : Médecin thérianthropique & Pollen chirurgien du Lycoris Sanglant
Humeur : Libertine ~
Dominant ou dominé ? : Dominant (et parfois ambivalent forcé)
Sexy Carpette♥





Ichiro Kagome
Sexy Carpette
Lun 15 Jan - 21:16
Pas de soucis !
Ton délai a été rallongé jusqu'au 16 mars ^^

___________________

Je vais te manger Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : Humaine
Date d'inscription : 04/02/2013
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Féminin
Messages : 127
Localisation : À la Grotte~
Emploi/loisirs : Prostituée de la Grotte d'Aphrodite
Humeur : Plutôt bonne
Dominant ou dominé ? : Ambivalente
Petit Singe à timbales ☻





Luce Koronami
Petit Singe à timbales ☻
Ven 16 Fév - 22:01
Bienvenue à toi et bon courage pour la fin de ta fiche o/

___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vipère péliade commune (petit gabarit)
Race : Serpentes - vipère péliade commune (petit gabarit)
Date d'inscription : 16/12/2017
Sort avec : Euuuh
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 15
Localisation : C'est gentil de vouloir venir me voir, mais... non
Emploi/loisirs : Barman à temps partiel au Chien Hurlant
Humeur : Hm...
Dominant ou dominé ? : Ambivalent
Serpent coureur de jupons ♦





Gaël Cray
Serpent coureur de jupons ♦
Sam 3 Mar - 9:25
Merci à toi !

Je profite pour dire... que mon histoire ne rentrait pas dans un seul post. (╯°□°)╯︵ ┻━┻
Ça m'apprendra à vouloir faire des trucs trop longs...
Je me retrouve donc obligé de sortir un résumé bas de gamme dans lequel il manquera sûrement des détails importants, my bad. Mes excuses pour être aussi lent qu'une tortue-limace. Je me presserai autant que mon IRL me le permet pour finir ma fiche.

___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du déguisement de l aura ♥
Race : Félidé ♥ Tigre de la Caspienne (officiellement tigre du Bengale)
Date d'inscription : 06/07/2010
Sort avec : Han, j'en ai tellement ♥ Hein, qui ça ? Akira ? Euuuuh j'appellerai pas vraiment ça comme ça...
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 1985
Localisation : Va savoir ~
Emploi/loisirs : Médecin thérianthropique & Pollen chirurgien du Lycoris Sanglant
Humeur : Libertine ~
Dominant ou dominé ? : Dominant (et parfois ambivalent forcé)
Sexy Carpette♥





Ichiro Kagome
Sexy Carpette
Sam 3 Mar - 9:38
Ah mouise xD Je compatis, pour avoir pris en charge une autre fiche, un poste FA ne supporte que 14 pages word ! (Donc codages et reste de la fiche inclus en plus de l'histoire !)

Bonne chance pour ton résumé (pense à nous parler un peu de thérianthropie, de la race de ses parents, comment tu as appris à contrôler ton aura, etc. Vu que de ce que j'avais déjà lu, tu n'en parles pas du tout pour l'instant !) et si tu le souhaites, tu pourras reposter ton histoire en entier dans un poste à la suite de ta fiche en plus de ton histoire raccourcie dans ta fiche o/

___________________

Je vais te manger Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vipère péliade commune (petit gabarit)
Race : Serpentes - vipère péliade commune (petit gabarit)
Date d'inscription : 16/12/2017
Sort avec : Euuuh
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 15
Localisation : C'est gentil de vouloir venir me voir, mais... non
Emploi/loisirs : Barman à temps partiel au Chien Hurlant
Humeur : Hm...
Dominant ou dominé ? : Ambivalent
Serpent coureur de jupons ♦





Gaël Cray
Serpent coureur de jupons ♦
Sam 3 Mar - 11:18
J'avais déjà un peu abordé le sujet de l'aura et je comptais approfondir ce point dans la suite de l'histoire (laquelle a déjà environs une bonne quinzaine de pages sous Google Doc...) mais vu que je ne peux pas la poster entièrement sur ma fiche... T'inquiètes pas, j'aborderais ce dont il est nécessaire d'aborder dans le résumé. What a Face

Je verrais comment je peux faire pour le pavé de trois kilomètres qui constitue la version longue de mon histoire, si je le met ou pas, merci quand même pour l'idée. ~

___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : Thérianthrope Serpent, Couleuvre Faux-Corail, Semi-Moyen Gabarit
Date d'inscription : 01/02/2013
Sort avec : </3
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Masculin
Messages : 111
Localisation : Avec ses plantes adorées~
Emploi/loisirs : Herboriste
Humeur : Calme
Dominant ou dominé ? : Disons que ça dépend des fois~
Serpent coureur de jupons ♦





Ayame Shiro
Serpent coureur de jupons ♦
Mar 13 Mar - 16:45
Tu pourras mettre ta version longue de l'histoire dans un poste réservé avec ton carnet de liens peut-être? Ça pourrait être sympa, vu le temps que t'y a mis hehe~

___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vipère péliade commune (petit gabarit)
Race : Serpentes - vipère péliade commune (petit gabarit)
Date d'inscription : 16/12/2017
Sort avec : Euuuh
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 15
Localisation : C'est gentil de vouloir venir me voir, mais... non
Emploi/loisirs : Barman à temps partiel au Chien Hurlant
Humeur : Hm...
Dominant ou dominé ? : Ambivalent
Serpent coureur de jupons ♦





Gaël Cray
Serpent coureur de jupons ♦
Mer 14 Mar - 13:49
Ouais, pas bête comme idée, mais j'attendrais juste l'avis du staff sur ce que j'ai écris, sachant que j'ai modifié quelques passages de son histoire en écrivant le """résumé""". ~

J'avoue que le résumé est VRAIMENT bas de gamme, j'ai vu qu'il me restait plus beaucoup de temps pour finir ma fiche, alors je me suis dépêché pour la faire, mes excuses s'il y a des fautes ou des répétitions, j'en pouvais plus d'écrire, même si j'ai fais de mon mieux pour que ça reste lisible et compréhensible par tout le monde... ;_;
En principe, j'ai abordé tout ce dont il était nécessaire d'aborder. J'ai fais de mon mieux pour intégrer au maximum le personnage dans le contexte, mais je sais que vu la qualité de la rédaction, il y aura sûrement des point à mettre sur les i, des barres à mettre sur les t et des queues à mettre dans les Q.

(D'ailleurs mon historique ressemble à celui d'un criminel avec mes recherches sur les drogues, le chloroforme et tout ce qui s'en suit, bonjour psychopathe).

Tout ça pour dire que j'ai fini ma fiche et que j'attends le verdict du staff avec impatience. ~

___________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du déguisement de l aura ♥
Race : Félidé ♥ Tigre de la Caspienne (officiellement tigre du Bengale)
Date d'inscription : 06/07/2010
Sort avec : Han, j'en ai tellement ♥ Hein, qui ça ? Akira ? Euuuuh j'appellerai pas vraiment ça comme ça...
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Masculin
Messages : 1985
Localisation : Va savoir ~
Emploi/loisirs : Médecin thérianthropique & Pollen chirurgien du Lycoris Sanglant
Humeur : Libertine ~
Dominant ou dominé ? : Dominant (et parfois ambivalent forcé)
Sexy Carpette♥





Ichiro Kagome
Sexy Carpette
Jeu 15 Mar - 20:23
C'est bon pour moi, je te valide ! o/


Tu es validé(e).

A présent tu peux aller faire un tour sur le forum pour faire ta fiche de Liens, si l'envie t'en dit, puis ta fiche de Rp, qui te permettra de savoir quels rps sont en cours ou finis ou abandonnés etc.
Tu peux faire une Demande de rang personnalisé aussi, histoire d'avoir un texte différent des autres? Lorsque tu auras au moins 35 messages à ton actif cependant ! Et pense aussi à faire une Demande de logement si tu ne veux pas dormir à la rue~




___________________

Je vais te manger Invité ~
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Pistols RPG :: Présentation des personnages :: Les fiche des thérianthropes :: Les fiches validées-
Sauter vers: