RSS
RSS


Forum NC18 - Contient de la violence et de l'érotisme.
 

Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 24 Juin - 22:48

Haruki Haruo

Prénom : Haruo
Nom : Haruki
Surnom : Haru, Haru Haru, mais il n'aime pas ce dernier surnom.
Date de naissance : 18 mai
Age: : 27 ans
Sexe : Mâle
Origines : Japonais
Orientation sexuelle : Homo
Emploie : Danseur
Race : Serpent : Vipère Péliade, petit gabarit !

Identification



Goût : Bon comme vous n’allez pas tarder à le découvrir autant être clair, Haruo aime le sexe. Les ébats passionnés, sensuelles… Se faire prendre jusqu’à en avoir mal aux hanches. Il adore ça. On pourrait le qualifié de débauché mais ce qu’il aime surtout dans les relations charnels, c’est le contact. C’est pas spécialement le fait d’avoir du sexe pour du sexe. N’allez pas le mettre dans le même sac que les petites  gourdes nymphomane. Non, lui ce qu’il aime c’est la chaleur de deux corps. Et puis, tout le jeu que cela comporte. La séduction, les flirts, les moments de frustration… Un peu le jeu du chat et de la souris. Mais version Serpent en manque de chaleur humaine. Sinon, concernant ses goûts Haruo ne se sépare jamais de son paquet de clope sans être un pompier il fume quand même régulièrement. Et puis, il est du genre à s’entretenir, alors il fait du sport, à petite dose. Il tient à son physique, parce qu’il aime se faire remarquer, attirer les regards. Et pas que sur lui, quand il a quelque chose qu’il considère comme sien, il l’expose. Pour un objet, il le met en avant, pour une personne… Vous n’aurez qu’à regarder son cou, il sera généralement couvert de suçon et de morsure. Surtout qu’il adore se servir de ses dents. Et puis pour finir, sur ce qu’il aime, il adore se prélasser au soleil, nature oblige.

A contrario, il déteste la pluie. Etre mouillé par l’eau de la piscine, à cause de la sueur, ou d’un autre liquide qui suit un ébats passionné, ça, ça ne le dérange pas. Mais alors la pluie… Haruo trouve ça horripilant. Et le froid en générale puisqu’on parle de la météo. Quand son corps se refroidit, il cherchera à tout prix à se réchauffer et peu importe le moyen. Haruo est quelqu’un qui aime savoir où il va, il est calculateur et c’est pour ça qu’il n’aime pas ne pas avoir le contrôle. Quand les choses ne marchent pas comme il le souhaite, qu’elles vont trop vite, il panique. Bon, il ne le montrera pas vraiment mais quand même. Autre chose qu’il ne supporte pas, c’est  d’être dérangé, surtout quand il veut être seul.  

Caractère : Haruo est quelqu’un de difficile à cerner quand on ne le connait pas, ou pas trop disons. C’est un manipulateur qui n’hésitera pas à vous entourloupez à la première occasion si cela lui est profitable. Car après tout c’est « lui d’abord », seul son intérêt compte. Sauf pendant le sexe peut-être… Là c’est un autre terrain, et il estime que donner du plaisir à son/ses partenaires est primordiale. Question de fierté quoi. Ah oui, parce qu’en plus, c’est un homme extrêmement fier. N’attendez pas qu’il s’excuse ou qu’il reconnaisse ses torts. Et si cela arrive, -ce qui est, disons-le clairement, très rare-, estimez-vous heureux et très chanceux. C’est comme gagné à la loterie ! Et puis c’est une façon de voir à quel point Haru vous estime ou tiens à vous. Il est du genre à jeter les gens quand ces derniers l’ont lassé. Enfin, pas exactement non plus. C’est quelqu’un d’assez complexe enfin de compte. Le genre de personne qu’on trouve sans logique, parce qu’après tout, quand on tient à quelqu’un on reste à ses côtés, on lui prouve son attachement avec plein de petite attention ou de paroles dégoulinante de niaiserie. Mais lui, non. Il n’est pas comme ça. Il préfère se séparer des gens à qui il tient énormément ou qu’il en a en haute estime parce que d’un côté il est lucide. Il sait qu’il est un connard et qu’il finira par faire souffrir la personne auquel il tient -ou du moins il est persuadé d'être une personne peu recommandable-. Alors il s’en va, souvent sans donner de raison, ou en balançant des atrocités pour se faire détester. Parce que haïr c’est plus simple comme sentiment, ça fait moins mal, on oublie plus vite, on ne reste pas attaché comme ça…. Vous voyez qu’il pense aux autres, certes à sa façon, mais quand même !

M’enfin, il n’a fait ça qu’avec une poigné de personne. Des amants le plus souvent. Les amis, c’est différent. Il en a quelques un. De très proches j’entends, qui le connaisse vraiment. Qui savent voir sous sa couche de mensonge et ses airs froids et nonchalant. Dans un sens, c’est sa façon de se « protéger », quand il est blessé, quand il a le cœur lourd. Parce qu’après tout, ce n’est qu’un homme, même si beaucoup l’accuse de ne pas avoir de cœur. Les trois quart du temps, il porte un masque, il joue.  C’est un grand joueur. C’est pour ça qu’il n’est pas facile de le connaitre réellement. D’une personne à une autre, il peut être complétement différent. Selon ses humeurs, ses envies, le type d’homme qu’il veut dans son lit, la situation, son degré d’ennuis…  C’est un baratineur de première qui adore séduire. Hauro sait ce qu’il vaut, connait ses atouts et sait s’en servir. Il n’a pas pour habitude d’abandonné, au contraire, il persévère. Mais il sait aussi reconnaitre lorsqu’il a perdu –bon, pas en public, seulement dans sa tête- et il n’est pas du genre à insister ou à devenir lourdingue.

Le brun est provocateur. Autant lorsqu’il s’agit de titiller quelqu’un que pour charmer. Et attention, il sait mettre le paquet, surtout quand ça concerne le sexe. Position subjectif, allusion obscène… Il n’a honte de rien ! Il peut passer du gars froid à l’allure hautaine, au mec en chaleur qui fait tout pour attirer son partenaire, en l’espace de quelques minutes. Et il est loin d’être pudique. C’est même le genre à attirer l’attention sur la piste de dance. Vous connaissez Kaa dans le livre de la jungle ? Le reptile qui vous hypnotise ? Et bien Haruo quand il dance, c’est pareil. Il est hypnotisant. Il ondule sensuellement, vous frôle à peine, vous chauffe et selon son humeur, vous frustres ou vous fait passer la nuit dans son lit pour une dance tout aussi endiablé.

C’est quelqu’un de réfléchit qui est rarement impulsif. Quand il prend une décision c’est qu’elle est murement réfléchit. Il n’est pas franchement doué avec les mots quand il s’agit de parler de « sentiment » ou de ce qu’il ressent sur tel ou tel situation. C’est pour ça que généralement il fuit. Parce que c’est aussi plus simple que d’essayer de communiquer. Et même si l’on ne dirait pas, Haru est très jaloux et possessif. Il ne supporte pas qu’on s’approche de ce qui lui appartient. Homme comme objet d’ailleurs, il n’est pas prêteur.

Que dire d’autre sinon sur son caractère… ? Il est un peu manique sur les bords, surtout sur la propreté. Et puis il est sans gêne. C’est un peu le genre à s’inviter chez les gens, squatter leur canapé, se servir dans le placard, se balader à poils dans leur appart’ et puis repartir comme si de rien n’était. D’ailleurs en parlant de gêne, il est difficile de le voir embarrassé. Ce n’est pas une petite pucelle effarouché qui va rougir à la moindre allusion, compliment ou flirt. Non, pour le voir rougir de la sorte, je vous souhaite bon courage. Et pas que, bonne chance pour le supporter~

Physique :Ah le physique, c’est important ! Et Haruo le sait. C’est une arme redoutable. La première chose que les gens voient. Alors fait attention à son corps. Un peu de sport pour rester en forme et souple, et surtout pour se muscler un minimum. Sans être blinder en abdos, en pectoraux, etc … Haru a un corps finement muscler, et élancé. Un corps fait pour danser et charmer. Ses longs cheveux bruns contrastent avec sa peau laiteuse. D’ailleurs, il ne les attaches que rarement, il trouve que ça ne lui va. Alors que libre comme ça… C’est plus sexy non ? Quelques mèches brunes tombent devant ses yeux noirs. Vous savez, il a ce genre de regard qui déstabilise. A la fois insondable et terriblement attirant. Et puis, en parlant d’attirant, ses lèvres ne sont pas mal non plus. Fine et rosé. Souvent accompagné d’une langue mutine qui les humidifie. Elles ne sont pas souvent étirées mais lorsqu’il lui arrive de sourire, cela rend son visage moins dur, plus doux.

Il n’y a pas grand-chose d’autre à dire sur son physique au final. Ce n’est pas un mannequin non plus, même si on peut le qualifier de beau. Ou de sexy. Oui, Haro sait être sexy. Mais, il est pour le moins normal sinon. Quoique, pour un japonais il est comment dire… un chouia plus grand que la moyenne. Je veux dire… Long du bas (Londubat… Ah ah). Donc, blague à part, il est bien membré pour un asiatique, ou du moins pour les préjugés que certain peuvent avoir. Sinon, en petit détail, il a deux grains de beauté parfaitement aligné sur la nuque et deux autres au-dessus du téton droit. Et il a un magnifique serpent tatoué en bas du dos, aux creux des reins.

Révélation



Histoire :
L’histoire d’Haruo n’a rien de palpitante. A vrai dire, il a plutôt eu une vie banale jusqu’à présent.

Sa mère, une éminente chirurgienne se retrouva marier au fils du dirigeant d’une clinique privé, assez renommé. Donc autant dire que la famille d’Haruo est plutôt.. hn.. Bourge ? Friqué ? Plein de tune ? Sans vivre dans le pur luxe non plus, il a toujours eut tout ce qu’il voulait. Surtout qu’il est enfant unique. Et qu’il est le premier petit fils d’un papy gâteau qui le couvrait de cadeau.

Enfant, Haruo a toujours été plutôt docile –du moins tant qu’il avait ce qu’il désirait-. Il répondait aux exigences de ses parents, se pliait à leurs désirs. Il apprit dès son plus jeune âge à faire du piano, de l’escrime, jouer aux échecs, et même monté à cheval –mais il déteste cette dernière activité-. Bref, des activités pour petit gosse de riche bien élevé.

Ses parents furent très stricts quant à son éducation. Ils le mirent dans les meilleurs écoles privées du pays, payèrent des professeurs particuliers pour qu’il apprenne d’autre langue que celles apprises en cours. Arrivé au lycée, il fut envoyé 2 ans en Allemagne pour perfectionner son apprentissage, avant de revenir au Japon pour intégrer une école de médecine. En gros, Haruo eut beaucoup de pression sur les épaules concernant ses études. Sa famille voulait qu’il devienne médecin, et qu’il reprenne l’hôpital. Qu’il fasse la fierté de son nom… Mais ça ne se passa pas tout à fait comme ça.

Déjà à partir du Collège, le reptile, découvrit les joies de la manipulation. Que ça soit adulte ou camarade, il s’exerça à améliorer son pouvoir de persuasion. Mentir, influencer les autres, les manipuler… Une manière comme une autre de se distraire si vous voulez. Et puis, il découvrit les cigarettes aussi. Sa première addiction, qui lui permettait de déstresser un peu. Petit à petit, il prit plaisir à jouer avec les autres, à leur faire miroiter une amitié, une possible relation –pour les filles à cette époque-. Jusqu’à ce qu’il découvre son orientation sexuel en dernière année de collège. Ou du moins qu’il découvre l’effet qu’il faisait aux autres garçons –et aux Hommes d’ailleurs-. A partir de là, il se lança à la découverte de la sexualité, des flirts, de la séduction.
Son premier mec fût un camarade de classe qu’il voyait au club de kendo. Puis son second, fut un professeur qu’il réussit à charmer, et avec qui il coucha lors du dernier jour de cour. Après quoi, il profita coucha à droite à gauche, de temps en temps. Sans se soucier de rien. Profitant de sa vie d’adolescent. Pas de sentiment, pas d’attache. Et dès qu’il commençait à en avoir, il fuyait. Parce qu’il savait que cela serait trop compliqué et puis une fois que l’on est « deux », on ne contrôle plus vraiment les choses. Et ça, ça ne lui plaisait pas.

Lorsqu’il revint d’Allemagne il suivit, les vœux de sa famille et suivit un cursus de « médecine ». Pas vraiment ce que ses parents attendaient cependant, puisqu’il se lança dans l’ostéopathie. Pourquoi l’ostéo’ ? Et pas chirurgien, médecin généraliste, neurologue ou un truc du genre ? Déjà, pour emmerder sa famille qui, disons le poliment, lui cassait les pieds. Et ensuite parce que quitte à faire de la médecine, autant faire quelque chose de moins désagréable… Comme toucher et manipuler des corps, plutôt que les ouvrir ou diagnostiquer des maladies graves et dégoutante.

Une fois son doctorat en poche, il pratiqua un an dans le cabinet de son oncle, sans grande envie, jusqu’à ce que son grand père décède, et lui lègue la plus grande partie de ses biens et de son argent. Ainsi que sa place de directeur.

Haruo vit alors un  « échappatoire » à la vie qu’il n’aimait pas plus que ça. Il prit l’argent, vendit les biens qu’il pouvait vendre, légua sa place de directeur à son cousin –qu’il adore- et parti après avoir envoyé chier ses parents.

Avec l’argent qu’il amassa, et celui qu’il avait économisé jusque-là, il partit s’installé dans une autre ville, à Kyushu. Haruo arrêta complétement la médecine et se mit à bosser comme danseur dans différente boite.
Information


Autre chose : Pas vraiment.
As-tu bien lu le règlement? : Vuiiii !
Le forum est ... oh un champignon  by Saïrus
Comment as-tu découvert ce forum? : Grace à Jan
As-tu lu les manga Love Pistols ? : Oui ** !
Regardé les OAVs ? : Aussi !
Changerais-tu quelque chose? : Peut être certaine couleur.
[/i]
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 29 Juin - 12:32
Bonjour et Bienvenue ^^

Quelques fautes ici et là , il faudra faire attention pour tes futurs rp , histoire simple mais j'aime ça, caractère que j'aime aussi bref tout pour plaire, en plus tu es mon petit premier que je valide ♥



Tu es validée.
A présent tu peux aller faire un tour sur le forum pour faire ta fiche de Liens, si l'envie t'en dit, puis ta fiche de Rp, qui te permettra de savoir quels rp sont en cours ou fini ou abandonnés etc.
Tu peux faire une Demande de rang personnalisé aussi, histoire d'avoir un texte différent des autres? Lorsque tu auras au moins 35 messages à ton actif cependant. Va également faire un tour dans le Recensement afin qu'on sache de quel groupe tu fais partie et pareil pour le Recensement des avatars pour pas que tu te retrouves avec une image de même origine que celle d'un autre membre. Et pense aussi à faire une Demande de logement si tu ne veux pas dormir à la rue~

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Pistols RPG :: Présentation des personnages :: Les fiche des thérianthropes :: Les fiches abandonnées-
Sauter vers: