RSS
RSS


Forum NC18 - Contient de la violence et de l'érotisme.
 

Eikichi Minamoto
Homme || singe
avatar
Eikichi Minamoto

Date d'inscription : 20/03/2017
Sort avec : Personne
Race : Singe
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Masculin
Messages : 5
Localisation : Kyushu
Emploi/loisirs : Chef cuisinier
Humeur : Travailleur
Dominant ou dominé ? : Dominant
Homme || singe
Lun 20 Mar - 9:00

   
Eikichi Minamoto


   
Prénom : Eikichi
   Nom : Minamoto
   Surnom : Ei'
   Date de naissance : 13 septembre
   Age: : 35 ans
   Sexe : Homme
   Origines : Japonaise
   Orientation sexuelle : Hétéro
   Emploi : Chef cuisinier de son propre restaurant de gastronomie française
   Groupe : Aube
   Ascendances : Serpent

   
Identification



   Goût : Au vu de mon travail, il est évident que j’apprécie la cuisine, je l'adore même ! Et surtout, j'aime créer des plats, les inventer, proposer des nouveautés, surprendre. La cuisine oblige bien souvent à travailler en équipe, et cela me plaît également, j'aime travailler avec les autres les aider pour réaliser des tâches complexes, leur apprendre quelque chose. Mais la chose que j'aime le plus au monde c'est ma famille composée. C'est la chose pour lequel je serai prêt à mourir. Ma famille est tellement précieuse à mes yeux … Ah … J'adore également les choses mignonnes. Comme ma petite sœur Yoko.

Ce que je n'aime pas en priorité c'est bien sûr que quelqu'un discute mes ordres ! En particulier dans ma cuisine. Il s'agit quand même de ma cuisine. Et donc par conséquent je ne supporte pas la maladresse, chaque geste dans une cuisine peut être dangereux. Donc si on est maladroit … Ça ne passe pas très bien avec moi. Et que ce soit la maladresse orale ou physique. Et heureusement, ma brigade est efficace et pas trop grande. Je déteste les foules. Je ne m'y sens pas du tout à l'aise, je suis bien mieux en petits groupes. Sinon … Ayant eu quelques soucis amoureux en France … Je n'aime pas les serials lovers qui collectionnent les amourettes comme moi les couteaux. Et en parlant de ces personnes, mais ce n'est pas qu'eux, j'ai en horreur qu'on parle de moi. Simplement … C'est non. Et les dernières choses que je hais par-dessus tout, ce sont les injustices, la cruauté et la misère … J'imagine que c'est comme tout le monde mais … Voilà …

   Caractère : Chacun d'entre nous a un caractère bien défini mais certains côtés sont plus présents dans certaines situations. Si je vais au travail, je ne serais pas exactement le même que lorsque je suis en privé avec des proches. Tiens. Parlons du travail.

J'aime beaucoup tous mes employés, ça il n'y a aucun problème avec eux. Pourtant, je maintiens toujours une distance de « sécurité » entre moi et eux. Il ne me viendrait jamais l'idée que je puisse draguer une de mes employées. Si bien que je peux paraître très froid, et … À dire vrai, cela m'arrange particulièrement. Et de toute manière … Je crois que je suis un peu trop autoritaire avec mes employés pour que ceux-ci veulent vraiment se lier avec moi. Je veux seulement être obéi rapidement. Mais j'ai beau ordonner très souvent, je suis toujours obéi rapidement et efficacement. Je pense que prendre le temps avant chaque service de motiver les troupes est très utile. Alors oui, je suis particulièrement autoritaire dans mon restaurant. Mais ce n'est pas pour ça que je leur laisse tout le travail. Non, je travaille moi aussi, j'ai travaillé pour en arriver là. Et je travaille toujours pour me maintenir au plus niveau. Il est arrivé que je sois en conflit, ou qu'il y est des conflits entre les employés. J'essaye toujours de faire en sorte que les deux partis soient plus ou moins satisfaits. Je ne veux pas créer l'injustice, alors … Je fais toujours de mon mieux pour que tout se passe bien.

Il y a un trait qui relie mon travail et ma vie privée : la créativité. J'aime imaginer de nouvelles choses en permanence, toujours. Réinventer des plats déjà existants, de nouvelles assiettes et autres. C'est absolument formidable à faire. Mais ce qu'il me plaît le plus, c'est cuisiner sans forcément tout le matériel. C'est un jeu pour moi, j'ai appris à cuisiner comme ça, lorsque j'étais enfant et que je cuisinais pour mes frères sans pouvoir tout utiliser. Mais j'ai vraiment appris à être inventif lorsque je vivais en France. Les appartements pour étudiants ne sont pas très adaptés pour cuisiner, par exemple étaler de la pâte avec un tube d'épices. En parlant de cuisine, ce que j'aime en particulier c'est bien sûr la solitude de la cuisine. Je cuisine seul dès que je peux. Lorsque je suis dans mon restaurant je m'oblige à cuisiner en groupe, mais je ne suis pas très groupes d'amis ou autres. Lorsque je cuisine, et même dans la vie en général, lorsque je prends une décision je vais jusqu'au bout, et de préférence, je me débrouille seul. Je veux être indépendant, et je suis déterminé.

Lorsque je suis avec mes proches, il m'arrive d'être naïf, de croire sans réfléchir ce qu'ils me disent. J'ai confiance en eux … Mais en même temps, il m'arrive parfois de les prendre un peu de haut. Lorsqu'il m'arrive de parler de ce que j'ai fait, de ce que je fais ou autres. Je dois avouer toujours vouloir me proposer pour beaucoup de projets, je fais passer les autres avant moi, et je vais toujours faire beaucoup de projets. Et c'est pour ça que je fais très attention à mes proches. J'essaye toujours de leur faire plaisir, c'est comme ça. C'est comme avec … Mmh … Les quelques femmes que j'ai fréquenté, j'aime sortir les chandelles et la galanterie. Cela fait peut-être vieux jeux … mais je m'en fiche. C'est comme lorsque je cuisine pour les sans-abri. C'est comme ça, il faut aider son prochain. c'est quelque chose de naturel pour moi

   Physique : Je suis un homme. Si, promis, je suis un homme donc, assez mince, aux épaules étroites et aux longs membres. Je ne mesure qu'un mètre soixante dix, mais ma physionomie mince et élancée me fait paraître plus grand que je ne suis. Surtout que je ne suis pas vraiment grand, je suis dans la moyenne japonaise. Ni plus ni moins. J'ai les cheveux noirs et lisses, des cheveux « nippon » classiques. Ils n'ont rien d'extraordinaire. Sinon à part mes yeux bleus clairs, qui sont la seule touche d'originalité dans mon physique des plus banals il n'y n'a rien. Lorsque je ne porte pas ma tenue habituelle de cuisinier, je porte des habits classiques : jeans chemises et vestes. Le tout dans des tons sombres qui rendent ma peau claire encore plus pâle. Alors que c'est un simple contraste. Mais c’est ainsi, c'est comme ma taille. Lorsque j'étudie des recettes ou des papiers j'ai pris l'habitude de porter des lunettes histoire que mes yeux ne se fatiguent pas. Je porte également très souvent des gants lorsque je suis hors de ma cuisine.
   
Révélation



   Histoire : Je suis un accident. Mon père, Yoshitsune Minamoto, avait quinze ans quand je suis né. Ma mère seize. Un soir, pas de capote. Et voilà ma mère enceinte. Ce qui a été très mal vu par sa famille. Et j'ai donc été élevé par mes grands-parents paternels, les quelques souvenirs qu'il me reste de la période que j'ai passée avec eux, sont assez bons ! Le cadre était agréable et tout se passait bien.

Quand j'ai eu cinq ans mon père s'est remarié avec Sei, que j'ai toujours, ou presque, appelée maman. C'était, ce que je pense, la vraie figure maternelle que j'avais. Mon premier petit frère est né : Kanejiro… J'avais six ans. J'étais tellement heureux de le voir, et je promis à mon père et à ma mère, de bien veiller sur lui et de toujours l'aider. Du coup, dès que je rentrais de l'école, où je n'avais que très peu d'amis mais de bonnes notes, je jouais avec mon petit frère. Ce n'était pas grand-chose quand il était encore dans son berceau, je lui racontais ma journée, ou je lui lisais des livres, parfois ma mère m'autorisait à le prendre sur mes genoux. Il y a plein de photos où je suis avec mon petit frère. Sei n'a jamais semblé faire de différence en moi-même ou son fils. Je recevais autant d'amour que Kanejiro.

À dix ans … J'ai perdu ma mère. Elle est morte en mettant au monde Susume. Mon père travaillant beaucoup, je me suis mis, encore plus qu'avant, à m'occuper de mes petits frères. C'étaient, ce sont toujours, de vrais gourmands, alors j'ai vite sorti les livres de cuisine. J'épluchais davantage les recettes que mes livres de cours. D'ailleurs mes notes s'en firent un peu sentir mais je me rattrapais vite quand même. Mon père avait assez de soucis sans avoir en plus un mauvais fils à l'école. Je cuisinais donc pleins de plats pour mes petits frères et des gâteaux. Ces derniers ne restaient pas très longtemps. Mon père était content que je m'occupe avec autant de soin de mes frères. Et que je cuisinais aussi bien. Il en profitait lui aussi.

Je crois que mon père n'aimait pas du tout la solitude. Je ne dis pas que c'est mal, attention ! C'est donc l'année de mes douze ans qu'il se marie encore une fois. Sa nouvelle femme était très gentille et j'étais heureux que mes petits frères aient une nouvelle maman. J'étais grand maintenant, et je m'entendais bien avec elle, mais je me disputais avec mon père parfois au sujet de mon orientation. J'avais pris le goût de la cuisine, et surtout j'avais trouvé plusieurs recettes de cuisine françaises. Je voulais en apprendre plus. Mon père avait eu du mal à l'accepter. Mais ! J'avais réussi.

L'année où je réussis à m'inscrire dans un BTS cuisine en France, ma petite princesse naquit : Yoko. Une adorable petite fille trop chou. Mais je dois avouer ne pas en avoir vraiment profité. Je suis parti en France pour devenir cuisinier. La France était le pays de la gastronomie. Le plus dur, au début, fut la communication. Je parlais anglais bien sûr, mais je devais vite apprendre le français. Et c’était très différent des cours que j'avais eu. La culture nippone et française étant très différente, je fis plusieurs fois rire sans le vouloir des compagnons d'étude. Le plus, dur à part l'éloignement, était les stages. On ne dirait pas mais les chefs en France ne font pas de différence entre véritables employés et stagiaires. C'était très dur et je ne compte pas les humiliations et autres que j'ai subies. Mais je n'étais pas le seul. En discutant avec mes camarades, je me rendis compte que c'était partout pareil. Je ne pouvais pas rentrer bien sûr pendant les vacances courtes de France, c'était d'ailleurs très étrange ces vacances de deux semaines, mais pour les deux mois d'été je me précipitais pour voir ma famille au Japon. Quand je revenais je leur montrais tout ce que j'avais appris. Et surtout je refusais qu'on m'aide pour faire seul le repas d'anniversaire de ma petite Yoko. Je faisais tout pour créer des repas les plus incroyables et des gâteaux des plus fantastiques.

Après cinq ans d'études, je me suis fait engager dans un grand palace. Mais je n'ai pas supporté, Beaucoup trop de stresse dès six heures du matin, pas une minute de répit et je n'avais pas apprécié l'utilisation de certains produits surgelés. De plus les remarques racistes m'ont vite fait partir. J'ai préféré travailler dans un restaurant gastronomique. Et cette fois en tant que second. Ce que j'aimais moins dans ce restaurant étaient les aboyeurs : ceux qui gueulaient les commandes. Assez … Assourdissant mais très utile. Les aboyeurs tournaient bien sûrs, cela dépendait de la place de chacun. Du fait que je travaillais, je ne pouvais plus revenir lorsque je le voulais au Japon. Mais j'y revenais une fois par an minimum.  

Pourtant, c'est en France qu'il m'est arrivé pas mal d'histoires. Pas des mauvaises non ! Mais j'avais tendance à toujours aider sans réfléchir les gens et les collègues. C'était pour moi tellement normal de dépanner un collègue dans le besoin. Cela devait être pareil des deux côtés non ? Allant jusqu'à déplacer exprès des vacances pour eux ! Je me suis fait plusieurs fois avoir à des occasions. Mais ce n'était pas que ça, je croyais presque tout ce qu'ils disaient sur leur compétences et leur histoires. Mais le pire fut avec certaines femmes … Il m'est arrivé que certaines d’entre elles sortait avec moi pour rendre jaloux d'autres hommes ou atteindre d'autres hommes …  Mais le pire vu certainement avec Céline. Céline était une jeune femme de mon âge. Belle, drôle, intelligente, et avec les yeux verts. Je suis rapidement vite tombé complètement sous son charme et je me coupais en un millier de morceaux pour elle. Lorsqu'elle ne rentrait pas ou ne me répondait pas pendant plusieurs jours, je croyais ce qu'elle me disait. Toujours. Pourquoi remettre en doute sa parole ? C'était inutile. Avoir confiance en celle qu'on aimait c'était ce qu'il y avait de plus logique. Surtout que je pouvais la comprendre, j'avais des horaires complètement décalés. Mes amis du restaurant ou autour me disaient de faire attention qu'il y avait quelque chose d'étrange … Et c'est finalement Jean, un apprenti de mon âge qui me montra qu'elle sortait visiblement avec plusieurs garçons à la fois. Je fus … Complètement « HS » et j'avais le « cœur en milles morceaux » comme ont dit mes amis français. Ils m'ont tiré dans des bars pour boire. J'avais bien « mal aux cheveux » le lendemain. J'ai fini par comprendre la leçon et j'ai vite compris qu'il valait mieux arrêter de sourire à tous et je me suis mis quelque peu à fuir les autres devenant froid et cachant mes émotions. Sauf avec mes amis. Plus question de me faire avoir !

J'ai quitté la France plus rapidement que prévu : ma Yoko avait un cancer et je ne pouvais pas rester en France loin d'elle alors qu'elle avait besoin de moi. J'ai donc dû vite avancé mon projet que j'avais depuis que j’étais en France. Ouvrir mon propre restaurant gastronomique français au Japon. J'avais beaucoup d'économies, mais pas assez pour ouvrir tout seul. Alors malgré mes refus, mon père m'a forcé à accepter qu'il m'aide. J'ai fini donc par ouvrir mon restaurant à Kyushu. J'ai eu quelques difficultés au début mais une fois mon restaurant lancé l'affluence augmente et aujourd'hui, c'est un restaurant qui marche parfaitement. Et tous les jours, je m'en vais retrouver ma petite Yoko pour discuter avec elle, m'occuper d'elle. Je dois avouer ne jamais pouvoir lui dire non, je lui cède pour tout. Ce n'est peut-être pas bien mais … Elle me fait craquer. Et mon frère Kanejiro me le reproche tout le temps … À cause de ça, alors que nous étions très proches je lui avais même fait un énorme gâteau sur le thème des super héros avant que je parte en France, on se dispute très souvent … Et il me traite de grand frère indigne … C'est assez blessant … J'espère réussir à renouer les liens avec lui. Bien ! Mon restaurant va ouvrir il est temps pour moi de partir.
   
Information


   Autre chose : Enchanté de vous rencontrer !
   As-tu bien lu le règlement? : Il est lu
   Le forum est ... un bon gâteau.~
   Comment as-tu découvert ce forum? : Maku
   As-tu lu les manga Love Pistols ? : Non désolé
   Regardé les OAVs ? : Il faudrait que je le fasse.
   Changerais-tu quelque chose? : Non :)
   
Eikichi Minamoto
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Anderson
Crocodile
avatar
Matthew Anderson

Date d'inscription : 22/05/2013
Race : Alligator américain - moyen gabarit
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Masculin
Messages : 442
Localisation : Dans un lit si ce n'est pas dans un bar
Emploi/loisirs : Étudiant/ Musicien free-lance
Humeur : à se divertir
Dominant ou dominé ? : Et toi ?
Crocodile
Lun 20 Mar - 9:16
Bonjour et bienvenue parmi nous le grand frère tant attendu~

J'espère que tu te plairas sur le forum (même si nous allons lui faire une peau neuve dans la semaine).
N'hésite pas à harceler Maku le staff, si tu as des questions. ♫

________________
Matthew Anderson
Revenir en haut Aller en bas
Eikichi Minamoto
Homme || singe
avatar
Eikichi Minamoto

Date d'inscription : 20/03/2017
Sort avec : Personne
Race : Singe
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Masculin
Messages : 5
Localisation : Kyushu
Emploi/loisirs : Chef cuisinier
Humeur : Travailleur
Dominant ou dominé ? : Dominant
Homme || singe
Mer 22 Mar - 11:40
Hello et merci !
Il me semble que j'ai finis ma fiche :)
Eikichi Minamoto
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Anderson
Crocodile
avatar
Matthew Anderson

Date d'inscription : 22/05/2013
Race : Alligator américain - moyen gabarit
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Masculin
Messages : 442
Localisation : Dans un lit si ce n'est pas dans un bar
Emploi/loisirs : Étudiant/ Musicien free-lance
Humeur : à se divertir
Dominant ou dominé ? : Et toi ?
Crocodile
Ven 24 Mar - 9:02
Yoko a approuvé ta fiche, moi de même. Il ne manque plus qu'à te relire pour corriger quelques fautes et je peux te valider. ~

________________
Matthew Anderson
Revenir en haut Aller en bas
Eikichi Minamoto
Homme || singe
avatar
Eikichi Minamoto

Date d'inscription : 20/03/2017
Sort avec : Personne
Race : Singe
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Masculin
Messages : 5
Localisation : Kyushu
Emploi/loisirs : Chef cuisinier
Humeur : Travailleur
Dominant ou dominé ? : Dominant
Homme || singe
Ven 24 Mar - 13:31
Un jour je saurais écrire ! Relecture faite :)
Eikichi Minamoto
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Anderson
Crocodile
avatar
Matthew Anderson

Date d'inscription : 22/05/2013
Race : Alligator américain - moyen gabarit
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Masculin
Messages : 442
Localisation : Dans un lit si ce n'est pas dans un bar
Emploi/loisirs : Étudiant/ Musicien free-lance
Humeur : à se divertir
Dominant ou dominé ? : Et toi ?
Crocodile
Ven 24 Mar - 16:17
C'est bon, tout est en ordre sur ta belle fiche Chef.~

Je te valide donc, bon jeu parmi nous. ♪


Tu es validé(e).

A présent tu peux aller faire un tour sur le forum pour faire ta fiche de Liens, si l'envie t'en dit, puis ta fiche de Rp, qui te permettra de savoir quels rp sont en cours ou fini ou abandonnés etc.
Tu peux faire une Demande de rang personnalisé aussi, histoire d'avoir un texte différent des autres? Lorsque tu auras au moins 35 messages à ton actif cependant. Va également faire un tour dans le Recensement afin qu'on sache de quel groupe tu fais partie et pareil pour le Recensement des avatars pour pas que tu te retrouves avec une image de même origine que celle d'un autre membre. Et pense aussi à faire une Demande de logement si tu ne veux pas dormir à la rue~


________________
Matthew Anderson
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les descendants d'Amaterasu ! (Clan Minamoto)
» Shogun2 breve histoire féodale du japon nlle version
» Eikichi Guerrier Divin d'Oméga
» Eikichi Bell
» Minamoto, roi des Variag

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Pistols RPG :: Présentation des personnages :: Les fiche des singes et scellés :: Les fiches validées-
Sauter vers: